MaXoE Focus Game of Thrones
MaXoE > RAMA > Dossiers > Livres / BD > Comics en Vrac : Garth Ennis présente Hellblazer T1
Livres / BD /
Comics en Vrac : Garth Ennis présente Hellblazer T1
L'horreur vue sous le bon angle

Un seul album cette semaine mais un album qui ne va pas vous laisser indifférents. Ames sensibles s’abstenir ! 

HellBlazer-haut

 

HellBlazer-couvGarth Ennis présente Hellblazer Tome 1

5

 

John Constantine, c’est un magicien. Un spécialiste. des forces occultes. Il n’a pas son pareil pour botter les fesses des démons et autres créatures de l’au-delà. Seulement voilà, notre homme doit combattre un tout autre mal. Il est atteint d’un cancer aux poumons en stade terminal. Il faut dire que John fume comme un pompier, clope sur clope, comme si c’était son unique carburant. En tout cas, ses talents ne sont pas suffisants pour s’en sortir, il décide alors de faire le tour de ses connaissances, actuelles ou anciennes, histoire de faire ses adieux. Il retrouve alors le goût du passé, des souvenirs, dans le cheminement habituel de ceux qui vont mourir. Mais ne vendez pas la peau du Constantine avant de l’avoir tué. Notre homme a peut-être un plan en tête …

HellBlazer-planches

Nous devons bien avouer que nous connaissions assez peu John Constantine. Cet ouvrage nous permet de nous mettre à jour, il contient les épisodes imaginés par Garth Ennis dans les années 90. On y voit notamment ce passage où notre homme lutte contre la mort, cette même histoire qui a inspiré le film portant le nom de notre héros. Ces histoires vont vous prendre au bide. L’horreur n’est pas un but en soi, elle est juste le moyen de mettre en avant les défauts des hommes, leurs conspirations, leur côté obscur. Et puis John est un sacré bonhomme, loin de la patine des héros parfaits. Il a du caractère, il est plutôt cynique mais il a bon fond. Du coup on l’accompagne sans réfléchir et, franchement, certaines histoires font des noeuds dans l’estomac mais on finit par aimer ça. Les dessins ont pris un petit coup de vieux mais ils servent magnifiquement le récit. Ces traits incertains renforcent l’impression d’irréel. On regrette simplement la succession des dessinateurs qui ne favorise pas toujours l’identification au personnage. Mais ne vous méprenez pas, cet album est un indispensable de tout fan de comics. 

Contient : Hellblazer #41-56

Scénario : Garth Ennis – Dessins : collectif – Garth Ennis présente Hellblazer Tome 1 – Urban Comics – Vertigo Signatures – 416 pages – février 2015 – prix 28 €