Focus Spécial Joker
MaXoE > RAMA > Dossiers > Livres / BD > La BD du jour : La Rafale T2 : Les traversées de Song-Lap de Cothias/Ordas/Winoc
Livres / BD
La BD du jour : La Rafale T2 : Les traversées de Song-Lap de Cothias/Ordas/Winoc

Récit qui puise dans l’histoire sans s’y enfermer, La Rafale propose de suivre le destin d’hommes et de femmes pris au cœur d’un conflit difficile à cerner de l’intérieur. Cothias, Ordas et Winoc proposent donc une histoire qui ne tombe jamais dans la facilité mais se fait fort de mettre en relief ses acteurs, creusés et attachants…

A lire la chronique du premier volet : ici.

Le Rafale poursuit sa route sur le chemin sinueux et embué de la campagne indochinoise. Ce train qui devait faire le lien entre les différents postes militaires français établis en zone sensible de Nha-Trang à Phan-Thiet, soit sur une distance de 250 km environ, aura joué un rôle clé dans la structuration des forces coloniales françaises face au désir légitime d’un peuple à disposer de son indépendance. Dans le premier volet de cette série, la jeune et frêle My Linh, dont s’était épris Paco, sergent au sein de la légion étrangère, ainsi qu’Amalie, la tenancière de l’ancienne maison de passe Le bar de Paris, avaient contre le règlement militaire en vigueur, pris place dans un des wagons de la Rafale. Ce nouvel opus débute alors que le train blindé suit sa route dans la campagne de ce vaste pays. Alors que Ziegler profite de la présence à bord d’Amalie pour assouvir ses désirs d’homme, Bobulesco, un autre légionnaire est abattu par l’ennemi de deux balles isolées. Sentant le danger arrivé, le Ziegler décide de faire descendre les deux femmes du train pour qu’elles se cachent dans la forêt voisine. Daguet, l’ingénieur de la Compagnie des chemins de fer transindochinoise, qui a été incorporé à la légion comme consultant, sera quant à lui débarqué à Song-Lap, camp militaire français dont il va essayer de renforcer les défenses militaires pour faire face à l’ennemi qui devient pressant…

Le récit construit par Cothias & Ordas se poursuit avec le désir de creuser la psychologie des personnages, qui s’épaississent au fil des planches. Si La Rafale joue son rôle de fil rouge dans cette histoire documentée, ce second volet présente de façon habile les enjeux de la présence française sur ce secteur sensible de l’empire colonial français. Les auteurs ne se font pas juges mais présentent les troubles d’un conflit que beaucoup subissent de l’intérieur y compris parmi la population indochinoise divisée entre la révolution rouge, le souhait d’autonomie et l’allégeance à l’occupant français. Nous aurions pu attendre toutefois d’un récit de ce type qu’il se fasse l’apôtre de l’anticolonialisme mais le souhait des auteurs résidait plus dans ce désir de construire une fiction sous fond historique que de juger à proprement parlé l’histoire. Le troisième volet devrait nous apporter son lot de surprises et de rebondissements et nous l’attendons donc comme il se doit…

Cothias/Ordas/Winoc – La Rafale T2 : Les traversées de Song-Lap – Bamboo/Grand Angle – 2013 – 13,90 euros