MaXoE > RAMA > Dossiers > Livres / BD > Comics en Vrac : Catwoman Under The Moon (Urban Link), X-Men Grand Design (Panin…

Comics en Vrac : Catwoman Under The Moon (Urban Link), X-Men Grand Design (Panini)

Le confinement ne doit pas nous empêcher de lire, bien au contraire d’ailleurs. Je vous propose un nouveau tome dans la collection Urban Link et puis je reviens sur un indispensable paru en 2018. 

Catwoman Under the moon

4

Et voilà le deuxième ouvrage de la nouvelle collection Urban Link dans notre rubrique. Rappelez-vous,  la semaine dernière, c’était Raven qui était à l’honneur dans ce comics en vrac. Cette fois on s’intéresse à la belle Catwoman. Elle a une dizaine d’années au début du récit. Sa mère est serveuse dans un bar et la petite Selina voit défiler les partenaires masculins à la maison. Sa mère n’a pas de chance, ces hommes sont rarement délicats, rarement ouverts à la discussion, on va dire même qu’ils manient un peu trop les poings. Un jour, c’est l’acte de trop. Selina adolescente ne supporte plus la dernière humiliation de son beau-père et décide de s’enfuir et d’aller vivre dans la rue. Et ce monde est rude mais il va lui apprendre beaucoup de choses !

Ce récit rejoint celui de Raven sur pas mal de points et notamment sur l’approche : on nous décrit les origines d’une héroïne en insistant sur les aspects humains de l’aventure. Ainsi vous n’assisterez à aucune baston dans cette BD, non, on nous permet de suivre la délicate entrée de Selina dans le monde des adultes. Ce qui est bien fait, c’est la manière avec laquelle les auteurs distillent les petites références au futur de la belle. On croise Bruce Wayne, par exemple. J’ai beaucoup aimé en tout cas, plus que Raven d’ailleurs, le propos est vraiment bien construit et tous les événements sont cohérents dans la construction du futur personnage de Catwoman. Côté dessins, c’est propre, un peu trop d’ailleurs peut-être. Donc si vous voulez avoir un nouveau regard sur les origines de Catwoman, n’hésitez pas !

Scénario : Lauren Myracle – Dessins : Isaac Goodhart – Urban Link – 208 pages – mars 2020 – prix 14,50 €

 

X-MeN Grand Design

5

Un gardien qui parle à une petite créature appelée sobrement enregistreur. Il veut qu’il reste une trace de l’histoire qu’il va raconter, celle des mutants sur la planète Terre et plus spécifiquement celle des X-Men. Il raconte l’arrivée de Namor à New York et la catastrophe qui s’en suivit. Il décrit aussi les premiers pas de Magnéto dans le monde des super-héros. Et puis on aborde le destin du professeur Xavier. Il développe la première version de Cérébro pour pouvoir créer la toute première mouture des X-Men composée de Jean Grey, Cyclope, Le Fauve, Angel et Iceberg. Les premiers combats vont avoir lieu contre la bande de Magnéto. Tout cela sur fond d’un Phénix qui cherche un hôte …

J’ai adoré. Peut-être car cela a touché la fibre nostalgique du fan de comics que je suis. Mais avant tout, comprenez ce qu’a fait Ed Piskor. Il propose une sorte de relecture de l’histoire des X-Men. Il jette un œil aérien sur celle-ci. C’est presque un résumé en quelque sorte, il nous rappelle ainsi les grandes étapes de notre bande de super-héros, en revisitant à sa sauce, un certain nombre d’événements. Ne croyez cependant pas que cela soit une sorte de livre d’Histoire, non, l’auteur nous propose réellement des mini-histoires qui nous permettent de vivre ces événements. Vous allez dévorer ces pages qui sont un hommage au monde du professeur Xavier. Le dessin est parfait car il a ce côté vintage des anciennes BD et pour autant il ne fait pas dépassé, ni vieilli. J’ai beaucoup aimé aussi les couleurs qui insistent sur cet aspect vintage. Vous pourrez apprécier les petits points utilisés à l’époque sur certaines surfaces. Et ce qui fait beaucoup c’est le format de la BD. C’est très grand (23,8 x 33,5) ce qui offre des planches magnifiques servies par un papier de très bonne qualité. Si vous êtes fan des X-Men, vous devez l’acheter.

Contient les épisodes US X-Men Grand Design (2018) 1-2, inédits

Scénario : Ed Piskor – Dessins : Ed Piskor – Panini – Panini Comics – 120 pages – 2018 – prix 26 €

Visuels ©Marvel 2018


Sur MaXoE, il n'y a PAS DE PUBLICITÉ. Par contre, vous pouvez nous en faire sur les réseaux sociaux







Depuis combien de temps lisez-vous MaXoE ?





Loading ... Loading ...