MaXoE > RAMA > Critiques > Cinéma / DVD > The Dark Knight Rises : Deux avis, sinon rien !
Cinéma / DVD / /
The Dark Knight Rises : Deux avis, sinon rien !

Appréciation de MaXoE
9
Appréciation des Lecteurs
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5
Même principe que pour les deux premiers, voici le dernier volet de la trilogie de Christopher Nolan republié à la sauce double avis. Avis qui d'ailleurs se rejoignent. Décidément, c'est entrain de devenir une habitude.

Rises double avis Une

Batman-dark-rises-afficheGotham City, huit ans après les événements qui se sont soldés par la mort de Harvey Dent et la traque du Chevalier Noir. Faux martyr. Faux coupable. En se basant sur cet énorme mensonge, la sécurité prend place dans la cité. Dans ce monde où la criminalité a presque été éradiquée des rues, notre ami à la cape noire a disparu de la circulation. Il se terre dans son manoir, laissant son empire financier péricliter petit à petit. C’est ce moment que choisit une nouvelle bande armée pour tenter de mettre Gotham à genoux. Et attention, les terroristes ne vont pas y aller avec le dos de la cuillère puisque l’objectif avoué est de détruire totalement la ville. Pour cela, ils vont avoir besoin des biens technologiques de Wayne Industries… Batman se doit donc de reprendre du service, mais ces quelques années de repos forcé ont légèrement rouillé notre héros. Il a surtout un gros souci avec son mental, il n’y croit plus…

Rises double avis Deux

Les ficelles ne sont pas faciles à démêler car les personnages sont nombreux et les influences et complots vont bon train. Nous voyons ainsi apparaître une jeune combattante aux oreilles de chat (hum hum), un jeune flic idéaliste, une chef d’entreprise aussi intelligente que belle et un vrai gros méchant appelé Bane. Alors lui il ne fait vraiment pas rire. Derrière tout cela, on sent encore l’influence de la Ligue des Ombres que l’on pensait pourtant annihilée. 

Il est temps que nous arrêtions de vous décrire l’histoire, il n’est pas dans nos habitudes de spoiler à MaXoE mais sachez que les rebondissements sont nombreux, que Nolan vous mène par le bout du nez et que les émotions sont belles et bien présentes.

Pour retrouver l’article d’origine, rendez-vous ici.

Rises double avis Quatre

L’avis de Tof

Nolan nous décrit un chevalier assez fragile dans le début du film, physiquement comme psychologiquement. Il va lui falloir accepter de l’aide, se remettre en question pour affronter ce Bane. Mais il décrit aussi une ville de Gotham qui souffre et vous ne pourrez pas vous empêcher de ressentir des choses pour elle. Christopher arrive à montrer les blessures de la cité et même, contrairement aux deux premiers opus, à nous la faire aimer, cette cité. Évidemment notre héros va se relever mais cela va être long et rude. Une fois de plus le réalisateur ne tombe pas dans le piège des blockbusters classiques. On y retrouve pas de scènes bateau, pas de héros invincible, pas de vengeance gratuite, non tout se fait dans une forme de subtilité. 

Les scènes d’action deviendront probablement mythiques aussi. Les poursuites à dos de Bat-Moto décoiffent et je ne vous parle pas de cette affrontement entre le Bat (l’hélico façon Wayne) et les missiles à tête chercheuse. Tout simplement bluffant ! La ville est un immense terrain de jeu pour tout ce beau petit monde.

La mise en scène est efficace et elle repose sur des effets spéciaux très réussis. Mais on les oublie rapidement car ils s’effacent derrière les scènes d’action formidables. Ici c’est la noirceur qui est mise en avant, la noirceur de Gotham, la noirceur de la ligue des ombres et même la noirceur de Batman. Car oui c’est aussi un voyage dans la conscience de ce beau monde. La Ligue souhaite nettoyer la ville et Nolan arriverait presque à nous faire croire que Gotham ne peut être sauvée. C’est cela qui est troublant dans ce film, jusqu’à la fin… Cette fin qui arrive finalement trop vite et c’est le seul reproche qu’on lui fera. On aurait aimé un épilogue moins expéditif mais cela est vite oublié avec le reste de cette œuvre. Une œuvre servie par des acteurs convaincants en tous points. 

Ah oui un dernier détail, ne cherchez pas une version 3D du film. Christophe Nolan y a renoncé au profit de caméra Imax. On ne peut que s’en réjouir…

La note de Tof : 9/10

Rises double avis Trois

L’avis de Julie

Avec ce dernier volet, Christopher Nolan vient ici achever sa trilogie en beauté. Certes, il y a de l’action à revendre (un peu trop à mon goût d’ailleurs, mais on ne se refait pas), de l’action spectaculaire et mine de rien bien dopée à la testostérone. Heureusement, le film regorge également de passages beaucoup plus posés, qui prennent leur temps et qui développent correctement l’intrigue. Comme ce qui ouvrait Batman Begins en fait. Et c’est cela qui permet à ce film de sortir du lot, de ne pas rester un simple blockbuster parmi tant d’autres. En tout cas, le réalisateur a su alterner avec justesse entre ces différents moments, entre action et réflexion.

Tout comme pour The Dark Knight, The Dark Knight Rises regorge de personnages tous très bien amenés et développés. Il fait également des clins d’œil aux deux premiers volets, notamment sous la forme de caméos (aaaah, Cillian Murphy !).

Même si ce dernier volet est long, on ne voit pas le temps passer et le fait de ne pas s’ennuyer une seconde (ou si peu) est déjà un gage de qualité. Ajoutez à cela un très beau casting et une histoire très ficelée, et vous obtenez la recette d’un film réussi, clôturant d’une belle manière cette trilogie. Ah, et à propos de la fin, à chacun son ressenti mais personnellement, je l’ai trouvé très bien amenée, avec un joli rappel au début du film.

La note de Julie : 8/10

Appréciation de MaXoE
9
Appréciation des Lecteurs
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5

Et toc ^^ !
ON A AIMÉ !
- Les scènes d'action
- Les passages plus posés
- Les clins d’œil
- L'ambiance
- Les acteurs
- L'arrivée de certains héros...
ON A MOINS AIMÉ...
- Quelques longueurs
- Une fin un peu rapide (ou pas)
The Dark Knight Rises
Support(s) : Cinéma / DVD
Réalisation : Christopher Nolan
Scénario : Christopher Nolan, Jonathan Nolan et David S. Goyer d'après Bob Kane et Bill Finger
Casting : Christian Bale, Gary Oldman, Tom Hardy, Anne Hataway, Michael Caine, Marion Cotillard, ...
Durée : 2h 44min
Genre : Super-Héros
Sortie en France : 25/07/2012
Sortie aux Etats-Unis : 20/07/2012
Musique : Hans Zimmer
Distribution : Warner Bros.
Production : DC Entertainment, Legendary Pictures, Syncopy Films et Warner Bros.