MaXoE Festival 2019MaXoE Festival 2019 MaXoE Festival 2019
Voici un nouveau Concours Comics du MaXoE Festival et aujourd’hui nous allons du côté de Delcourt en vous proposant de gagner chaque jour pendant 5 jours (à partir d’aujourd’hui jusqu’au dimanche 30 juin 2019, 23:59) un exemplaire de Slots de Dan Panosian ! Pour participer, vous devez répondre correctement aux questions qui vous sont posées sur cette page ! 🙂 En savoir plus !
Nous vous avons déjà proposé plusieurs Concours Jeux Vidéo sur consoles pendant cette édition 2019 du MaXoE Festival, place aux joueurs sur PC ! A partir d’aujourd’hui et jusqu’au jeudi 27 juin 2019 à minuit, nous vous proposons de gagner chaque jour une clé PC Steam pour jouer à Vampyr, le jeu de Focus Interactive développé par Dontnod. Et c’est sur cette page que cela se passe 🙂 En savoir plus !
Vous aimez les Comics ? Et bien cela tombe bien, nous aussi ! Avec notre partenaire Urban Comics, et dans le cadre du MaXoE Festival, nous vous proposons de gagner chaque jour à partir d’aujourd’hui et jusqu’au 28 juin 2019 minuit, 1 exemplaire de Clark Kent : Superman T0 ! Pour cela, rien de plus simple, il vous suffit de répondre correctement aux questions qui vous sont posées sur cette page ! 🙂 En savoir plus !
MaXoE > RAMA > Dossiers > Cinéma / DVD > Spider-Man – La première trilogie : Deux avis, sinon rien !
Cinéma / DVD /
Spider-Man – La première trilogie : Deux avis, sinon rien !

Débutée en 2002, la trilogie signée Sam Raimi compte parmi les premières sagas Marvel adaptées sur grand écran. Dans le cadre du Focus consacré à l’homme-araignée, MaXoE revient donc sur ces trois films de qualité inégale, car si les deux premiers passent relativement bien (enfin, ça dépend pour qui), le dernier est plutôt décevant.

Spiderman Une

 

Spider-Man I

Spiderman 1 AfficheRéalisation : Sam Raimi 

Casting : Tobey Maguire, Kirsten Dunst, Willem Dafoe, James Franco, …

Scénario : David Koepp, d’après l’œuvre de Stan Lee

Genre : Super-Héros

Durée : 2h 01min

Production : Columbia Pictures, Laura Ziskin Productions et Marvel Entertainment

Distribution : Sony, Columbia TriStar Films

Sortie aux USA : 3 mai 2002

Sortie en France : 12 juin 2002

Synopsis officiel : Orphelin, Peter Parker est élevé par sa tante May et son oncle Ben dans le quartier Queens de New York. Tout en poursuivant ses études à l’université, il trouve un emploi de photographe au journal Daily Bugle. Il partage son appartement avec Harry Osborn, son meilleur ami, et rêve de séduire la belle Mary Jane.
Cependant, après avoir été mordu par une araignée génétiquement modifiée, Peter voit son agilité et sa force s’accroître et se découvre des pouvoirs surnaturels. Devenu Spider-Man, il décide d’utiliser ses nouvelles capacités au service du bien.
Au même moment, le père de Harry, le richissime industriel Norman Osborn, est victime d’un accident chimique qui a démesurément augmenté ses facultés intellectuelles et sa force, mais l’a rendu fou. Il est devenu le Bouffon Vert, une créature démoniaque qui menace la ville. Entre lui et Spider-Man, une lutte sans merci s’engage.

Spiderman 1 Bouffon

L’avis de Julie

Si ce premier opus fait ce qu’il faut en terme de divertissement, il tombe très rapidement dans le cliché. Tout y est lisse, les personnages manichéens et les scènes d’action bourrées de lieux communs (l’éternelle damoiselle en détresse). L’ensemble est terriblement classique et manque foncièrement d’originalité.

Les acteurs sont à l’image de tout cela, sans grande nuance dans le jeu. Bon, cela colle avec les personnages souhaités par le réalisateur, mais il aurait pu leur chercher un peu plus de profondeur. Le seul à tirer son épingle du jeu est Willem Dafoe. On sent dès le début que Norman Osborn est quelqu’un d’ambigu, sur le fil.

Ne vous y trompez donc pas, ce film est du pur blockbuster qui divertit une fois, mais dont on se lasse rapidement.

La note de Julie : 4/10

Spiderman 1 MJ

L’avis de Tof

Voici donc le début de la légende. Il faut bien dire que le réalisateur colle parfaitement aux comics. La découverte des pouvoirs, avec ce qu’il faut de situations cocasses et le premier méchant en la personne du Bouffon Vert. Bien que fidèle, le film est un peu trop lisse, trop prévisible. Les incursions du côté de la colère et du doute se font un peu trop rares et pourtant ce sont ces scènes qui donnent de l’épaisseur au récit.

Les effets spéciaux ont pris un petit coup de vieux mais les scènes d’action sont bluffantes, on en attendait pas moins d’une adaptation ciné ! Le film se laisse donc regarder et il plaira aux fans de l’homme araignée. De mon côté, je regrette essentiellement la scène du pont, un peu trop US à mon goût.

La note de Tof : 6/10

 
 
 
Spider-Man II

Spiderman 2 AfficheRéalisation : Sam Raimi

Casting : Tobey Maguire, Kirsten Dunst, James Franco, Alfred Molina, …

Scénario : David Koepp, Alfred Gough, Miles Millar, Michael Chabon et Alvin Sargent, d’après les personnages créés par Stan Lee et Steve Ditko

Genre : Super-Héros

Durée : 2h 07min

Production : Columbia Pictures, Laura Ziskin Productions et Marvel Entertainment

Distribution : Sony, Columbia TriStar Films

Sortie aux USA : 30 juin 2004

Sortie en France : 14 juillet 2004

Synopsis officiel : Ecartelé entre son identité secrète de Spider-Man et sa vie d’étudiant, Peter Parker n’a pas réussi à garder celle qu’il aime, Mary Jane, qui est aujourd’hui comédienne et fréquente quelqu’un d’autre. Guidé par son seul sens du devoir, Peter vit désormais chacun de ses pouvoirs à la fois comme un don et comme une malédiction.
Par ailleurs, l’amitié entre Peter et Harry Osborn est elle aussi menacée. Harry rêve plus que jamais de se venger de Spider-Man, qu’il juge responsable de la mort de son père.
La vie de Peter se complique encore lorsque surgit un nouvel ennemi : le redoutable Dr Otto Octavius. Cerné par les choix et les épreuves qui engagent aussi bien sa vie intime que l’avenir du monde, Peter doit affronter son destin et faire appel à tous ses pouvoirs afin de se battre sur tous les fronts…

Spiderman 2 movie image Tobey Maguire and James Franco

L’avis de Julie

Même si ça n’est toujours pas ma tasse de thé, ce film est nettement meilleur que le précédent. Peter Parker y est déjà moins convenu. Le réalisateur a enfin eu l’audace de le tourner un peu en ridicule, ce qui apporte une pointe d’humour au film non négligeable. Harry Osborn a lui aussi pris de l’épaisseur, James Franco livrant un jeu plus torturé à l’image de son personnage troublé. Et côté grand méchant, Octopus est vraiment servi par un acteur de talent. Alfred Molina en impose, au propre comme au figuré.

Après, cela reste du blockbuster avec tous les défauts que cela entraîne, surtout autour des scènes d’action. La damoiselle est encore et toujours en détresse et à trop vouloir faire du spectaculaire, on tombe dans le ridicule le plus total… Spider-Man reste un simple divertissement sans grand fond, mais on ne lui en demande pas beaucoup plus.

La note de Julie : 5/10

Spiderman 2 Octopus

L’avis de Tof

Voilà le Spiderman que l’on aime. Peter colle parfaitement au comics. Looser dans la vie, désintéressé en tant que super héros. Il est parfait ! Mais le clou du spectacle vient bien du docteur Octopus. Très fidèle à la BD, le personnage est formidablement retranscris à l’écran. Il est sombre à souhait, méchant à souhait. C’est d’ailleurs la pénombre qui plaît le plus dans ce film. C’est plutôt rare pour les films Marvel qui sont moins obscurs que leurs homologues DC.

Le tout est servi par un rythme soutenu et quelques scènes d’action sont vraiment grandioses. En bref, le fan service est au rendez-vous pour notre plus grand plaisir. Pour couronner le tout, notre ami Tobey montre qu’il peut faire preuve d’une grande finesse. Probablement le meilleur Spidey.

La note de Tof : 7/10

 
 
Spider-Man III

Spiderman 3 AfficheRéalisation : Sam Raimi

Casting : Tobey Maguire, Kirsten Dunst, James Franco, Thomas Haden Church, Topher Grace, …

Scénario : Alvin Sargent, Ivan Raimi et Sam Raimi, d’après les personnages créés par Stan Lee

Genre : Super-Héros

Durée : 2h 19min

Production : Columbia Pictures, Laura Ziskin Productions et Marvel Entertainment

Distribution : Sony, Columbia TriStar Films

Sortie aux USA : 4 mai 2007

Sortie en France : 1er mai 2007

Synopsis officiel : Peter Parker a enfin réussi à concilier son amour pour Mary-Jane et ses devoirs de super-héros. Mais l’horizon s’obscurcit. La brutale mutation de son costume, qui devient noir, décuple ses pouvoirs et transforme également sa personnalité pour laisser ressortir l’aspect sombre et vengeur que Peter s’efforce de contrôler.
Sous l’influence de son costume, Peter devient trop sûr de lui et commence à négliger ses proches. Contraint de choisir entre le pouvoir si séduisant de ce nouveau costume et la compassion qui le caractérisait avant, Peter va faire face à ses démons lorsqu’il affrontera deux des pires méchants de l’histoire, l’Homme-sable et Venom, dont l’extraordinaire puissance et la soif de vengeance menacent Peter et tous ceux qui lui sont chers.

Spiderman 3 Homme des sables

L’avis de Julie

Ce troisième et dernier opus n’est pas loin de frôler la catastrophe en matière de cinéma. Car contrairement aux deux autres qui disposaient d’un scénario à peu près linéaire, celui-ci est totalement décousu. L’idée était peut-être celle d’en mettre plein la vue au spectateur mais, au final il est totalement perdu, ne sachant plus où donner de la tête. Donc, au lieu de suivre, il décroche.

La seule chose qui vient en partie récupérer le film est le jeu de Tobey Maguire qui a, lui, évolué dans le bon sens depuis le début de la trilogie. D’un personnage convenu, il est peu à peu parvenu à créer de la profondeur et du caractère à son Peter Parker. Il n’est plus manichéen, contrairement au premier volet, et les passages où il craque complètement sont les meilleurs moments de ce film plus que médiocre. À part ça, le reste est totalement oubliable…

La note de Julie : 4/10

Spiderman 3 Venom

L’avis de Tof

On attendait avec impatience cet épisode mettant en scène Venom, le célèbre symbiote. Pas déçus, on apprécie vraiment l’aspect visuel fidèle au comics. Ce qui l’est moins, ce sont les origines de la relation en Peter et la bestiole, mais bon on a l’habitude avec Marvel qui se permet beaucoup de libertés dans ses longs-métrages. Les fans apprécieront aussi la présence de l’homme-sable qui apporte finalement le peu d’humanité du film.

Mais voilà, il y a un problème avec ce film. La pléthore de méchants, les destins croisés, les problèmes de MJ, l’ego de Peter, tout cela manque de liant, de sens même. On a l’impression que le scénario cherche la bonne idée en permanence, le fil conducteur qui pourrait nous aider. On a ainsi plus l’impression d’assister à des mini-histoires qu’à un long métrage. En bref, nous sommes déçus.

Pour remonter un peu la pente, citons tout de même les séquences ou Peter devient un garçon rock’n roll sous l’influence du symbiote, là on rigole vraiment.

La note de Tof : 5/10