MaXoE > RAMA > Dossiers > Livres / BD > La BD du jour : Manara, une monographie (Glénat)

La BD du jour : Manara, une monographie (Glénat)

Manara, le nom de l’auteur italien est attaché à ses travaux à l’érotisme soft et chic. C’est vrai mais la profondeur de l’œuvre du maître n’est pas forcément connue. L’imposante monographie proposée par Glénat en fin d’année 2019 est l’occasion pour le lecteur de partir à la (re)découverte d’une carrière riche et incontournable.

Le neuvième art a longtemps mis en scène des héros typés dans des contextes et des situations où les femmes étaient étrangement absentes. Milo Manara, avec passion, acharnement, un mélange de justesse et de fantasme fait l’exact inverse depuis plus de 50 ans. Il avoue sans fard avoir toujours voulu construire des histoires « sérieuses » mais son amour et son « addiction » pour la représentation des femmes avait souvent perturbé ses intentions premières. Le lecteur qui se penche pourtant sur les récits qu’il a composé depuis la fin des années 60 peut trouver dans chaque œuvre les sujets de ses préoccupations du moment : la religion, le mysticisme, la guerre, le cinéma, la peinture et l’art sous toutes ses formes et même l’anticipation et ses inquiétudes pour notre futur. La publication récente chez Glénat de son diptyque consacré au Caravage démontre qu’il possède un sens aigüe de la narration et qu’il n’est pas qu’un simple et talentueux dessinateur de belles filles.

Le mérite de la monographie publiée par Glénat, au-delà de la qualité intrinsèque du livre, épais opus carré qui fait son poids (près de 4 kilos), est de ne pas occulter une œuvre ou une époque, de partir des fumetti (BD bon marché, publiées dans les années 70), pour nous donner à voir des dessins inédits ou peu connus. Les couvertures de ses albums pour des éditions italiennes ou espagnoles, des travaux non publiés ou publiés dans le cadre de portfolios à la diffusion restreinte. Cela permet, en dehors des projets BD que nous connaissons, de parcourir de nouveau la carrière de Manara. Petites cerises sur le gâteau, des œuvres peu connues en France : Click et Bangladesh ou diffusées uniquement en magazine comme Star et Starlette ou Ophélie 2000. La monographie présente aussi les travaux d’illustrations de Manara pour la publicité, le cinéma ou des magazines divers, avec en cadeau l’effeuillage d’une des belles du maître ! Un objet à posséder.

Milo Manara – Manara, une monographie – Glénat


Sur MaXoE, il n'y a PAS DE PUBLICITÉ Par contre, vous pouvez nous en faire sur les réseaux sociaux







Depuis combien de temps lisez-vous MaXoE ?





Loading ... Loading ...