MaXoE > RAMA > Dossiers > Livres / BD > Comics en Vrac : Bikini Atoll, Day Men T2

Comics en Vrac : Bikini Atoll, Day Men T2
Vampires et radiations

Cette semaine, on vous propose le tome 2 de Day Men. Des vampires à gogo donc. Et puis, si vous aimez les BD d’horreur, vous serez servis avec Bikini Atoll.

DayMenT2-haut

 

 

501 BIKINI ATOLL[BD].inddBikini Atoll

3

 

L’atoll Bikini. Théâtre de nombre d’essais nucléaires en atmosphère. Vous savez ces essais permettant d’élaborer, petit à petit, ces armes de destruction massive. Ces horreurs inhumaines. Ces lieux ont été évacués, souvent trop tard. Ils sont désormais des zones fantôme, abandonnées précipitamment quand les radiations ont commencé à faire des dégâts visibles. Ils deviennent alors des coins à touristes, ces personnes qui veulent voir de plus près cette catastrophe nucléaire. Nous voilà donc avec un groupe, guidé par un spécialiste de ce genre de visite, qui débarque sur une île de l’atoll. Oui le pitch est celui, classique, d’un film d’horreur de série B. Une bande d’humains qui se rend dans un lieu étrange et à qui il va arriver des bricoles. Ben ça ne loupe pas, un touriste va disparaître mystérieusement. Puis ce sera un deuxième, puis …

BikiniAtoll-planches

Vous l’avez compris, on se demande qui restera en vie à la fin ! Cette série Flesh & Bones (nous vous avions déjà proposé une chronique sur Sonar) de Glénat comics nous propose ainsi ce genre de récit, un peu oldie dans sa construction, flirtant avec le film de genre. N’allez donc pas chercher un scénario hors-pair, simplement une ambiance sympathique et puis un suspense bien construit. Ceux qui aiment les BD de genre (moi ça me rappelle certains comics de ma jeunesse comme les contes de la crypte) y trouveront leur compte. Le récit est bien mené et les personnages sont caricaturaux à souhait. Le dessin, en noir et blanc, nous offre ce qu’il faut de noirceur pour renforcer l’ambiance de film d’horreur. Sympa !

Scénario : Christophe Bec – Dessins : Bernard Khattou – Bikini Atoll – Glénat – Flesh & Bones  – 128 pages – mars 2016 – prix 14,95 €

 

 

DayMenT2-couvDay Men T2, Tempus Vestigium

4

 

Les Day Men, vous connaissez ? Mais si, on vous en a parlé dans une chronique précédente. Il s’agit de combattants, des espèces de champions, qui sont chargés d’épauler les vampires, le jour. Ben oui, les personnes aux dents longues ont du mal avec le soleil. Alors ils ont ces agents diurnes qui leur permettent d’assurer la continuité de leurs affaires. On s’intéresse plus particulièrement à David Reid, champion de la famille Virgo. Cette dernière est impliquée dans un trafic de crocs de vampires, quasiment la pire des infractions dans ce milieu. David lutte alors pour innocenter sa famille et, pour cela, il cherche à révéler au grand jour l’existence d’une légende : les dégénérés. Ceux-ci seraient des vampires ayant la faculté de pouvoir s’exposer aux rayons normalement mortels du soleil. Finalement, voyant son enquête piétiner, David décide de provoquer le champion de la famille adverse. Un combat à mort qui permettra de sauver la famille victorieuse !

DayMenT2-planches

La série monte gentiment en puissance. David prend, petit à petit, une belle consistance. Il commence à se poser pas mal de questions sur son existence même. Ce qui fascine aussi, c’est la pléthore de personnages construits dans cette BD. Les protagonistes sont ainsi complexes et leurs interactions aussi. Ce qui est plaisant également, c’est la gestion des conflits entre les différentes familles. Les plans se révèlent plus retors que prévu. La valse des familles, ces Mafia avides de sang, est plutôt très agréable à suivre. Il y a certes quelques notes caricaturales mais on se laisse embarquer dans l’aventure. Côté dessin, le travail est assez bien fait même si cela manque un peu d’originalité. En bref, un comics comme on les aime, habile, nerveux et saignant !

Scénario : Matt Gagnon, Michael Alan Nelson – Dessins : Brian Stelfreeze – Day Men T2, Tempus Vestigium – Glénat – Glénat Comics  – 128 pages – avril 2016 – prix 14,95 €


Sur MaXoE, il n'y a PAS DE PUBLICITÉ. Par contre, vous pouvez nous en faire sur les réseaux sociaux







Depuis combien de temps lisez-vous MaXoE ?





Loading ... Loading ...