Focus Harry Potter
Calendrier de l'Avent MaXoE 2018
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
MaXoE > RAMA > Dossiers > Livres / BD > La case du Mardi : Calfboy de Rémi Farnos (La Pastèque)
Livres / BD
La case du Mardi : Calfboy de Rémi Farnos (La Pastèque)

La case du Mardi propose de parcourir une œuvre à partir d’une case ou d’une planche qui résume un des points essentiels développés dans un récit. Un moyen de découvrir une œuvre différemment en s’attachant parfois à des détails qui en disent beaucoup…

Un cowboy sans cheval ça interpelle forcément. Dans l’ouest profond, là où les saloons sont parfois distants de plusieurs dizaines de miles, un bon cheval s’impose plus qu’une monture, un ami qui partage tout des aventures de celui qui le chevauche. A vrai dire cette absence de compagnon de route semble tracasser notre homme. Un cowboy qui pourrait faire penser de loin à Lucky Luke de par son chapeau blanc et son gilet jaune. Des repères qui attirent le regard et permettent d’autoriser le lien. L’homme traverse donc une lande de terre qui mène à une rivière. Un peu courbé sur lui-même, les mains dans les poches, notre héros n’a pas forcément fière allure. Mais nous n’aurons pas plus d’infos à glaner de la planche de cette BD à la superbe couverture. C’est donc le texte qui viendra compléter les informations dont nous avons besoin :  A ce rythme… C’est pas en trois jours que j’vais l’rapporter, l’pognon !. Notre cowboy est donc à la recherche d’argent. Il a trois jours pour le trouver et à vrai dire ça ne lui semble pas vraiment suffisant pour y parvenir dans le contexte du moment.

La lecture de l’album nous racontera cette histoire de Chris Birden, l’homme au chapeau blanc qui parcourt le pays pour mettre la main sur le magot – glané de l’attaque d’un train réalisée avec son frère – qu’il a caché quelque part dans les larges étendues désertes et dont il peine à se souvenir l’endroit exact où il l’a enterré. Sur son chemin il fera la rencontre de tout un tas de personnages improbables, de cette indienne qui lui vole son cheval, en passant par cet enfant qui l’engage pour l’aider à débusquer un homme recherché sur lequel est adossée une grosse prime. Il risquera sa vie plusieurs fois, cherchera encore et encore les indices qui lui permettront de retrouver la trace du butin, le tout mené sur un rythme des plus enlevé.

Nous avions découvert Rémi Farnos lors de la sortie de son album petit format Le monde des Végétanimaux un récit de SF destiné à la jeunesse paru chez La joie de lire en 2017. Avec Calfboy (calf pour veau !) il confirme tout le bien que l’on pensait de lui sur un récit ouvert à un public plus large et à plus forte pagination. Il impose surtout une touche propre au travers de son travail sur la structure des planches qui deviennent des terrains de jeu et de création, comme sur cette planche que nous vous faisons découvrir aujourd’hui dans laquelle le gaufrier se pose sur un dessin pleine page dans lequel le héros déambule. La maitrise du rythme, de l’ellipse et l’humour constant qui transpire de chaque planche, auquel on ajoute les clins d’œil laissés çà et là au genre, font de Calfboy une lecture agréable et forcément conseillée pour jeunes ou moins jeunes !

Rémi Farnos – Calfboy – La Pastèque – 2018