A l’occasion de la sortie du dernier Call Of Duty qui revient à ses premiers amours, à savoir la deuxième guerre mondiale, nous vous proposons de revenir sur ce moment de l’histoire et comme d’habitude nous allons le décliner selon les thématiques qui nous sont chères : la BD, le cinéma, les jeux vidéo, la musique et puis plein d’autres choses bien sûr.  Il fait suite au précédent Focus que nous vous avions proposé sur la Grande Guerre. Notre ... En savoir plus !
MaXoE > RAMA > Dossiers > Livres / BD > Chroniques Fantastiques : New Moscow T2 de Corbeyran et Otero
Livres / BD /
Chroniques Fantastiques : New Moscow T2 de Corbeyran et Otero

Dans le cadre de nos chroniques fantastiques, voici le deuxième tome d’une uchronie créée par Corbeyran. Celle-ci nous plonge dans une Russie où les bolchéviques ne sont jamais arrivés au pouvoir…

NewMoscow-T2-haut

 

NewMoscow-T2

Cette Moscou a donc gardé sa dynastie des Tsars. Celle-ci est encore renforcée depuis la découverte de la fusion noire. Cette matière permet de voyager d’une réalité parallèle à l’autre. C’est donc la science qui est réellement au pouvoir dans ce monde.  

Dans ce contexte, Feodossia est dans les ennuis jusqu’au cou. La mafia a retrouvé sa piste. Ils cherchent la fusion noire et Feodossia peut l’atteindre en tant que fille de l’assistante de Karl Kosinski, l’inventeur de la précieuse matière. Seulement voilà, Karl est aux abonnés absents, l’étau se resserre donc autour de la belle. Elle n’est heureusement pas seule, Ilya peut lui prêter main forte, à sa manière. De son côté, Roksana Bielkine est au seuil de la mort, celle du suicide …

Ce tome met largement en avant la belle Feodossia. Son personnage est attachant, à la fois par sa fragilité, ses coups de mou mais aussi par sa double face, celle qui révèle parfois une forme de lâcheté. 

NewMoscow-T2-planches

Mais le personnage qui nous a le plus fasciné reste Roksana. Le moment où elle bascule est absolument jouissif. Pour le reste, on apprécie vraiment de se replonger dans cette Moscou nouveau genre. Cela dit, avec le recul, elle n’est pas si différente de ce que l’on connaît avec une Mafia plus que présente et une corruption ravageuse. Cela dit, l’album connaît un petit coup de mou, en son centre, mais le rythme et l’intrigue reprennent le dessus vers le dernier tiers. De toutes façons, il va falloir l’admirer en contemplation de la trilogie prévue. 

Du côté du dessin, c’est du très beau travail. Le trait est fin et sûr et il retranscrit une forme de noirceur omniprésente. Parfait pour servir ce récit qui est tout sauf optimiste. 

Encore un très bon album de Corbeyran qui aime les personnages pluriels aux multiples facettes. Il est d’ailleurs parfois difficile de s’y retrouver mais cela donne de l’épaisseur au récit. Et puis le thème des mondes parallèles est toujours le moyen idéal pour se poser les bonnes questions sur notre société et ses ficelles. 

Corbeyran/Otero – New Moscow T2 – Glénat – Grafica – octobre 2013 – 13,90 euros