Focus Harry Potter
Calendrier de l'Avent MaXoE
17
18
19
20
21
22
23
24
25
MaXoE > RAMA > Dossiers > Cinéma / DVD > Cinéma et Seconde Guerre mondiale – Hitler dans le 7e Art
Cinéma / DVD / Télé/Séries /
Cinéma et Seconde Guerre mondiale – Hitler dans le 7e Art
De l'ascension à la chute

Si l’Histoire est un terrain extrêmement riche pour le 7e Art, la Seconde Guerre mondiale est sans doute l’une des périodes les plus exploitées. Encore récemment, Christopher Nolan relatait l’épisode de « L’Opération Dynamo » avec son film Dunkerque (critiqué dans nos colonnes). Mais la Seconde Guerre mondiale ne se résume pas uniquement au théâtre des opérations. Elle fait surtout partie des heures les plus sombres de notre Histoire, avec ses ghettos, ses lois de Nuremberg, ses camps de concentration, sa solution finale. Et la folie d’une poignée d’hommes. Notamment celle d’Adolf Hitler.

Les films consacrés à la figure d’Adolf Hitler sont légion. D’abord mis en scène à des fins de propagande nazie, puis anti-nazie, le personnage a ensuite fait l’objet de films ou téléfilms historiques, mais également d’uchronies. Et surtout de comédies et de parodies. La plus emblématique est bien évidemment celle réalisée par Charlie Chaplin en 1940 : Le Dictateur. Premier film parlant de ce génie du théâtre et du cinéma, Le Dictateur relate l’histoire d’un barbier juif qui se trouve être le sosie parfait du dirigeant fasciste Adenoïd Hynkel (caricature d’Adolf Hitler). Un film cultissime qui ridiculise le Chancelier du IIIe Reich et qui rappelle surtout que le rire est le propre de l’Homme. Pas la haine. (Le Dictateur, réalisé par Charlie Chaplin. Avec Charlie Chaplin, Jack Oakie, Reginald Gardiner, Henry Daniell, …).

Dans un registre beaucoup plus sérieux, le téléfilm en deux parties Hitler : La naissance du mal s’intéresse à la vie et surtout à l’ascension du futur dirigeant du IIIe Reich. Revenant sur son enfance complexe, son rejet de l’école des Beaux-Arts de Vienne, les sentiments d’injustice et de frustration suscités par la capitulation de l’Allemagne à la fin de la Première Guerre mondiale, ce téléfilm sorti en 2003 montre la radicalisation de cet homme depuis la rédaction de Mein Kampf jusqu’à son arrivée à la direction du NSDAP avant sa prise de pouvoir en Allemagne. (Hitler : La naissance du mal, réalisé par Christian Duguay. Avec Robert Carlyle, Liev Schreiber, Julianna Margulies, Peter O’Toole, Jena Malone, …).

Un an après, en 2004, sort en Allemagne le film d’Oliver Hirschbiegel : La Chute. Il s’agit des douze derniers jours d’Adolf Hitler (joué par Bruno Ganz), réfugié dans son bunker lors de la bataille de Berlin avec quelques uns de ses plus proches partisans comme sa maîtresse Eva Braun ou encore son ministre de la propagande Joseph Goebbels et sa femme Magda. (La Chute, réalisé par Oliver Hirschbiegel. Avec Bruno Ganz, Alexandra Maria Lara, Corinna Harfouch, Ulrich Matthes, Juliane Köhler, …).

Pour finir sur une note plus positive, Quentin Tarantino a imaginé en 2009 une version revue et corrigée de la fin d’Adolf Hitler avec le film Inglourious Basterds. Une fin orchestrée à la fois par les gouvernements anglais et américain et par Shosanna Dreyfus, une juive dont la famille a été massacrée par les SS, qui organise sa propre vendetta. Le tout lors de la première d’un film de propagande réalisé par Goebbels dans un petit cinéma parisien. (Inglourious Basterds, réalisé par Quentin Tarantino. Avec Brad Pitt, Christoph Waltz, Mélanie Laurent, Michael Fassbender, Eli Roth, Diane Kruger, Daniel Brühl, Sylvester Groth, Martin Wuttke, …).