MaXoE > RAMA > Dossiers > Livres / BD > Septembre, la rentrée… littéraire !
Livres / BD
Septembre, la rentrée… littéraire !

Pendant qu’au mois d’août certains défilent sur les plages profitant des rayons du soleil, un phénomène étrange agite éditeurs, libraires, auteurs et journalistes… la rentrée littéraire ! Débutant dès la deuxième quinzaine du mois d’août et se prolongeant jusqu’à la mi-septembre, cette période « chargée » nous révèle les dernières nouveautés littéraires. Si certaines passeront inaperçues, d’autres seront à l’origine de polémiques ou de débats… Afin de vous en faciliter l’approche nous avons essayé de décrypter pour vous le dernier cru de cette cuvée 2010…

 

Cela faisait un certain temps que nous n’avions pas connu de rentrée littéraire aussi « animée ». Enjeu financier colossal pour les éditeurs qui réalisent là une part importante de leur chiffre d’affaire, la période qui va du 15 août au 15 septembre monopolise toutes les attentions.

Dans ce flot de parutions, nous avons essayé de mettre en avant les ouvrages qui nous ont le plus touchés par leurs qualités littéraires mais aussi par leur originalité. Une sélection personnelle que nous souhaitons vous faire partager. A noter que l’ensemble des livres présentés ici seront chroniqués dans les semaines à venir. En espérant que vous partagerez les mêmes émotions en les lisant que celles qui nous ont parcourues…

Très discret depuis 2005 et la publication de La Possibilité d’une île, Michel Houellebecq (Flammarion) s’affichait comme l’une des attractions de la rentrée. Il n’a pas déçu ! Avec un style épuré, sans provocation, il nous distille, avec La Carte et le territoire, l’un de ses romans les plus émouvants (A lire le dossier que nous lui avons consacré samedi dernier). Autres très bonnes lectures, Imitation d’Alain Fleischer (Actes Sud) et L’enquêteur de Philippe Claudel (Stock). La première revisite les cauchemars du passé européen, ceux-là même qui ont présidé aux « dérèglements » du monde contemporain, dans lequel tout ne serait qu’une éternelle imitation. La seconde, sous forme de fable sombre décrit l’urgence qu’il y a à (ré)humaniser le monde. Deux livres chocs ! Rythmé de bout en bout Les sœurs Brelan de François Valléjo (Viviane Hamy) apporte lui aussi son bol d’air frais littéraire. Le roman nous amène sur le parcours de trois sœurs devenues très vite orphelines dans la France de l’après-guerre et qui essayent tout simplement de vivre… Nous reviendrons aussi longuement sur les belles plumes d’Olivier Adam (Le cœur régulier – L’Olivier), Vassilis Alexakis (Le premier mot – Stock) et Xavier Deutsch (Une belle histoire d’amour qui finit bien – Robert Laffont). Cette rentrée nous a réservé également son lot de belles surprises. Si La naissance d’un pont de Maylis de Kerangal (Verticales), fait l’unanimité, tout comme l’excellent Une bien étrange attraction de Tom Robbins (Gallmeister), enfin traduit en français alors qu’il est culte aux Etats-Unis depuis les années 70, nous avons décidé de mettre en avant Greg Dawson (Autrement), qui nous narre l’histoire de sa mère, jeune pianiste juive, qui échappe, en 1941, aux camps de la mort. Autres mises en avant, celle du québécois Claude Jasmin (VLB), personnalité atypique réjouissante avec son nouveau roman Papamadi, retour sur des souvenirs d’enfance, celle aussi de Pierre Drachline (Le Cherche Midi) dans Borinka, également placé sous le signe de la nostalgie ; une écriture fine au service d’une histoire simple qui prend véritablement le lecteur… Santiago Gamboa (Metailié) nous arrive avec un roman précédé d’une excellente réputation, Nécropolis 1209. Nous y reviendrons longuement ! Deux coups de cœur pour finir décernés au très beau Un Véronèse d’Etienne Barilier (Edition Zoé) où la naissance des sentiments amoureux chez Théo, le narrateur et enfin De deux choses l’une de Christine Détrez (Edition Chèvre-Feuille), l’histoire de deux Jeanne, que tout rapproche ou que tout éloigne… une intrigue prenante dont nous vous parlerons dans les prochaines semaines.

Côté essais, la rentrée a également été des plus agitée, avec notamment un ouvrage qui fera date, celui d’Olivier Bessard-Banquy (La Musardine) sur le sexe dans la littérature. Pour la peine nous avons décidé de vous concocter une chronique spéciale sur cette thématique avec notamment la présentation de la nouvelle de Jacques Abeille (atelier in-8), Odeur de sainteté  ainsi que Dessous fripons la bande dessinée très évocatrice des Humanos… Deux textes sur les pratiques de l’improvisation en musique seront mis à l’honneur, celui de Lê Quan Ninh (Mômeludies), Improviser librement, une série de textes écrits sur les dernières années révisés spécialement pour cette édition et Miettes de Michel Doneda chez le même éditeur. Josette Halégoi et Rachel Santerne (Le Cherche Midi) nous redonnent quant à elles l’envie d’aller nous perdre dans les fameux zincs, ceux dans lesquels bonne humeur rime avec partage… nous n’y résistons pas ! Enfin un superbe livre a retenu notre attention alors que cet article était sur le point d’être bouclé, il s’agit de Gens du rail avec des textes de Didier Daeninckx et des photos de Georges Bartoli. D’autres références, dont vous trouverez la liste ci-dessous, agrémenteront mes chroniques dans les semaines à venir. Un beau programme en perspective ! 

 

Notre sélection rentrée 2010

 

Romans

Olivier Adam – Le cœur régulier (Edition de l’Olivier)
Vassilis Alexakis – Le premier mot (Stock)
Etienne Barilier – Un Véronèse (Edition Zoé)
Philippe Claudel – L’Enquête (Stock)
Greg Dawson – Joue, joue sans t’arrêter (Autrement)
Christine Détrez – De deux choses l’une (Edition Chèvre-Feuille)
Xavier Deutsch – Une belle histoire d’amour qui finit bien (Robert Laffont)
Pierre Drachline – Borinka (Le Cherche Midi)
Alain Fleischer – Imitation (Actes Sud)
Santiago Gamboa – Necropolis 1209 (Métailié)
Michel Houellebecq – La carte et le territoire (Flammarion)
Claude Jasmin – Papamadi (VLB)
Maylis de Kerangal – Naissance d’un pont (Verticales)
Tom Robbins – Une bien étrange attraction (Gallmeister)
François Vallejo – Les sœurs Brelan (Viviane Hamy)

 

Nouvelle/poésie

Jacques Abeille – Odeur de sainteté – Atelier in-8
Michele Tortorici – La pensée prise au piège – Les éditions Vagabonde

 

Essais

Olivier Bessard-Banquy – Sexe et littérature aujourd’hui (La Musardine)
Didier Daeninckx & Georges Bartoli – Gens du rail (Privat)
Josette Halégoi et Rachel Santerne – Une vie de Zinc (Le Cherche Midi)
Lê Quan Ninh – Improviser librement et Michel Doneda – Miettes (Mômeludies éditions)
Pierre Shaeffer – Essai sur la radio et le cinéma (Allia)
Yves-Charles Zarka – La destitution des intellectuels (PUF)

 

BD

Blazy & Safieddine – Que j’ai été (Les Enfants rouges)
José Correa – Ray Charles (BD Music)
Collectif – Dessous Fripons (Humanoïdes Associés)
Séraphine &Barboni – Rose d’Elisabethville (Dupuis)
Oscar Zarate & Carlos Sampayo – La Faille (Futuropolis)