A l’occasion de la sortie du dernier Call Of Duty qui revient à ses premiers amours, à savoir la deuxième guerre mondiale, nous vous proposons de revenir sur ce moment de l’histoire et comme d’habitude nous allons le décliner selon les thématiques qui nous sont chères : la BD, le cinéma, les jeux vidéo, la musique et puis plein d’autres choses bien sûr.  Il fait suite au précédent Focus que nous vous avions proposé sur la Grande Guerre. Notre ... En savoir plus !
MaXoE > RAMA > Dossiers > Livres / BD > Presse en Vrac : X-Men Universe, X-Men, Avengers, le nouveau look des mensuels Marvel
Livres / BD / Presse / Magazines / /
Presse en Vrac : X-Men Universe, X-Men, Avengers, le nouveau look des mensuels Marvel

Les éditions Panini, distributeurs exclusifs du monde Marvel, ont décidé de changer le format de leurs mensuels en les passant à 112 pages. Pour l’occasion, ils ont décidé de recommencer la numérotation de ces volumes qui repassent donc au numéro 1. Nous devions forcément enquêter sur ce phénomène. C’est pourquoi nous vous proposons des tests flash de 3 mensuels. 

 

X-Men Universe

Editeur : panini comics

Numéro : 1

Date : juillet 2012

Notre avis : ce volume propose deux récits. Le premier commence tout juste. Les X-Men enquêtent sur des trafiquants d’armes qui utiliseraient non pas des pétoires classiques mais des sentinelles, rien que ça. On a droit à une belle brochette de héros comme tornade, colossus et même war machine. Le récit est bien rythmé et c’est toujours plaisant de retrouver les sentinelles. La seconde histoire est une suite par contre. On commence ainsi au chapitre 5 de The Dark Angel Saga. Alors là accrochez-vous, c’est du haut vol. Le récit est très compliqué : x-men et anciens héros se chamaillent sur la manière dont le monde tourne et sur la vision apocalyptique du dénouement final. Même si la lecture n’est pas aisée, il faut s’accrocher : le récit est sombre à souhait, les héros sont tourmentés (dans la plus pure tradition marvel) et les rebondissements sont pléthores.

Bref, du tout bon. On aurait cependant aimé que Panini nous fasse le plaisir d’écrire un petit résumé pour les retardataires. Au niveau du trait on apprécie surtout le travail effectué sur The Dark Angel.  On vous laisse jeter un oeil.

Appréciation : 4

 

 

 

 

X-Men

Editeur : panini comics

Numéro : 1

Date : juillet 2012

Notre avis : alors que Cyclope dirige utopia, cette île qui regorge de mutants, une sentinelle géante décide de venir lui chercher des noises. Notre chef doit alors, en dernier recours, de faire appel aux élèves mutants. La victoire est au rendez-vous mais Wolverine reproche à Cyclope d’avoir mis la vie des jeunes en danger. Il se crée alors une rupture entre les deux hommes et Logan décide de créer sa propre école de mutant. On assiste alors à une séparation claire des X-Men et le choix de chacun n’est jamais évident. Un peu bizarre, cette histoire a réussi tout de même à nous captiver. La deuxième aventure est un X-Men Legacy. Nos héros se retrouvent face à face avec une race extra-terrestre belliqueuse dans une station spatiale. Cette histoire nous a moins convaincus. Trop dans le domaine du déjà-vu mais on y rencontre tout de même les ingrédients qui plairont aux aficionados du comics. Pour l’une comme pour l’autre, le dessin est de grande qualité, comme d’habitude. 

Une revue sympathique mais d’un moins bon niveau que les deux autres que nous avons eu entre les mains. 

Appréciation : 3 

 

 

 

Avengers

Editeur : Panini Comics

Numéro : 1

Date : juillet 2012

Notre avis : la première histoire concerne directement les vengeurs. Le HAMMER est de retour et il propose aux citoyens américains de s’en remettre à lui pour leur sécurité. Ni une ni deux notre bande de joyeux lurons part à sa trace. Bon pour tout vous avouer, cela part plutôt mal pour nos héros et la fin du récit en est d’autant plus palpitante.  La deuxième aventure du recueil met en avant un Tony Stark victime d’un accident coronarien. Il refuse de se faire soigner par la médecine classique et décidé, petit à petit, de remplacer les parties de son corps par de la cybernétique.  Glauque à souhait, l’histoire nous révèle un Iron Man inquiétant et on aime ça. Le dessin de cette dernière aventure a un aspect peint des plus goûteux. 

Voici un opus de qualité qui mise surtout sur son suspense et donc sur le principe d’acheter le tome suivant.

Appréciation : 4

 

Ce que l’on peut globalement reprocher à ces revues, c’est le manque de considération du lecteur occasionnel. Aucun résumé, aucune mise en perspective du récit. Difficile de plonger dans les histoires dans ces conditions là. Et puis si l’on y réfléchit bien, même le fan spécialiste pourrait avoir besoin d’en savoir plus sur chaque histoire, cela se fait dans pas mal d’autres revues. Ah oui un autre détail : évidemment, comme fréquemment dans ce type de revue, les histoires sont toutes à suivre, il faut donc prévoir d’investir, mois après mois. 

En tout cas, on apprécie ce nouveau format, plus conséquent qui nous permet tout de même d’aller plus loin dans chaque histoire. Bonne idée M. Panini.