Festival de Cannes 2019 MaXoE Focus Game of Thrones
Après une édition 2018 sous le signe du renouveau (modification des dates du Festival, de la gestion des projections et de nombreux nouveaux venus au sein de la Sélection Officielle), cette édition 2019 est celle de la femme. Déjà par ce choix de rendre hommage à l’immense réalisatrice Agnès Varda disparue récemment, avec l’affiche officielle de cette 72e édition. Mais aussi et surtout parce que pour la première fois, l’organisation du Festival a mis un ... En savoir plus !
MaXoE > RAMA > Dossiers > Livres / BD > La BD du jour au féminin : Blanche Neige de L’Hermenier et Looky
Livres / BD /
La BD du jour au féminin : Blanche Neige de L’Hermenier et Looky

A notre grand regret la femme n’est pas toujours présente en bonne place dans les récits de bande dessinée. Cantonnée à des rôles de faire-valoir sa présence revêt bien souvent un caractère anecdotique. Le phénomène s’inverse fort heureusement ces dernières années et les séries ou one-shots dédiés au beau sexe alimentent de plus en plus les présentoirs de nos librairies. C’est pour cette raison que nous avons décidé de consacrer sur les prochains jours notre rubrique La BD du jour à la femme. Des récits bien différents, des profils tout aussi divers mais ce point commun de placer l’héroïne au cœur de l’action. Jeunes filles fragiles, femmes au caractère bien trempé, femmes du monde qui ont changé le cours de l’histoire, femme fortes et fatales, toutes ô combien attachantes. Elles vous accompagneront lors de cette semaine et même plus pour vous donner à voir un autre visage de la BD !

 

 

Il est des textes si souvent repris et adaptés que l’on en vient à ne plus se souvenir de ce qu’ils renferment, de la portée qui est la leur, des intentions de leurs auteurs. Blanche Neige des frères Grimm ne déroge pas à la règle. Si tout le monde connait la trame principale de ce conte, celle basée sur la fameuse pomme empoisonnée de la vilaine reine sorcière prête à tout pour devenir la plus belle d’un royaume qui respire la douceur de vivre et la foisonnement de richesses, celle de Blanche Neige, jeune fille un brin naïve qui va lutter pour déjouer les pièges posés çà et là pour l’empêcher de reprendre les rênes de ce même royaume et celle des sept nains fantasques qui vont détenir un rôle crucial dans ce conte d’un autre temps, peu se souviennent sûrement que la reine essaya de tuer la douce jeune fille au teint diaphane en employant d’autres moyens que la rouge pomme (le lacet et le peigne…). Peu se souviennent sûrement de la naissance tragique de Blanche Neige dont la mère mourut juste après la naissance…

Les adaptations de textes des frères Grimm sont légions, celles de Blanche Neige défient bien souvent la chronique. S’attaquer à ce classique relève de la gageure. Maxe L’Hermenier et Looky s’y sont  fourvoyé pour notre plus grand plaisir. La tâche n’était pas facile car il fallait proposer un contenu qui apporte un regard neuf tout en respectant au maximum le texte original. Les deux auteurs y parviennent plutôt bien même si le scénario, notamment dans certaines transitions, aurait mérité un développement plus large. Mais ne boudons pas notre plaisir. Le graphisme de Looky s’impose comme plutôt costaud. Richesse du détail, des regards, des attitudes, des arrière-plans, de tout ce qui fonde la mise en ambiance. Du grand Looky sans conteste ! côté scénario, l’idée de transposer le conte dans un univers fantasy aurait pu surprendre, voire choquer. Il heurtera certains tenant de la tradition, pourtant l’exercice de style passe plutôt bien. Blanche Neige apparait plus forte, plus moderne. L’histoire ainsi revisitée possède un rythme qui colle à son époque. Loin de tout clichés ou de vénération phagocytante pour le texte des frères Grimm, Maxe L’Hermenier et Looky donnent à lire une Blanche Neige qui les ressemble, faite d’authenticité, de faiblesse, d’envies, de passions et c’est déjà beaucoup…    

Maxe L’Hermenier & Looky – Blanche Neige – Ankama – 2012 – 13,90 euros

 

Semaine spéciale « La femme en BD »

Déjà chroniqués :

La Balade de Yaya de Omont et Zhao (FEI)
La mémoire de l’eau, tome 2 de Mathieu Reynès et Valérie Vernay (Dupuis)
Chimères T2 de Christophe Pelinq, Melanÿn et Vincent (Glénat)
END de Canepa & Merli (Soleil/Métamorphose)

Les prochaines chroniques :

– Nous Anastasia R de Cothias, Ordas et Berr (Bamboo/Grand Angle)
– Les reines de sang, Tome 1 : Aliénor, la légende noire d’Arnaud Delalande, Simona Mogavino, Carlos Gomez et Erwan Le Saëc (Delcourt)
– Dakota T1 de Dufaux et Adamov (Glénat)
– Justine : D’après le marquis de Sade de Guido Crepax et Dominique Grange (Delcourt)
– Burlesque girrrl de François Amoretti (Ankama)