MaXoE > RAMA > Dossiers > Musique > La Playlist : Draumr, Samuele, Hotel, Jon Hopkins, Amazing Keystone Big Band

La Playlist : Draumr, Samuele, Hotel, Jon Hopkins, Amazing Keystone Big Band
Y'en aura pour tout le monde

Une playlist très éclectique. On y goûte la pop très réussie de Draumr mais aussi la folk de Samuele, folk engagée d’ailleurs. Il y a aussi les chansons électro d’Hotel. Bref, il y en a pour tout le monde.

Notre sélection d’albums : nos coups de coeur, notre préférence

Ethereal Mildness – Draumr

4

Je suis pas un grand fan de la pop un peu éthérée. Vous savez celle qui se hisse sur des notes planantes, qui privilégie des nappes spatiales et qui manque sérieusement de tempo à mon goût. Mais là j’ai été charmé malgré ce côté un peu planant. Il faut dire qu’ils réussissent à donner du rythme à chaque piste, par les percussions mais aussi par une mélodie chantée qui n’est pas sans rappeler les grandes heures de la new wave. None Of These Days en est un parfait exemple. C’est juste très bien fait. Les claviers entêtants font penser aussi aux meilleures bandes originales des années 80. Seamless est aussi un petit bijou. Les claviers sont hypnotisants et la voix est parfaite en tous points. Un seul défaut : seulement 4 titres. Il faut penser au LP maintenant ! 

Pop – Ethereal Mildness – juin 2018 – site officiel

 

 

Albums en Vrac : quelques mots pour vous donner une idée

Il y a aussi une galette bien sympathique qui nous vient directement de Montréal. L’artiste s’appelle Samuele et son album porte le nom peu commun de Les filles sages vont au paradis, les autres vont où elles veulent (Blues, Folk – InTempo Musiques – mars 2018 – site officiel – 3). Ca commence fort, avec une première piste parlée, sans instrument. L’artiste nous explique à quel point il vaut mieux éviter de lui conter des choses liées au genre. Nous sommes tous égaux et les femmes font de la musique, comme les hommes et puis c’est tout. C’est incisif et cela se ressent d’ailleurs, dans les textes comme dans les notes. Justement, côté musique, c’est à la fois classique et original. Classique dans son approche de la folk, on écoute sa jolie voix et ses mots élégants. Original dans le rock et le blues, les distorsions se font sombres et dissonantes et on aime beaucoup cela. Samuele nous emmène en voyage sans aucune peine. Il faut dire que sa voix est charmeuse en tous points, son accent donne une sacrée chaleur à chaque piste et ses montées dans les aigus sont adorables. Un album qui se parcourt avec beaucoup de plaisir. 

 

On poursuit avec un 5 titres qui a eu plus de mal à me convaincre. C’est l’EP d’Hotel et ça s’appelle Room 102 (Pop, électro – Anteprima Productions – mai 2018 – site officiel – 2). Le duo parisien nous sert ici une pop aérienne, teintée de ce qu’il faut d’électro. Les compositions et les arrangements sont originaux mais il faut bien dire que la mayonnaise ne prend pas toujours. Oui certaines pistes m’ont accroché, comme Dust par exemple. C’est joliment fait et l’émotion passe. Mais cette dernière n’est pas toujours au rendez-vous. Je pense ainsi à Transcendental Express qui a eu du mal à trouver mes esgourdes. Ils créent des choses, c’est indéniable mais à vouloir trop surfer sur l’originalité, je regrette un manque de cohésion, de cohérence, d’harmonie de l’ensemble. Cependant, nul doute que les fans de cette pop nouvelle vague vont y trouver leur compte. 

 

Infos en Vrac : concerts, sorties, vidéos

L’Amazing Keystone Big Band  est de retour

Après avoir réinventé les succès de Django Reinhardt (relisez notre chronique), ils reviennent cette fois avec un projet centré sur les morceaux emblématiques d’Ella Fitzgerald – WE LOVE ELLA – dans lequel ils interprètent à leur manière les plus grands succès de l’artiste.

 

Jon Hopkins

Très très beau clip. Profitez ! 


Sur MaXoE, il n'y a PAS DE PUBLICITÉ Par contre, vous pouvez nous en faire sur les réseaux sociaux







Les films, vous les regardez de préférence...





Loading ... Loading ...