MaXoE > RAMA > Dossiers > Livres / BD > Comics en Vrac : Batman Huntress, Birds of Prey T1 (Urban Comics)

Comics en Vrac : Batman Huntress, Birds of Prey T1 (Urban Comics)

Deux comics cette semaine. Ils sont en lien avec l’actualité cinématographique : la sortie du film Birds Of Prey le 5 février prochain. Ainsi je vous propose de jeter un oeil à Birds Of Prey T1 et à Batman Huntress.

Batman Huntress

4

Une toute nouvelle collection. Elle propose de revenir sur des récits, parfois inédits, qui ont marqué la vie d’un personnage donné. L’éditeur Urban Comics présente ainsi cette collection, appelée DC Confidential, comme une manière de (re)découvrir des histoires qui ont vraiment leur importance même si elles ont été parfois un peu dans l’ombre d’autres récits. Dans le cas présent, on nous propose des planches sorties en 2000 et qui se penchent sur une héroïne trop peu mise en avant : Huntress. L’histoire, inédite en France, commence par un meurtre. Un homme git au sol, un carreau d’arbalète en plein dans la poitrine. Les soupçons se portent naturellement sur Huntress, la justicière aux méthodes parfois un peu brutales. Batman le pense aussi, enfin au début. Il faut dire que la victime fait partie de la mafia locale, et Helena Bertinelli, alias Huntress, est issue de cette mafia.

Quel bel album. Il nous permet d’en savoir un peu plus sur les origines d’Huntress et il fait entrer La Question, un autre héros méconnu, dans la danse. Le scénario est fin, il puise son inspiration dans le polar avec ce qu’il faut de tiroirs à double fond. Cet ouvrage pose aussi la question des doutes des héros, de leurs motivations et de ce qui les a amené à faire ce qu’ils font. En bref, c’est un vrai plaisir à lire. Et puis il y a aussi deux histoires en marge de cette BD, une dédiée à Huntress, l’autre à La Question, et elles sont aussi passionnantes l’une que l’autre. Que dire de plus sinon que j’ai adoré le dessin, le trait est humain et privilégie les jeux d’ombre. Cela manque souvent aux productions actuelles. Voilà donc une nouvelle collection qui s’annonce très prometteuse.

Contenu VO : Batman/Huntress: Cry for Blood #1-6 ; The Question #1 ; « Midnight Train » from Batman Chronicles #1

Scénario : Greg Rucka – Dessins : Rick Burchett – Urban Comics – DC Confidential – 208 pages – janvier 2020 – prix 19 €

 

Birds of prey T1, Qui est oracle

3

Birds of Prey, c’est avant tout le couple Batgirl (Oracle) / Black Canary. Mais à l’heure où commence ce récit, ce duo n’existe plus, chacune vit sa vie de son côté. Ainsi Barbara Gordon chasse tranquillement les vilains, la nuit tombée. En fouillant dans le téléphone d’un bandit, elle tombe sur un message émanant d’Oracle : c’est-à-dire elle-même. Elle décide alors de recontacter Black Canary pour reformer les Birds Of Prey et enquêter sur cette personne qui se fait passer pour elle. Un soir, alors qu’elles sont prêtes à interpeller quelques malfrats qui peuvent avoir un lien avec les événements, elles se retrouvent en face d’une autre justicière : Huntress. La rencontre ne se passe pas très bien car ces dames n’ont pas forcément la même vue du métier de justicier.

C’est un comics sympathique. Ce qui fait le sel de ces planches, c’est ce trio de personnalités très différentes. Ainsi les dialogues percutent et l’humour fait mouche aussi. C’est sympa aussi de plonger dans le passé de nos personnages. Chacune a ses propres casseroles ce qui a un impact direct sur leur façon d’être aujourd’hui. Côté dessin, c’est efficace même si le trait est un peu trop propre sur lui pour moi. En tout cas, c’est une jolie façon de s’initier aux Birds Of Prey avant la sortie du film au cinéma.

Contenu vo : Batgirl And The Birds Of Prey Vol. 1: Who Is Oracle? (#1-6) + Rebirth #1

Scénario : Julie Benson, Shawna Benson – Dessins : Claire Roe, Roge Antonio – Urban Comics – DC Rebirth – 168 pages – novembre 2019 – prix 15, 50 €


Sur MaXoE, il n'y a PAS DE PUBLICITÉ Par contre, vous pouvez nous en faire sur les réseaux sociaux







Depuis combien de temps lisez-vous MaXoE ?





Loading ... Loading ...