MaXoE > RAMA > Dossiers > Livres / BD > La BD du jour : Eloïsa et Napoleon de Florido et Ruizge

La BD du jour : Eloïsa et Napoleon de Florido et Ruizge

L’amour ça n’arrive pas qu’aux autres. C’est ce que se dit Napoléon lorsqu’il croise la longiligne Eloïsa. Pourtant rien n’est simple au premier abord… Il va pourtant faire basculer les choses pour gagner le cœur de sa belle…

 

L’amour frappe souvent à la porte sans qu’on n’y soit vraiment préparé. Un regard croisé, un sourire échangé, une flagrance humée à nous faire perdre la tête et nous voilà basculé dans un autre univers. Un univers parallèle dans lequel le temps, le sens des réalités, la raison, la passion se trouvent bien souvent mis à rude épreuve. Ce qui rattache au concret vacille pour nous plonger dans cet étrange état d’émerveillement. Les moments à vivre possèdent dès lors une valeur bien plus grande que ceux parfois mornes et sans relief qui précèdent. L’amour plonge souvent dans cet état second fait de béatitude enfantine et de cœur partagé. L’envie de plaire, de faire plaisir à l’autre, l’envie aussi de donner sans calcul.

Lorsque Napoléon tombe par hasard sur Eloïsa alors qu’il arpente le marché aux fleurs, son cœur chavire. Mais un problème le sépare de celle qu’il voudrait tant approcher, sa petite taille lui empêche d’être au niveau de son regard. Néanmoins lorsqu’on porte un prénom comme le sien on ne s’arrête pas aux premières difficultés. L’homme va donc se démultiplier pour essayer d’attirer le regard d’Eloïsa vers le sien… Il y parviendra… Sauf que les choses ne sont pas toujours aussi faciles et il devra redoubler d’ardeur pour arriver, patiemment, à gagner l’amour de celle qui fait battre son cœur…

Trouver l’amour, celui qui fait chavirer les cœurs et entretien un quotidien empli de saveurs sucrées et porteuses d’espoirs, n’est pas chose facile. On y passe peut-être parfois à côté, on doute souvent de notre capacité à séduire, à susciter ce sentiment étrange qui lie deux êtres que tout oppose parfois. Mais lorsqu’il frappe à la porte, lorsqu’il habite nos pensées, tout notre être semble s’élever vers le ciel dans une danse folle… C’est ce sentiment qui habite Napoléon, et le bonheur qu’il a à vivre aux côtés d’Eloïsa fait plaisir à voir.

Florido et Ruizge livrent un album simple sur l’amour, sur la passion qui envahit les corps et les esprits et creuse toujours plus profond les sillons d’un bonheur simple. Ruizge dessine tout en traits volatiles ce récit poignant. Il laisse deviner la fragilité de l’amour ce sentiment difficile à entretenir qui, telle une orchidée soumise à la dure épreuve du temps et des saisons, peut basculer et se faner à tout moment…

Florido et Ruizge – Eloïsa et Napoleon – La Boite à bulles – 2012 – 14 euros


Sur MaXoE, il n'y a PAS DE PUBLICITÉ Par contre, vous pouvez nous en faire sur les réseaux sociaux







Depuis combien de temps lisez-vous MaXoE ?





Loading ... Loading ...