MaXoE > RAMA > Dossiers > Livres / BD > Amerigo : Récit d’une erreur historique de Stéfan Zweig

Amerigo : Récit d’une erreur historique de Stéfan Zweig

danslajazzosphere[1]

 

Qui ne s’est jamais demandé pourquoi l’Amérique s’appelle Amérique et non Colombie ? Après tout chacun sait que c’est bien Christophe Colomb qui fut le premier à fouler ce nouveau continent. Pourtant c’est à un autre qu’est revenu cet honneur : Amerigo Vespucci.

Mais qui était Vespucci ? L’Histoire nous a laissé que peu d’éléments sur cet homme. Nous savons qu’il est né à Florence le 9 mars 1454, qu’il était intendant dans la maison de Lorenzo de Medicis avant de partir à Séville en 1489. Nous savons qu’il a croisé Christophe Colomb et que, comme lui, il a pris trois fois, peut-être quatre, le bateau pour aller vers l’ouest. Nous savons également que suite à ces voyages il rédigea des lettres à son ami Lorenzo de Medicis et que de ces lettres sont nées des feuilles imprimées signées d’un certain Albericus Vespucius. Très vite, ces lignes, qui furent les premières à évoquer un « nouveau monde », se répandirent en Europe. Un nouveau monde… Christophe Colomb n’aurait donc pas atteint les Indes comme il le pensait mais aurait foulé un nouveau continent ? Sur le vieux continent, l’idée fait son chemin confortée très vite par les nouvelles découvertes. Les esprits s’emballent et rapidement, il faut remettre au goût du jour la cosmographie de Ptolémée. Mais comment baptiser ce nouveau continent ? A qui de droit revenait cette gloire ?

Pendant longtemps Amerigo Vespucci a déchaîné les passions. Usurpateur pour certains, héros pour d’autres, néanmoins son prénom traversera les siècles dans un mot « sonore » et « vibrant » : Amérique.

Mais qui était ce florentin d’origine que rien ne prédisposait à prendre le large ? Et surtout comment a-t-il pu donner son nom à tout un continent ?

A travers un ouvrage passionnant, Stefan Zweig nous retrace cette histoire, cette erreur comme disent certains. De Florence aux cotes du Brésil, du village de Saint-Dié à la Cour espagnole, nous replongeons avec plaisir dans cette époque post-moyenâgeuse, cette époque qui vit naître l’Amérique.

Stéfan Zweig – Amerigo : Récit d’une erreur historique – Le Livre de Poche – 5 euros


Sur MaXoE, il n'y a PAS DE PUBLICITÉ. Par contre, vous pouvez nous en faire sur les réseaux sociaux







Depuis combien de temps lisez-vous MaXoE ?





Loading ... Loading ...