MaXoE > RAMA > Critiques > Livres / BD > De mort et d’eau fraîche de Layticia Audibert

De mort et d’eau fraîche de Layticia Audibert

NOTE DE MaXoE
3 / 5
VOTE DES LECTEURS
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5
Un homme apprend qu’il ne lui reste plus que quelques semaines à vivre. Ces quelques jours qu’il lui reste, il va les passer pleinement, en continuant de faire des erreurs, en revenant aussi sur son passé.

Ce livre m’a laissé perplexe. Cela aurait été un bon livre si le style avait été différent. Et si le personnage principal ne m’avait pas été aussi distant. Pourtant le thème principal est intéressant.
 
Déjà, commencer par prendre un personnage aussi loin du commun des mortels ne facilite pas les choses. Un homme beau à qui tout sourit, manipulateur, séducteur, travaillant dans la finance, a fuit l’amour de sa vie par peur… Tout le monde peut facilement s’identifier à un personnage pareil, non ? Mais alors quand l’auteur ne nous aide pas, la lecture du livre s’avère difficile.

 
Notre homme donc a une vie agréable qui s’écroule quand il apprend qu’il ne lui reste plus que quelques semaines à vivre. Après le premier choc de la nouvelle, il décide de diminuer ces quelques semaines à une seule semaine. Il va commencer par se réfugier auprès de ses amis, dans la drogue, le sexe, puis il va renouer avec certains pans de son passé.

L’histoire est sympa mais sans plus. Rien d’original, rien de très accrocheur. Et le style de l’auteur n’aide pas. Utiliser des phrases courtes et des énumérations peut être intéressant. Ça accentue l’effet. Mais le faire tout le long du livre, c’est fatigant. Énervant. Stressant. Et ça a tendance à me déteindre dessus. Il y a eu plusieurs passages où j’ai malencontreusement déconnecté pendant que mes yeux continuaient de parcourir les lignes…

Pourtant, l’auteur a un bon sens de l’humour, un brin cynique, comme j’aime. Elle a de bons jeux de mots, parsemant son livre de figures de style intéressantes et amusantes. Mais voilà, ce n’est pas suffisant. Je n’ai pas accroché au style ni au personnage. Il m’est resté indifférente. On suit ses pensées, il parle à la première personne. Mais c’est comme si c’était une voix off qui parlait. J’ai suivi son histoire de loin, indifférente, uniquement à la recherche des figures de style de l’auteur, de ses jeux de mots.

Pourtant, je l’ai lu jusqu’au bout ce livre. Et j’ai bien fait. La fin est géniale. Je ne m’y attendais vraiment pas. Un superbe retournement de situation et j’ai dévoré les dernières pages. Finalement, je me demande si ce n’était pas fait exprès de ne pas rendre le personnage principal amical.

NOTE MaXoE
3 / 5
VOTE DES LECTEURS
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5

Avis très mitigé sur ce livre de par son style : trop de phrases courtes, trop d’énumérations. C’est lassant et particulièrement difficile de traduire des émotions de cette manière. Je n’ai rien ressenti en lisant ce livre. Le personnage m’a laissé indifférente, pas seulement à cause du style du roman, mais aussi parce qu’il est trop loin de ma réalité pour que j’éprouve une once de compassion. Dommage, le sujet était intéressant et l’histoire pas complètement inintéressante. Par contre, rien que pour la fin, je ne regrette pas de l'avoir lu !
ON A AIMÉ !
- Quelques bonnes idées
- Un brin d’humour cynique
- Quelques figures de style intéressantes
- La fin, géniale !
ON A MOINS AIMÉ...
- Trop de phrases courtes
- Trop d’énumérations
- Aucuns sentiments
De mort et d'eau fraîche
Support(s) : Livres / BD
Editeur : Kirographaires
Auteur(s) : Layticia Audibert
Genre : Roman
Format : Broché
Nombre de pages : 168
ISBN : 978-2-917680-97-1
Date de sortie : 09/06/2011

Sur MaXoE, il n'y a PAS DE PUBLICITÉ Par contre, vous pouvez nous en faire sur les réseaux sociaux







Depuis combien de temps lisez-vous MaXoE ?





Loading ... Loading ...