MaXoE > RAMA > Dossiers > Livres / BD > Comics en Vrac spécial Jack Kirby Partie 2 : Le Quatrième Monde

Comics en Vrac spécial Jack Kirby Partie 2 : Le Quatrième Monde

On continue notre focus avec un album qui a fait date dans la carrière de Jack Kirby. Il s’exprime totalement dans celui-ci en créant des mondes et en jouant avec les technologies.

 QuatriemeMonde-haut

 

 

QuatriemeMonde-couvLe Quatrième Monde

5

 

Jimmy Olsen est un pote de Superman. Il bosse, comme lui, au Daily Planet. Un beau jour, Morgan Edge, le boss l’envoie dans la zone sauvage pour y faire un reportage. C’est un endroit peuplé de personnes en marge de la société, il y a presque un goût de Flower Power dans cette zone. Jimmy est accompagné d’une bande de jeunes appelés Les Petits Rapporteurs. Il se rendent sur place à bord d’un véhicule sorti tout droit d’un film de SF, la Sensassmobile. Superman sent le piège tendu à son ami et décide de se rendre sur place. Il découvre alors que Jimmy est devenu le chef de la zone sauvage et, à ce titre, il dirige une expédition vers la montagne du jugement qui est censée abriter les secrets d’une civilisation perdue. 

Parallèlement, les immortels tout droit sortis de Neo-Genesis, le monde des dieux bénéfiques, déboulent sur terre pour la protéger des agissements de Dark Seid. Celui-ci est le maître d’Apokolips, monde rival de Neo-Genesis. Vous l’avez compris, tout ceci est une histoire de lutte divine et la terre se retrouve, une fois de plus, au milieu de la bataille. Est-ce que Dark Seid va trouver l’anti-vie qui lui permettra de dominer l’univers ? 

QuatriemeMonde-planches

Replaçons le contexte. Fin des années 60, Kirby quitte Marvel, un peu fâché. Il débarque alors chez DC, la maison lui impose certaines choses mais lui laisse aussi un peu de liberté. C’est dans ce contexte qu’il crée l’arc Le Quatrième Monde. Celui-ci s’étend sur quatre séries : Jimmy Olsen, Les Immortels, Les Néo-Dieux et Mister Miracle (Jimmy Olsen’s Superman’s Pal, New Gods, Forever People et Mister Miracle in English). Il crée ainsi ces deux mondes divins que sont Neo-Genesis et Apokolips et leur lutte fratricide. Jack s’en donne à coeur joie et nous en met plein la vue.

Les récits sont regroupés ici dans l’ordre de parution initial, logique a priori. Cela peut vous perdre par moments, mais tout le talent du maître est là. Il introduit des termes, il sous-entend des choses qui s’expliquent au fur et à mesure de la découverte des pages suivantes. Petit à petit, le puzzle se met en place, les explications arrivent, la compréhension se fait. Car oui, si on prend les premières histoires au premier degré, on pourrait penser qu’il s’agit d’un comics qui a pris un coup de vieux : la mise en scène sent les années 70, les couleurs sont très vives, les héros sont très bavards même au coeur de l’action, … Mais tout cela doit se regarder avec le recul de tout l’arc. Kirby a voulu rompre un peu avec ses habitudes, il livre donc un monde coloré avec des héros parfois naïfs et souvent jeunes, signe que l’auteur croyait probablement en l’avenir de cette jeunesse.  

Et puis pensez-y ! Jack introduit des choses inédites à l’époque comme la manipulation génétique, le clonage, j’en passe et des meilleurs… Il égratigne aussi un peu notre ami Superman qui est  un peu relégué au second plan, comme une boutade pour montrer que les comics pouvaient se renouveler autrement qu’au travers de ses icônes habituelles.  

Alors oui, cela est un peu oldie mais le plaisir est là et il y a un signe qui ne trompe pas : on a du mal à décrocher, vraiment. 

Contient Jack Kirby’s Fourth World Omnibus Volume 1.

Scénario : Jack Kirby – Dessins : Jack Kirby – Le Quatrième Monde  – Urban Comics – DC Archives – 408 pages – janvier 2015 – prix 35 €

Visuels : DC TM & © 2014 DC COMICS. ALL RIGHTS RESERVED. URBAN COMICS pour la version française


Sur MaXoE, il n'y a PAS DE PUBLICITÉ Par contre, vous pouvez nous en faire sur les réseaux sociaux







Depuis combien de temps lisez-vous MaXoE ?





Loading ... Loading ...