Focus Harry Potter
Calendrier de l'Avent MaXoE 2018
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
MaXoE > RAMA > Dossiers > Livres / BD > Quai des Bulles 2018 : Conan à l’honneur avec expo, rencontres, dédicaces…
Livres / BD / Sorties / Expos
Quai des Bulles 2018 : Conan à l’honneur avec expo, rencontres, dédicaces…

Série lancée à grands renforts de promo, Conan le Cimmérien, qui revient au plus près des textes de son auteur Robert E. Howard, loin des films qui ont fait le succès de son héros au début des années 80. Pour cette nouvelle édition de Quai des bulles, les choses sont à la hauteur de l’événement avec des rencontres, la présence des auteurs en dédicace, une exposition et même un repas dédié au héros cimmérien dans l’un des restaurants de la cité malouine…

L’exposition Conan au Palais du Grand Large

Le Palais du Grand Large de Saint-Malo, lieu de passage obligé pour les festivaliers, propose chaque année quatre à cinq expositions avec des mises en scène souvent bien senties. Rien de grandiloquent mais la plongée dans un univers qui donne l’envie de traverser la rue pour se rendre dans les bulles où les éditeurs attendent les fans pour leur offrir une rencontre avec des auteurs qui jouent le jeu.

L’exposition Conan vaut le détour, déjà car elle permet de recontextualiser l’essence même de la relecture entreprise du personnage pour cette série BD, non pas vue au travers du film survitaminé produit en 1982, mais bien au travers de la réappropriation du texte d’Howard. On retrouve donc dans cette exposition, outre des planches des épisodes déjà réalisés, des vitrines contenant des comics publiés par centaines par Marvel dès la fin des années 60 sous la houlette notamment du duo Roy Thomas et John Buscema.

Une expo à voir ! Pour se plonger dans le troisième album paru, Au-dela de la rivière noire !

 

Conan le Cimmérien T3 : Au-delà de la rivière noire

La province du Conajohara présente une forêt luxuriante traversée en son cœur par la rivière noire, qui réserve, selon la légende, bien des surprises à ceux qui s’y aventurent. Dans ce territoire de l’ouest règnent les Pictes, peuple sauvage coupeur, de têtes qui vénère la magie noire et notamment celle de Zogar Sag. Sur ces terres hostiles Conan le Cimmérien a été engagé comme mercenaire pour réaliser des rondes le long de la rivière et préserver le fort Tuscelan d’une attaque picte.

Lors d’une de ces rondes, Conan tombe sur Balthus, un paysan qui tente de se fondre dans la colonie et hésite encore entre prendre les armes ou tenter d’exploiter une parcelle de terre. Les deux rentreront au fort mais, sur leur passage, tomberont sur le corps inanimé d’un colon. Pour Conan il s’agit d’une représailles des Pictes et de leur sorcier pour se venger d’un affront subit il y a peu par Zogar Sag en personne. Au fort l’ambiance n’est pas des plus joyeuses, et tous les hommes commencent à redouter une attaques Pictes dans les jours qui viennent. Conan se voit alors missionné pour tuer Zogar Sag et peut-être calmer de fait les ardeurs guerrières de son peuple… Conan accepte le défi accompagné d’une poignée d’hommes…

Au-delà de la rivière noire est l’un des textes les plus mythiques de l’œuvre de Robert E. Howard, construit à une période, nous disent les notes finales de l’album, où son auteur était fatigué par Conan. Il y avait chez Howard la nécessité surtout de proposer autre chose, de plus tangible, de plus créatif en matière littéraire. Au-dela de la rivière noire se compose donc comme un western à une époque où le genre se déclinait de fort belle manière. Le fort, l’attaque picte, tout sonne comme un fort Alamo, avec des ingrédients supplémentaires qui viennent doper le récit, comme cette magie de Zogra Sag, qui apporte sa touche de mystère.

Pour restituer l’ambiance et la portée symbolique de ce récit d’Howard, Glénat a confié le soin à Mathieu Gabella de s’attaquer au scénario accompagnée d’Anthony Jean au dessin. Cela donne un album plutôt dans le ton, qui souligne la violence des rapports entre colons et Pictes. La plupart du récit se déroule de nuit, soit peu avant le lever du jour, soit alors que le soleil se couche, et dans cette nuit sombre, alors que la forêt grouille de soldats près à en découdre, le moindre bruit inhabituel porte en lui les promesses de futurs combats. Dans cette descente de la rivière noire, Conan prendra de vitesse les Pictes venus à sa rencontre mais ne pourra rien contre leur ardeur à chasser les colons venus s’installer sur leurs terres. Un récit choc, jamais bavard, qui permet à Anthony Jean de s’exprimer pleinement !
Gabella et Jean – Conan le Cimmérien T3 : Au-delà de la rivière noire – Glénat – 2018

Et aussi…

Menu Conan à la Brasserie le Lion d’or

Lors de cette édition de Quai des bulles vous aurez forcément faim après des heures passées à crapahuter à gauche et à droite pour vous abreuver de bande dessinée. Et si vous alliez au Lion d’Or, juste à l’entrée de la cité ? Le restaurant y propose pour tous les affamés un repas copieux baptisé Menu Conan. Au programme des huîtres en entrée, œuf cocotte ou terrine de Cimmérie (of course). Pour les plats, gratin de morue, demi poulet ou pavé de faux filet. Le dessert pour ceux qui ont vraiment faim, crème brûlées, macarons ou crêpes, de quoi recharger les batteries !

Brasserie le Lion d’or
1 Place Chateaubriand, 35400 Saint-Malo
Ouvert pendant le festival jusqu’à minuit
Téléphone : 02 99 56 36 02