MaXoE > RAMA > Downloads > Musique > Julien Gasc : Le clip (audio) ‘L’Appel de la Forêt’ extrait de so…

Julien Gasc : Le clip (audio) ‘L’Appel de la Forêt’ extrait de son nouvel album

Aveu, fiction et constat. Ainsi semble évoluer la trajectoire dessinée par Julien Gasc au fil de ses disques.

Si Cerf, Biche et Faon prenait la forme d’un journal intime et Kiss Me, You Fool ! (dont nous vous parlions ici en 2016) celle d’un recueil de fictions, L’Appel de la Forêt clôt cette trilogie en un dialogue tendre et spontané, abordant le présent avec clairvoyance par des mélodies aux reflets lumineux.

Plus aventureux que ses prédécesseurs, ancrés respectivement dans le sud de la France et à Londres, ce troisième chapitre offre une vision kaléidoscopique, multipliant les géographies et les temporalités pour mieux s’inscrire dans l’instant. Par une collection de danses aux diverses origines, Julien se place au centre du quotidien – l’embrasse, le sublime et l’appelle à une transfiguration pour échapper à son imminent désastre. Sa voix circule à travers cet horizon morcelé, elle est nue et immédiate, parfois si blanche qu’elle disparaît, laissant la place à son interlocuteur, comme une invitation à occuper l’espace façonné par ses ritournelles.

Émancipé de son costume de dandy, les rares fois où il s’en pare sont pour mieux s’en jouer. L’adresse se veut franche, et avant tout bienveillante. Plus qu’un chant d’amour, c’est une ode à la liberté et à la pleine conscience de notre condition humaine qui se déploie devant nous. Une invitation sans cynisme à quitter notre masque d’animal social et décoloniser le monde qui nous entoure – cesser de vouloir posséder coûte que coûte et laisser libres ceux que l’on aime.

Ce disque est un compagnon de route, sans dogmes ni préceptes, à la devise simple : Garde la joie.


Sur MaXoE, il n'y a PAS DE PUBLICITÉ. Par contre, vous pouvez nous en faire sur les réseaux sociaux







Les films, vous les regardez de préférence...





Loading ... Loading ...