La 6ème édition du MaXoE Festival s’est déroulée du 17 au 30 juin 2019 et cette année encore vous avez été très nombreux à suivre les événements que nous vous avions préparés pour ce rendez-vous annuel de l’aventure MaXoE, entièrement dédié à ceux qui nous lisent sur le site et nous suivent sur les réseaux sociaux. Retour sur les événements de cette édition ! Grand Prix des Lecteurs (GPL) Commençons par les votes pour les Sélections dans le cadre du ... En savoir plus !
MaXoE > RAMA > Dossiers > Livres / BD > Comics en Vrac spécial frayeur : Rachel Rising T2, The Crow Le Scalp Des Loups, Sunlight
Livres / BD /
Comics en Vrac spécial frayeur : Rachel Rising T2, The Crow Le Scalp Des Loups, Sunlight
Bouuuuuh !

Cette semaine trois comics, deux chez Delcourt et un chez Glénat. Halloween vient de s’achever, on joue un peu les prolongations avec des récits plutôt horrifiques.

501 SUNLIGHT[BD].indd 

 

 

RisingRachel-T2-hautRachel Rising T2, Même Pas Peur

4

 

Voici donc le deuxième tome de Rachel Rising. Nous vous avions présenté une chronique du premier opus. Rappelez-vous. Rachel est une ressuscitée. Elle est sortie de terre, celle du fond asséché d’une ancienne rivière. Depuis, elle cherche des pistes sur les forces occultes qui sont à l’oeuvre à Manson, cette petite bourgade américaine. A la fin du premier tome, Rachel, mais aussi Johnny, Jet et Zoé sont victimes d’un terrible accident de voiture. Johnny est grièvement blessée mais son pronostic vital n’est pas engagé. Jet n’a pas survécu. Du moins c’est ce que l’on pourrait croire mais il n’en est rien. Elle reprend vie à la morgue, comme Rachel l’a fait quelques jours auparavant. Zoé s’est enfuie mais elle est vite retrouvée par la mystérieuse dame blonde. Elle semble vouloir la protéger mais son jeu est trouble. Tout ce beau monde semble partager un passé de souffrance…

 RisingRachel-T2-planches

Après un premier opus qui posait plus de questions qu’il n’apportait de réponses, voilà que l’auteur nous livre ici un début d’explications. Les forces obscures sont bien à l’oeuvre ici. Terry Moore manipule la noirceur avec une belle aisance. Sans jamais tomber dans le trop gore, sans jamais verser dans l’ésotérisme de supermarché, il met le paquet sur ses personnages. Rachel est plus attachante que jamais et la double personnalité de Zoé fait mouche aussi. Mais surtout, on a un peu de mal à savoir où est le bien où est le mal. Ces ambiguïtés apportent beaucoup à l’ensemble. Le thème de la mort se mêle à celui de l’intolérance, pas mal ! 

Au final, il est difficile de disséquer analytiquement cette BD, il faut la prendre comme un tout doté d’une ambiance terrible, d’un scénario bien ficelé, servis par un dessin noir et blanc des plus réussis.  

Scénario :  Terry Moore – Dessins : Terry Moore – Rachel Rising T2, Même Pas Peur – Delcourt – Contrebande – 144 pages – octobre 2014 – prix 13,95 €

 

 

 

TheCrow-couvThe Crow, Le Scalp Des Loups

3

 

The Crow. Ce n’est pas la première fois que l’on vous présente des BD sur le thème. Le principe de l’esprit vengeur, le principe de la mort qui vient frapper ceux qui le méritent ! Cette fois on nous projette dans les camps de la mort. Un train vient d’arriver, plein de pauvres hères en attente de la mort brutale. Le commandant du camp est un être cruel. Vraiment sans pitié. Il n’hésite pas à sacrifier les prisonniers. Il aime les échecs aussi. Il cherche toujours un adversaire de taille parmi ses victimes. Seulement voilà, l’un de ses partenaires de jeu n’a pas trop aimé les parties qu’ils ont partagées. C’est l’heure de la vengeance.

 TheCrow-planches

L’ambiance est bien au rendez-vous. Le dessin retranscrit parfaitement l’horreur de ces camps. Alors que l’on passe tout avoir vu, voilà que le commandant pousse le bouchon un peu trop loin. Pas de réelle surprise dans ce récit, simplement la volonté de nous raconter l’horreur, une fois de plus. L’histoire est cruelle à souhait, assez pour nous glacer le sang. Et puis, alors que l’on pensait que le scénario était sur des rails sans heurts, l’auteur nous propose une belle petite pirouette. Sympathique en tous points, ce comics plaira à ceux qui aiment le héros au corbeau noir.  

Scénario :  James O’Barr – Dessins : Jim Terry – The Crow Le Scalp Des Loups – Delcourt – Contrebande – 72 pages – septembre 2014 – prix 11,50 €

 

 

501 SUNLIGHT[BD].inddSunlight

4

 

Kévin, Caro et Emma sont des jeunes gens en quête de sensations fortes. Leur passion ? La spéléo extrême. Ben oui on s’amuse comme on peut ! Il faut dire qu’entre un fils à papa, une jeune fille en quête de sensations fortes et une autre qui semble avoir une blessure profonde, on se retrouve avec une belle brochette de personnes prêtes à faire tout et n’importe quoi. Leur prochaine expédition se trouve sur les lieux d’une mine désaffectée : des galeries souterraines à n’en plus finir, donc une ambiance propre au danger. Seulement voilà, le danger se révèle surtout dans un puits mal colmaté : les trois aventuriers font une chute de plusieurs mètres en passant au travers de planches bien trop fragiles pour supporter leur poids. Au fond, des galeries bouchées, l’humidité, le froid et impossible de remonter par le puits. Bref, la situation est très délicate surtout que personne ne sait que les 3 sont ici. Nous voilà parti pour un huis-clos étouffant avec ce que cela implique de vieilles rancoeurs, de règlements de comptes et de retours dans le passé, trouble. 

Sunlight-planches

Au départ classique (on connaît ce genre de huis-clos), la BD risque de vous surprendre dans la gestion de ses personnages. On apprend ainsi, petit à petit à connaître leur passé, leurs blessures. L’auteur nous présente aussi un groupe plein d’amertume. On peut y voir un petit pamphlet contre ces personnes qui, oisives, cherchent les sensations fortes que certains n’ont pas les moyens de sa payer. Mais il y a aussi une certaine tendresse voire une compassion dans les traits qui nous sont livrés ici. Cette situation inextricable met en avant le vrai moi des protagonistes, ce qui les rend plus humains, plus accessibles.

Christophe Bec sait aussi créer une ambiance oppressante, une sensation d’enfermement sourd. On aime beaucoup, ça c’est sûr.  Et puis la fin est goûteuse, vraiment.  

Scénario :  Christophe Bec – Dessins : Bernard Khattou – Sunlight – Glénat – Flesh & Bones – 168 pages – octobre 2014 – prix 15,50 €