MaXoE > RAMA > News > Cinéma / DVD > Festival Cinéma Espagnol et Latino-Américain : Présentation de ‘Perro b…

Festival Cinéma Espagnol et Latino-Américain : Présentation de ‘Perro bomba’ et ‘Luciernagas’
Menu du jour : Deux films engagés venant Chili et du Mexique

Important : En raison de la crise sanitaire liée à l’épidémie de coronavirus et aux mesures décrétées par le gouvernement, le Festival Cinéma Espagnol et Latino-Américain 2020 qui se déroulait au Navire à Valence jusqu’au 22 mars a du prendre fin brutalement. Pour autant, nous avons décidé de continuer à publier nos présentations des films figurant à la programmation du Festival afin de leur donner la visibilité qu’ils méritent et dont ils ne bénéficieront pas lors de l’événement qui a été annulé.

 

Perro Bomba de Juan Caceres (Chili)

Le scénario : « Perro bomba » , c’est le « sacrifié » en argot carcéral au Chili. C’est le cas de Steevens, émigré haïtien à Santiago. A la suite d’un différend avec son patron, iI va perdre son travail et être rejeté par sa communauté. Victime de l’attitude xénophobe et anti-immigration de beaucoup de Chiliens, il connaîtra alors une véritable descente aux enfers. 

Autour du film : Sans doute 1er film chilien dont le personnage principal est noir, ce 1er long métrage de Juan Cáceres est une fiction scénarisée comme un documentaire. Faisant « de l’empathie notre drapeau », comme l’a déclaré le réalisateur, il dénonce de manière volontairement appuyée la situation des immigrés au Chili et incite à la solidarité avec eux. Filmé caméra au poing, tourné avec des acteurs non professionnels, sans scénario et sur la base de l’improvisation, Perro bomba est un film engagé.

Perro Bomba de Juan Caceres avec : Steevens Benjamin, Alfredo Castro, Junior Valcin, Blanca Lewin, Gastón Salgado…

Sortie dans nos salles le 25 mars 2020

 

Luciernagas de Bani Khoshnoudi (Mexique)

Le scénario : Ramin, jeune gay persécuté en Iran, embarque clandestinement sur un cargo quittant la Turquie. Espérant rejoindre l’Europe, il échoue à Veracruz, au Mexique. Livré à lui-même à l’autre bout du monde, il oscille entre nostalgie pour son compagnon resté à Téhéran et découverte d’un nouvel environnement. Pour survivre, Ramin enchaîne les petits boulots avec d’autres migrants. C’est là qu’il rencontre Guillermo, ancien membre de gang du Salvador obligé de fuir son pays pour échapper à son passé violent. La solitude partagée de leur déracinement, l’amitié avec la gérante du petit hôtel où il a trouvé refuge, l’aideront à redécouvrir la liberté et renouer avec le désir.

Autour du film : Ce 2e long métrage d’une jeune réalisatrice d’origine iranienne vivant à Mexico depuis 2009 croise deux thématiques : l’exil, avec sa nostalgie et ses espoirs, et la difficulté à assumer son homosexualité dans un pays répressif. Jamais démonstratif, c’est aussi le beau portrait d’un homme partagé entre la douleur d’avoir quitté son pays et un être cher, et le soulagement de se trouver sur une terre plus tolérante, malgré de surprenantes déconvenues. Sensible et subtile, cette œuvre attachante est portée par l’interprétation magistrale de l’acteur iranien Arash Marandi, qui crève littéralement l’écran.

Luciernagas de Bani Khoshnoudi avec :Arash Marandi, Luis Alberti, Edwarda Gurrola, Eligio Meléndez, Eduardo Mendizábal…

Sortie dans nos salles le 22 janvier 2020


Sur MaXoE, il n'y a PAS DE PUBLICITÉ. Par contre, vous pouvez nous en faire sur les réseaux sociaux







Les films, vous les regardez de préférence...





Loading ... Loading ...