MaXoE > TECH > Dossiers > En Vrac > Japan Touch Haru / Geek Touch Lyon 2019 : Encore un très bel événement !

Japan Touch Haru / Geek Touch Lyon 2019 : Encore un très bel événement !
Mais dans une ambiance un peu -trop- bruyante...

Cette année encore, j’ai fait une petite excursion à la Japan Touch Haru / Geek Touch qui se déroulait les 4 et 5 mai 2019 à Lyon. Les stands et démonstrations ont assuré toutes leurs promesses avec quelques surprises. En revanche l’ambiance était moins intéressante que les années précédentes… Mais entrons un peu plus dans les détails !

Pour les Otaku

Comme chaque année, le côté boutiques était particulièrement fourni. On pouvait trouver ce qu’il y a de traditionnel pour un otaku : manga, figurines, vêtements et autres goodies. J’ai retrouvé la boutique de vêtements qui fait aussi bien du traditionnel avec les yukata que des vêtements modernes avec une touche de design japonais. C’est original et élégant. Et il ne faut pas oublier leurs casquettes très… Colorées !

La mode cette année était aux sacs surprises ! Beaucoup de boutiques en ont proposé. Les sacs sont fermés, vous ne savez pas ce qu’il y a à l’intérieur, mais le contenu est censé valoir le prix d’achat d’un sac. Il faut juste espérer que ça vous plaise… C’est la Française des Jeux version otaku.

Cosplay

Peut-être que c’était différent le samedi, mais dimanche il y avait principalement des cosplays liés aux mangas/animes et jeux vidéos. Et j’ai noté une plus grande liberté au niveau du choix du genre. Il y a de plus en plus de garçons qui cosplaient en personnage féminin. Et je trouve ça génial ! Mais ce ne sont pas eux qui m’ont le plus marqué. J’ai pu croiser quelques (trop) rares cosplays steampunk qui sont toujours aussi bien travaillés. Dans le fantastique, il y avait un groupe d’orcs / trolls, je ne sais pas trop ; mais ils étaient superbes ! Malheureusement, je n’ai pas pu les prendre en photo…

Et j’ai enfin croisé mon premier cosplay The Witcher ! Enfin ! Après toutes ces années… Et ils étaient plutôt réussis !

Les cosplayeurs sont de plus en plus vus comme des artistes, ce qui est une bonne chose au vu de la qualité des costumes de certains. Ils ont de plus en plus de stands où ils montrent leurs costumes et vendent leurs œuvres.

Le côté Geek

Vous pouviez trouver de tout ici : des jeux de plateau, des livres, un trône de fer pour se prendre en photo, de la science, la traditionnelle cartonnade, un club des fans français de Star Trek… Le coin maquette était particulièrement développé. Il y avait les collections (privées) de Lego mais il y avait d’autres stands bien plus intéressants à mon goût. Comme les maquettistes qui font tout à partir d’objets recyclés. Ou ces maquettistes qui peignaient leurs œuvres en direct.

Comme toujours, des artistes étaient présents et il y avait beaucoup d’amateurs, ce que j’ai beaucoup apprécié. Leur travail est certes moins abouti que les professionnels, mais il faut bien commencer et surtout les encourager. Ce n’est pas forcément facile de montrer ses œuvres. Certains d’entres eux m’ont tapé dans l’œil. Dragibuz, In carrot we trust !

Vous pouviez trouver beaucoup de boutiques d’accessoires, mais une boutique m’a particulièrement plu. : Paye ta mousse !

Quelques stands de science ont agrémenté ce parcours. Pour les plus courageux, vous pouviez entrer dans une cage de faraday et vous retrouver au milieu d’éclairs générés par une bobine Tesla. Vous pouviez avoir plus d’information dans le domaine de la paléontologie ou encore les lois de la gravité. Il y avait de quoi faire aussi bien pour les grands que pour les petits. C’était même le coin le plus intéressant pour les enfants.

Jeux vidéos

Allez, je fais un petit chapitre spécial sur les jeux vidéos. Bien sûr, ce coin était particulièrement fourni, comme d’habitude, et très visité. Il y avait de la 3D, de la 4D, du rétro et des concours à gogo. L’association Women in Games était aussi présente, ainsi que GameSup.

Mais je vais vous parler d’un petit peu d’un jeu qui est en cours de développement par des particuliers et qui est à la recherche de sponsor : Shogun no Kamigami.

sdr

C’est un jeu action/RPG sur PC qui se déroule dans le Japon féodal puisque vous suivez l’histoire de Oda Nobunaga, un personnage historique très connu au Japon. Le jeu a une grande part historique mais il s’inspire aussi du folklore japonais avec les Kamis (qu’on peut définir d’une manière simplifiée comme étant les esprits de la nature). Vous êtes d’ailleurs un chasseur de Kami. Mais Oda vient détruire votre village et après en avoir découvert la raison, vous allez faire un choix important qui ne sera que le premier d’une longue série. Parce que comme tout bon RPG qui se respecte, vos choix influeront sur l’histoire. Ce jeu est développé par des élèves de l’école Bellecour, ils y travaillent depuis 5 ans à peu près et le jeu est déjà pas mal avancé d’après ce que j’ai pu tester. N’hésitez pas à aller sur leur site ou leur cchaine Youtube !

Une ambiance un peu décevante

Le seul point négatif de cette édition de la Japan & Geek Touch, c’est l’ambiance qui était un peu différente par rapport aux années précédentes. Les adolescent(e)s ont envahi le salon. Alors dis comme ça, c’est plutôt bien que les jeunes soient là, mais quand vous mettez plusieurs groupes d’adolescents ensemble, ça donne des bousculades, et surtout, surtout, les cris de groupies qui vous crèvent les tympans. Et je peux vous assurer que les adolescents ont des cris tout aussi stridents que leurs versions féminines… Du coup, j’ai eu un gros mal de tête. Et du coup, j’étais quand même bien contente de partir. Et j’éprouve une profonde compassion pour les parents obligés de suivre leurs enfants dans ce genre d’évènement…

Malgré la souffrance de mes tympans, ce salon a tenu toutes ses promesses. J’ai trouvé de belles boutiques, de l’humour. J’ai enfin vu un cosplay The Witcher. Bon, j’aurai aimé en voir plus de steampunk, mais on ne peut pas tout avoir, hein ? Et même s’il y avait plus de chapeaux steampunk, je n’ai pas encore trouvé celui qui me me fera craquer…


Sur MaXoE, il n'y a PAS DE PUBLICITÉ. Par contre, vous pouvez nous en faire sur les réseaux sociaux







Depuis combien de temps lisez-vous MaXoE ?





Loading ... Loading ...