MaXoE > RAMA > Dossiers > Cinéma / DVD > A retenir de 2012 : Aller-Retour, Trans, 120 journées, La clef des terroirsR…

A retenir de 2012 : Aller-Retour, Trans, 120 journées, La clef des terroirs…

Le jeu des pourquoi ? J’ai sélectionné pour vous quelques références en BD, DVD, livres, CD… en essayant d’expliquer le pourquoi de ce choix. Et ça donne à peu près ça !

 

BD

Difficile de revenir sur une année riche en bonnes surprises et de faire une sélection toute suggestive des albums qui m’ont le plus marqués. Au final l’exercice s’est révélé particulièrement instructif ! La sélection est établie dans l’ordre chronologique de mes articles :

Une métamorphose iranienne
Pourquoi ? Car elle permettait de jeter un regard de l’intérieur sur la société iranienne par un auteur qui a risqué sa vie pour garder son indépendance et son sens critique.
Mana Neyestani – Une Métamorphose iranienne – Arte Edition & çà et là – 2012 – 20 euros

Capitale : Vientiane
Pourquoi ? J’aime l’approche pluridisciplinaire et ce projet qui mêle trois expériences, trois visions, trois angles d’approches de Vientiane, se savoure de bout en bout.
Pichelin, Troub’s et Guez – Capitale : Vientiane – Les Requins Marteaux/Ouïe Dire – 2012 – 24 euros

Aller-retour
Pourquoi ? Bézian a été le premier auteur avec qui j’ai échangé quelques mots. Cela devait être au festival de Colomiers au milieu des années 90. Plus de quinze ans plus tard m’a été offerte l’opportunité de le rencontrer de nouveau pour un long et passionnant échange sur cet album dans la plus belle veine de l’univers de cet auteur majeur.
Bézian – Aller-retour – Delcourt – 2012 – 16,95 euros

Kililana song
Pourquoi ? Tout simplement car cet album se délecte de bout en bout, par son éclairage, sa vision de l’Afrique et sa fenêtre d’espoir ouverte. Un pur moment de bonheur de lecture !
Benjamin Flao – Kililana song T1 – Futuropolis – 2012 – 20 euros

Le Recul du fusil
Pourquoi ? Pour son approche originale, qui ne sombre jamais dans le mélo, de la guerre d’Espagne. Pour la fraicheur du trait d’un jeune auteur qui je l’espère réussira à faire son trou dans cet univers complexe et tendu de la BD. A noter que Jean-Sébastien a été le premier auteur à accepter d’être filmé pour mes interviews publiés sur MaXoE !
Jean-Sébastien Bordas – Le Recul du fusil T1 & 2 – Soleil/Quadrants – 2010 et 2012 – 11,95 euros l’un

END
Pourquoi ? Pour la claque reçue en le lisant, en se disant aussi comment deux auteurs pouvaient aller aussi loin. Et se dire que END n’est finalement que le début et que nombreux sont ceux qui attendent le suite. (PS : il se murmure qu’un passage dans le Sud-Est de la France pourrait déboucher sur une belle interview à venir de Barbara Canepa… A suivre !)
Barbara Canepa et Anna Merli – END T1 – Soleil – 2012 – 14,30 euros

Supplément d’âme
Pourquoi ? Un des albums les plus troublant de l’année. Je comprends volontiers qu’il divise les lecteurs et chroniqueurs. J’ai aimé pour son côté décalé, sa vision onirique d’une société plongée dans un grand rêve et qui n’a pas encore perdu l’espoir de croire en quelque chose.
Kokor – Supplément d’âme – Futuropolis – 2012 – 19 euros

Susine et le Dorméveil
Pourquoi ? Pour la découverte d’un auteur qui s’est remis en question pour livrer un album qui reste longtemps en tête par son univers De l’autre côté de…

PS : pour l’anecdote l’interview vidéo réalisée pour cette occasion l’a été dans un superbe face à face de bermudas. Clément avait opté pour un superbe noir très saillant, j’avais de mon côté adopté un rouge plus fantaisiste (même s’il ne se voit pas sur la vidéo).  
Clément Lefevre & Bruno Enna – Susine et le Dorméveil – Soleil/Métamorphose – 2012 – 16, 95 euros

Un printemps à Tchernobyl & Les fleurs de Tchernobyl
Pourquoi ? Comme dans son précédent projet Voyage aux îles de la Désolation, Emmanuel nous livre un récit qui nous happe dès les premières planches, par son sujet certes, mais aussi par son rythme, par sa réflexion sur le sens de son action. Un beau témoignage.
Emmanuel Lepage – Un printemps à Tchernobyl – Futuropolis – 2012 – 24,50 euros
Emmanuel Lepage et Gildas Chasseboeuf – Les fleurs de Tchernobyl – La Boite à bulles –2012 – 17 euros

Les fantômes du Louvre
Pourquoi ? En partie pour la collection du Louvre qui laisse aux auteurs le soin de déambuler et de se forger une idée de ce lieu d’art et de mémoire. Et bien sûr pour l’auteur qui nous surprend par sa prose, sa manière de tisser les passionnants récits qui accompagnent ses dessins réalisés sur des clichés d’œuvres qui l’ont inspiré.
Enki Bilal – Les fantômes du Louvre – Futuropolis – 2012 – 25 euros

 

CD

Trois albums de chanson française et trois albums de jazz, un pur bonheur !

Fond de cale de Bertrand Betsch
Pourquoi ? D’abord car son précédent opus a été publié fin 2011 et qu’il ne pouvait donc pas entrer dans cette sélection. Mais aussi car par cet album le chanteur nous offre un panorama, une fresque des années 1996-2006, avec des titres qui reflètent son état d’esprit du moment décliné avec gravité, sincérité, sans peur des « qu’en dira-t-on ». Du Bertrand Betsch comme on l’aime !
Disponible ici pour 9,50 euros !

9 de Tue Loup
Pourquoi ? Parce que le précédent album du groupe, Le goût du bonbon s’écoutait comme ça, par nostalgie, par habitude mais peut-être pas avec cette envie qui s’emparait de nous sur certains des opus précédents… Avec 9 Tue Loup nous redonne la chance de les écouter, de capter toute la subtilité des titres et des arrangements. Bref Tue Loup ne meurt jamais il se renouvelle toujours pour notre plus grand plaisir !
Tue Loup – 9 – Absilone – 12,80 euros

Le dernier présent d’Alexis HK
Pourquoi ? En partie pour le chanteur qui poursuit son chemin sans s’attacher à vouloir regagner les sentiers balisés, rassurants et peut-être formatés d’une certaine chanson française. Mais aussi car Alexis HK sait poser les mots, les contextes, faire de ses chansons des moments de vie, des regards sur la vie, sans artifice et avec pas mal d’autodérision…
Alexis HK – Le dernier présent – La Familia – 10, 99 euros

The Sun de Steve Lacy
Pourquoi ? Le saxophoniste soprano américain a été l’une des figures mondiales du jazz. Un de ceux qui posait des jalons, renouvelait le genre en le confrontant en permanence à son époque. Trop tôt disparu en 2004, on aime le redécouvrir et The Sun peut devenir une porte d’entrée vers son univers.

PS : L’une de mes premières interviews de jazz il y a près de quinze ans maintenant. Le souvenir d’un artiste hors norme, accessible et exigeant. Un grand monsieur.
Steve Lacy – The Sun – Emanem – 21,50 euros

Trans de Joëlle Léandre et Serge Teyssot-Gay
Pourquoi ? Deux artistes aux personnalités fortes. Elle, contrebassiste, a joué sur toutes les scènes de France et d’ailleurs, lui a connu le succès au sein d’un célèbre groupe bordelais tout en poursuivant ses explorations sonores. Entre free jazz et free rock, les deux artistes expérimentent, cherchent des passerelles qui les relient et attestent du pouvoir de la musique de marquer son époque. La matière de ce disque provient d’un concert joué dans le cadre du soutien au journal L’humanité en mai 2011.

PS : un interview de Serge Teyssot-Gay devrait survenir en 2013. Le contact est pris !
Joëlle Léandre et Serge Teyssot-Gay – Trans – Intervalle Triton – 14,50 euros

Magic OWL de Marc Démereau
Pourquoi ? Il faut voir jouer Marc Démereau sur scène pour comprendre le pourquoi de la chose. Une énergie positive, un spectre d’instruments, de textures et d’atmosphères qui posent l’ambiance. Un solo pas vraiment opaque où les mélodies s’invitent pour défier le temps. Forcément recommandé !
Marc Démereau – Magic OWL – Mr Morezon – 21 euros

 

Livres

La littérature française se porte bien, merci, et elle le prouve encore en cette année 2012 où nombre de confirmations sont au rendez-vous. Une génération d’auteurs qui marque son territoire et assure un vrai renouveau. Avis aux sceptiques !

La nuit tombée d’Antoine Choplin
Pourquoi ? Son précédent roman, Le héron de Guernica, avait séduit le lecteur exigeant que nous sommes. J’avoue du coup avoir jeté un œil curieux à son roman suivant, et on ne peut pas dire que cela fut vain ! Avec cette chevauchée dans la zone contaminée et interdite de Tchernobyl, Gouri accomplit une quête de l’inutile, suicidaire ou presque si ce n’est que la vie se résume aussi à ses gestes vils qui démontrent que l’espoir, ou l’humanité triomphe même dans des contextes peu favorables…
Antoine Choplin – La nuit tombée – La fosse aux ours – 16 euros

Ici ça va de Thomas Vinau
Pourquoi ? Il faut je crois lire Vinau pour comprendre. Le jeune auteur pose ses ambiances, sculpte son récit avec exigence et arrive à nous prendre là où on ne l’attend pas forcément. Le tout avec délicatesse, sans surcharge avec une économie de mots qui laisse nos imaginaires forger le récit. Un auteur à suivre…
Thomas Vinau – Ici ça va – Alma – 14 euros

120 journées de Jérôme Noirez
Pourquoi ? Parce qu’il faut oser franchir les premiers obstacles qui se dressent sur notre lecture. Vouloir entrer dans l’univers de Noirez, auteur phare de la SF française, c’est accepter d’entrer dans un monde fait de tout un tas de bizarreries réjouissantes, souvent sombres, décalées mais ouvertes sur l’observation d’un entre-deux à découvrir, à décortiquer au travers des mots d’un auteur qui sait jouer avec le temps.
Jérôme Noirez – 120 journées – Calmann Levy – 22,10 euros

 

DVD

Côté DVD, j’avoue avoir été porté vers les documentaires en cette année 2012. Trois références à découvrir !

La clef des terroirs de Guillaume Bodin
Pourquoi ? En grande partie par curiosité après la découverte de l’album phare d’Etienne Davodeau, Les ignorants dans lequel Richard Leroy, un vigneron adepte de la biodynamie parlait de son approche du vin. Qu’est-ce donc que la biodynamie ? bio et dynamique ! tout est dit. Pour être plus précis j’ai puisé cette définition sur le site référence : http://www.vin-biodynamique.com/ :
La viticulture biodynamique vise, de façon générale, à réhabiliter, dynamiser et intensifier la vie organique dans le milieu où vit la vigne. Cette démarche consiste à intensifier les échanges entre la plante et son environnement (terre et air), de façon à obtenir de meilleurs raisins et donc de meilleurs vins. La biodynamie cherche à renforcer la vitalité et la résistance des plantes, en améliorant les échanges naturels entre le sol et les racines, et entre le ciel et les feuilles… afin d’optimiser l’expression du terroir dans les raisins et donc dans le vin. A cet égard, les vins biodynamiques sont censés garantir une meilleure expression du terroir…

Le DVD donne la parole à des producteurs adeptes de la méthode biodynamique et nous ouvre à un autre univers, une autre façon de concevoir la vigne. Simple mais particulièrement frais !
La clef des terroirs  – Editions Montparnasse – 15 euros

Prohibition 1920-1933 de Ken Burns
Pourquoi ? Parce que j’aime cette période de l’histoire américaine, sûrement bercé que j’ai été par la série Les incorruptibles. Ce documentaire très documenté (5h30 !) possède tous les ingrédients qui nous permettent d’appréhender cette époque charnière avec une richesse des archives et des témoignages. Un DVD d’Arte Editions comme on les aime !
Prohibition 1920-1933 – Arte Editions – 29,99 euros

Un coupable idéal (édition 2012) de Jean-Xavier de Lestrade
Pourquoi ? Parce qu’il ne fait toujours pas bon être noir et vivre aux Etats-Unis encore aujourd’hui. J’avais pu voir ce documentaire sur France 2 de mémoire et j’avoue avoir été happé par cette histoire hallucinante dans laquelle un jeune noir américain accusé de meurtre semblait se diriger tout droit vers la chambre à gaz. Sauf que tout paraissait négligé dans cette affaire et que le coupable idéal était peut-être trop idéal… Le documentaire a été republié cette année avec quelques bonus. Pour ne pas oublier qu’un innocent peut aussi être expédié en prison ou pire par la faute d’une enquête bâclée…
Un coupable idéal (édition 2012) – Montparnasse Edition – 15 euros

Stade toulousain, le 19ème sacre
Pourquoi ? Indomptables ! Les Toulousains le sont et même si on leur trouve parfois des adversaires capables de les faire vaciller, ils sont toujours là et engrangent les titres européens et nationaux. Bref nous sommes invités dans les vestiaires de cette équipe exemplaire grâce à ce DVD peut-être mieux réussit que les précédents. Alors pourquoi hésiter encore à se faire plaisir ?
Stade toulousain, le 19ème sacre  – Boutique du Stade – 20 euros


Sur MaXoE, il n'y a PAS DE PUBLICITÉ Par contre, vous pouvez nous en faire sur les réseaux sociaux







Les films, vous les regardez de préférence...





Loading ... Loading ...