MaXoE > RAMA > Dossiers > Livres / BD > La BD du jour : Highlands de Philippe Aymond
Livres / BD
La BD du jour : Highlands de Philippe Aymond

Philippe Aymond nous revient avec un album pour lequel il arbore la casquette d’auteur complet. Un récit à travers les terres à whiskies de l’ouest de l’Ecosse en plein cœur du XVIIIème siècle secoué par les révoltes jacobistes. Aventure, amour impossible, tragédies et suspense haletant pour un diptyque qui s’annonce savoureux !

Les hautes terres d’Ecosse, pluvieuses et parcourues par un vent à la rudesse affirmée, ont souvent jouées un rôle clef dans l’histoire de la future Grande-Bretagne. Inhospitalières, ces terres à tourbe ont longtemps défendues leur indépendance mais durent plier devant le Traité d’Union de 1707 qui instaura un Parlement commun avec l’Angleterre dans lequel elle obtient 45 sièges. Cet acte de paix contraint ne satisfait toutefois pas tout le monde et notamment les jacobistes qui entendent bien revenir à une autonomie par la force des armes. Le climat ambiant au cours du XVIIIème siècle devient donc particulièrement tendu et les exactions, malgré un réseau de routes améliorées par le Général Wade dans le premier quart du siècle, pullulent.

Le récit de Philippe Aymond, le dessinateur de la série phare Lady S, se pose en 1743 et dépeint les tensions de cette époque mouvementée. De retour d’Italie Joseph Callander ne possède pas les traits rudes des écossais de souche. Peintre, il a étudié avec quelques maitres qui lui ont appris le sens du détail et l’exigence des couleurs. A peine débarqué à Oban, port situé à l’ouest des Highlands, le jeune homme est accueilli par son oncle le Docteur Murdoch, connu pour soigner la noblesse des terres alentours. Sur le chemin ils s’arrêtent dans le château du Duc de Plaxton, Gordon Menmuir, légèrement souffrant. Le carrosse du docteur s’arrête dans la cours du domaine et Joseph décide de continuer à se reposer tandis que son oncle s’attache à soigner le Duc. C’est à ce moment-là qu’une troupe de rebelle décide d’enlever la jeune et magnifique Amélia…

Le récit de Philippe Aymond s’appuie sur une riche documentation, tant au niveau de l’histoire de l’Ecosse que de sa géographie. Les terres vertes et escarpées sont retranscrites avec ce souci du détail, les personnages eux prennent en épaisseur au fil du récit. Dès lors les ingrédients d’une bonne histoire sont présents et permettent de développer plusieurs niveaux d’intrigues autour du rôle et de l’histoire en partie tragique de Callander. Un album qui pose sa touche et s’inscrit dans la veine des grands récits d’aventures… Une des très bonnes découvertes de la rentrée !

Philippe Aymond – Highlands – Dargaud – 2012 – 13,99 euros