MaXoE > RAMA > Dossiers > Livres / BD > Chroniques Fantastiques : Les Uchronies sur la Seconde Guerre Mondiale – La Suite
Livres / BD /
Chroniques Fantastiques : Les Uchronies sur la Seconde Guerre Mondiale – La Suite

Rappelez-vous, la dernière fois nous posions les questions suivantes : Quelle tournure la Seconde Guerre Mondiale aurait-elle prise si Hitler était mort au début du conflit ou bien si la technologie avait permis au 3ème Reich de prendre le dessus sur les alliés ?

Pour voir la présentation des premiers albums de ces deux séries : cliquer ici

WW 2.2 – L’Autre Deuxième Guerre Mondiale – Tome 3 – Secret Service

Scénario : GABELLA, Dessin : CARA
Editions DARGAUD
ISBN 978-2205-06802-3
Nb pages : 56

Hiver 1941, Français et Anglais combattent Rommel et l’Afrikakorps en Afrique avec le soutien matériel des Américains. Les Allemands tentent toujours de négocier une paix séparée avec les Anglais. Les Français ont battut les Espagnols, Franco signe un armistice. Le pacte russo-germanique est toujours en place permettant aux Allemands de préparer une nouvelle offensive et aux Russes d’intensifier les combats contre les Japonais. Les Etats-Unis craignent l’expansionisme japonais mais ne sont pas entrés dans le conflit mondial. Chaque pays profite des faiblesses de ses voisins et tente de voir une issue à la guerre en sa faveur.

En Angleterre, suite à un raid aérien sur Coventry et son bombardement, Churchill se voit perdre la guerre. Une seule issue pour lui : faire entrer les Etats-Unis dans la guerre et cela en faisant assassiner Roosevelt. Il convoque alors Henry, un ami doué d’une intelligence extraordinaire pour mettre en place une terrible machination pour éliminer le président américain. Cependant, Henry va se révéler être un transfuge en Russie qui va trahir son camp car sa fille est morte durant le bombardement de Coventry.  

Wunderwaffen – Tome 2 – Aux Portes de l’Enfer

Scénario : NOLANE, Dessin : MAZA
Editions SOLEIL
ISBN 978-2-302-02709-1
Nb pages : 48

Septembre 1946, à peine l’Obersleutnant Walter Murnau s’est-il crashé en se rendant sur le front de l’est qu’il est déclaré mort. En réalité, il n’en est rien. Après son crash, Murnau a vu une sorte de tunnel avec une lumière au bout. Son récit attire ainsi les services spéciaux SS de l’héritage ancestral, il se garde bien de leur annoncer ce qu’il a réellement vu. Bien que gravement blessé, Murnau va rapidement reprendre le combat en Moldavie contre les Russes aux commandes d’un intercepteur à réaction équipé de quatre canons de 30 mm et quatre fusées. Le Reich doit protéger ses raffineries et sa principale source de pétrole. Le commandant Hans Rudell, également héros de guerre, de l’escadron P.194, remplaçant des fameux Stukas aux attaques en piquées stridentes et meutrières va également rejoindre le même front. Ces avions biscornus sont équipés d’un moteur et d’un turboréacteur pour la propulsion, d’un canon de 55 mm, de deux canons de 30 mm et 500 kg de bombes en soute. Tout deux vont combattre côte à côte.

Novembre 1946, Murnau est transféré dans l’usine Wunderwaffen comme pilote d’essai pour tester un chasseur à réaction à décollage et atterrissage vertical. De leur côté, les Alliés souhaitent introduire un espion dans le camp d’Auschwitz équipé d’un système radio intra-corporel pour communiquer et transmettre des informations.

Ces deux séries font désormais partie des indispensables du genre : Wunderwaffen pour ses combats aériens, ses engins et ses avancées technologiques ; WW2.2 pour ses épisodes auprès de chacun des bélligérants de la Seconde Guerre Mondiale ; et bien sûr la tournure de la guerre dans chacune des séries.