Focus Spécial Joker
MaXoE > RAMA > Dossiers > Livres / BD > Comics en Vrac : Rumble T1
Livres / BD /
Comics en Vrac : Rumble T1
La revanche de l'épouvantail

Un comics qui nous propose un peu d’horreur et beaucoup de surnaturel. 

Rumble-haut

 

 

Rumble-couvRumble T1, La Couleur Des Ténèbres

4

 

Un bar de nuit et une scène plutôt classique. Le barman qui discute avec son dernier client, un habitué plutôt sympathique mais qui a une ardoise longue comme le bras. Le client finit par partir mais dehors, une espèce d’épouvantail l’attend avec une épée de malade. Ni une ni deux, la créature attaque le client et lui coupe un bras avant de le poursuivre dans le bar. Bobby, le barman, intervient alors avec la batte de base-ball pour neutraliser l’adversaire d’un bon coup sur la tête. Il arrive à l’immobiliser. C’est donc une bonne nouvelle. Oui sauf que le client disparaît d’un coup et que lorsque la police arrive sur lieux, la seule chose qu’ils trouvent au sol, c’est un épouvantail inerte. Difficile à expliquer. Mais ce n’est que partie remise car Bobby croise la créature un peu plus tard. Ben oui, il a récupéré son épée, notre épouvantail va vouloir la reprendre. Il semblerait qu’il doive accomplir une certaine revanche mais il aimerait aussi récupérer son véritable corps en placement de cet habit de paille. Ah oui, j’oubliais un détail, le client a laissé un drôle de mot à Bobby. 

Rumble-planches

L’univers est riche. D’ailleurs, au début on ne comprend rien. Ben oui, des créatures magiques, un épouvantail, une mystérieuse épée. Mais petit à petit, on se laisse emporter par l’histoire. Il faut dire que les personnages sont très attachants et surtout très naturels. Ainsi Bobby n’est pas franchement un héros et c’est bien ce qu’on aime. Il est juste un humain comme les autres. Et puis, on plonge gentiment dans ce monde mêlant réalité et choses obscures. L’humour est présent également, il suffit de jeter un oeil à l’épouvantail pour en être persuadé. Il y a comme une forme de dérision sur la BD de genre, sur les récits d’horreur.

Le tout est servi par des dessins par un trait habile. Suffisamment cartoon pour dédramatiser et suffisamment sombre pour inquiéter. 

Scénario : John Arcudi – Dessins : James Harren – Rumble T1, La Couleur Des Ténèbres – Glénat – Glénat Comics  – 160 pages – avril 2016 – prix 15,95 €