MaXoE > RAMA > Dossiers > Livres / BD > Comics en Vrac : Roche Limit T1

Comics en Vrac : Roche Limit T1
Les étoiles ne réservent pas que du bon

Encore un seul comics cette semaine. Une très belle lecture qui nous parle d’une colonie spatiale qui semble vouée à l’échec.

RocheLimite-haut

 

RocheLimite-couvRoche Limit T1, Singularité

4

 

C’est l’histoire de l’Humanité. Cette Humanité qui a toujours rêvé de voyager dans les étoiles. Un humain plus riche que les autres, le milliardaire Langford Skaargard a décidé de financer une colonie spatiale. Celle-ci s’appelle Roche Limit. Elle s’est établie sur Dispater, une planète naine située à la proximité d’une anomalie énergétique. Et tout ceci se passe bien loin de la Voie Lactée puisque la colonie se trouve en bordure d’Andromède. Il faut avouer que le pitch de départ nous a beaucoup plu. Une colonie distante et surtout une colonie qui s’éloigne des desseins originaux. Oui, la société qui s’y est installée retombe dans les écueils des Hommes. Alors qu’elle devait être le symbole de la renaissance et le premier pas vers d’autres cieux, elle est rongée de l’intérieur par l’argent, le pouvoir, la drogue et la compromission. 

RocheLimite-planches

Et au sein de cette colonie, on s’intéresse plus particulièrement à une femme flic qui cherche désespérément sa soeur qui a disparu il y a peu. Ses investigations vont lui faire faire des rencontres folkloriques, entre le créateur du recall, la drogue locale, la mafia ou encore une sorte de gourou déjanté. Tout cela se met en place avec une belle habileté. Bon d’accord le scénario n’est pas hyper original, tout du moins au début, mais l’ambiance est vraiment sympa. On plonge dans cette colonie avec une belle délectation et on s’attache très rapidement aux différents personnages. Et puis les messages sont légion. Est-ce que l’Humanité est capable un jour de construire une société qui donne sa chance à tous ? Sommes-nous condamnés à détruire ce qui nous entoure ? Ces questions vous sont posées par les auteurs. A vous d’y répondre. 

Une lecture très agréable donc qui ne laisse pas indifférent. Le dessin est assez inégal mais le trait choisi est propice à une ambiance sombre. Comme on les aime. 

Scénario : Michael Moreci – Dessins : Vic Malhotra – Roche Limite T1, Singularité – Glénat – Glénat Comics  – 160 pages – février 2016 – prix 15,95 €


Sur MaXoE, il n'y a PAS DE PUBLICITÉ. Par contre, vous pouvez nous en faire sur les réseaux sociaux







Depuis combien de temps lisez-vous MaXoE ?





Loading ... Loading ...