A l’occasion de la sortie du dernier Call Of Duty qui revient à ses premiers amours, à savoir la deuxième guerre mondiale, nous vous proposons de revenir sur ce moment de l’histoire et comme d’habitude nous allons le décliner selon les thématiques qui nous sont chères : la BD, le cinéma, les jeux vidéo, la musique et puis plein d’autres choses bien sûr.  Il fait suite au précédent Focus que nous vous avions proposé sur la Grande Guerre. Notre ... En savoir plus !
MaXoE > RAMA > Dossiers > Livres / BD > Comics en Vrac : l’Héritage de Deathstroke, Solo T1 Les Survivants du Chaos
Livres / BD /
Comics en Vrac : l’Héritage de Deathstroke, Solo T1 Les Survivants du Chaos
Le chasseur et le rat

2 comics pour les fans de lames acérées. Deathstroke lutte contre la retraite anticipée et Solo apprend la vie, petit à petit. 

SOLO C1 REP.indd 

 

 

DeathStroke-couvL’Héritage de Deathstroke

5

 

Deathstroke vous devez connaître si vous êtes un habitué du monde de DC. C’est un mercenaire, un tueur à gages expert en armes et méthodes de combats en tout genre. La Ligue de Justice a déjà eu affaire à lui et cela ne s’est pas toujours bien passé. Il faut dire qu’il est vraiment costaud, il a subi toutes sortes de manipulations biologiques qui ont fait de lui un homme plus fort, plus rapide, plus résistant. 

A l’occasion de la renaissance des séries DC (The New 52), on nous dépeint ici un Deathstroke qui doute un peu. Il faut dire que les derniers contrats qu’on lui propose laissent penser que les commanditaires le trouvent un peu trop vieux. Du coup, il est énervé l’ami ! Son dernier contrat consiste à récupérer une mallette au contenu précieux. Le contenu en question va bousculer Deathstroke et de belle manière puisque l’ombre de son fils mort plane désormais au dessus de lui…

DeathStroke-planches

Nous voilà dans du comics assez classique dans le fond et la forme. Le fond c’est celui de l’action pure et dure. La forme, c’est un dessin habile, moderne mais qui peut manquer d’âme par moments. Les fans du monde DC seront ravis de retrouver le guerrier sans peur, celui-là même qui a su neutraliser la Ligue de Justice à une époque. L’arc se lit assez facilement et les thèmes soulevés ne sont pas sans intérêt : le passage de témoin, le culte de la personnalité, la vieillesse. En bref, c’est pas mal même si l’intrigue aurait mérité d’être un peu plus fouillée. Cela manque un peu de tiroirs à double fond. Dommage car le personnage est propice à cela …

Contient : NEW 52 Deathstroke Vol. 1: Legacy

Scénario :  Kyle Higgins – Dessins :  Joe Bennett – L’Héritage de Deathstroke – Urban Comics – DC Renaissance – 192 pages – août 2014 – prix 17,50 €

 

 

Solo-couvSolo T1, Les Survivants du Chaos

5

 

Voilà un drôle d’univers. Un monde post-apocalyptique peuplé de toutes sortes de créatures. Des humains certes mais aussi des rats, des chats, des belettes et d’autres bestioles tenant plus de la manipulation génétique qu’à autre chose. Notre héros fait partie de la famille des rats. Dans ce monde hostile, il faut chasser, trouver la nourriture, survivre. Solo est le frère ainé de la petite famille et il comprend vite que pour la survie de celle-ci, il doit partir du foyer familial et faire sa propre vie.

Sur la route, il montre un peu trop vite qu’il est un maître du combat, un redoutable adversaire. Cela éveille les convoitises, évidemment. Des organisateurs de combats à mort capturent solo et en font un gladiateur. Le voilà contraint de combattre tous les êtres possibles et imaginables. La voie de la liberté n’est peut-être pas loin…

Solo-planches

C’est une belle surprise cet album. Il s’agit d’un mélange assez improbable. Le trait se rapproche plutôt de celui des BD pour plus jeunes mais la violence est bien présente. Alors oui, le scénario est finalement assez classique :  la survie d’un être dans un monde de brutes. Tout ceci ne poserait pas de soucis si les personnages annexes n’étaient pas en plus assez convenus. Mais tout ceci n’est pas grave car ce sont les thèmes qui sont importants ici. On y retrouve le nécessaire passage à l’âge adulte et l’appât du gain. 

Et puis il y a autre chose, quelque chose qui nous a vraiment convaincus. Solo se pose beaucoup de questions, il prend du recul et il partage ses cogitations avec le lecteur. On peut lire « je dois m’éloigner un instant pour sonder mon âme et réfléchir, m’assurer que je suis à nouveau celui que j’étais… ». Ces introspections sont autant de moments précieux dans la lecture, elles donnent au récit une certaine noblesse. 

Voilà donc un résultat surprenant, rafraîchissant. Et Solo est un personnage terriblement attachant et totalement mûr. Son passage à l’âge adulte est réussi, à n’en pas douter. 

Scénario : Oscar Martin – Dessins :  Oscar Martin – Solo T1, Les Survivants du Chaos – Delcourt – Contrebande – 112 pages – septembre 2014 – prix 15,95 €