MaXoE > GAMES > Tests > 3DS > Hometown Story : vraiment à part

Hometown Story : vraiment à part

NOTE DE MaXoE
6
VOTE DES LECTEURS
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5
Koch Media nous habitue à importe des licences typiquement japonaises. Le genre qui ne débarque qu'occasionnellement sur nos beaux rivages. Cette fois, on a le droit à un ovni proposant de la simulation de magasin ! Oui oui vous avez bien lu.

hometown-story-haut 

hometown-story-jaqVous incarnez un jeune homme (ou une jeune fille puisque tout commence par la création de votre personnage) qui vient de perdre sa grand-mère. Celle-ci possédait un magasin dans un petit village. Elle vous demande de reprendre ses affaires. Vous êtes accompagné d’une drôle de bestiole volante ressemblant un peu à un Pokémon, celle-ci vous causera de temps en temps. 

Bon il est temps d’aller dans ce magasin. Il s’agit d’une simple pièce dans laquelle vous commencez par disposer des présentoirs. Ensuite, vous avez un stock de départ. A vous de piocher dedans pour mettre des produits en vente. Et hop, il faut maintenant  attendre le client en bon commerçant que vous êtes. Vos journées ne font franchement pas rire. Vous commencez à 6h du mat et vous fermez le magasin à minuit. Une horloge vous indique constamment l’heure. Ne craignez rien, les journées passent plutôt vite car 10 minutes dans le jeu correspondent à environ 8 secondes dans la vie réelle.  Ce qui fait qu’une journée dure 15 minutes. 

Le début du jeu va en rebuter plus d’un. Pendant plusieurs jours, cela consiste donc à simplement disposer des articles, à éventuellement modifier leur prix et ensuite à encaisser. Chaque jour un vendeur vient vous aider à renflouer votre stock. Mais bon franchement, on a envie de laisser tomber le soft à ce moment là surtout que rien ne vient nous dire s’il va y avoir la moindre modification de gameplay. Pas de changement de rythme, rien ! Alors certes, c’est rigolo au début mais bon …

 

Heureusement on peut sortir 

N’hésitez pas à sortir même pendant les heures d’ouverture du magasin. Tant pis vous perdrez des ventes.  Même dehors, c’est très austère au début. Toutes les maisons sont fermées à clé et les environnements sont plutôt vides. Vous parvenez tout de même à ramasser deux trois aliments dans la nature ou à pêcher dans l’océan. Mais alors, ce jeu est ennuyeux à mourir ? 

hometown-story-2

Pas tout à fait. Il faut être patient, laisser les choses venir. Petit à petit, de nouveaux personnages vont faire leur apparition. Soit ils deviendront vos fournisseurs (les jumeaux Luc et Lac sont des experts de la forge et du bois. Ils vous livreront des objets forgés à vendre dans votre boutique) soit de simples amis qui vous demanderont certains objets. Quand vous obtenez ces objets, les amis en question vous donnent soit des informations, soit des items mais ils peuvent aussi débloquer une partie de la carte. 

Là le jeu commence à devenir intéressant. La philosophie du créateur est clairement celle des échanges de marchandises certes mais aussi les échanges humains. Il met en place des relations qui se développent petit à petit. C’est un jeu social en quelque sorte. Vous voilà donc à écouter vos clients, à prêter une oreille attentive à vos amis, à construire votre réseau social du coup. Si vous aimez les histoires simples vous prendrez plaisir à tout découvrir petit à petit, à apprendre à connaître ce village sur le bout des doigts. 

hometown-story-1

Tout cela est servi par des graphismes assez mignons, japonese style, mais qui ne poussent pas la console dans ses derniers retranchements. Côté musique, c’est le célèbre compositeur Nobuo Uematsu. Les musiques sont entraînantes et le thème principal reste longtemps en tête.  

Voilà, le titre s’adresse donc à un public particulier. Ce public qui aime les choses sur la longueur, qui aime les titres qui misent tout sur des choses naturelles et sans violence et qui aime qu’on lui raconte des histoires car tous les habitants se dévoilent petit à petit.  

NOTE MaXoE
6
VOTE DES LECTEURS
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5

Attention, ce jeu n'est pas à mettre entre toutes les mains. Si vous aimez les choses un peu classiques, ce n'est pas pour vous. Pour les autres, ceux qui aiment les titres qui prennent leur temps et qui n'ont pas peur des jeux très japonais, vous ne serez pas déçus. Simplement il faut avoir le courage de passer les premiers instants du jeu qui ne sont pas hyper passionnants.
ON A AIMÉ !
- Le concept très original
- Tisser des liens avec les habitants du village
- Le côté contemplatif
ON A MOINS AIMÉ...
- Une mise en route longue mais longue
- Peu d'explications
- Quand même répétitif
Hometown Story
Editeur : Natsume
Développeur : Toybox
Genre : Gestion
Support(s) : 3DS
Nombre de Joueur(s) : 1
Sortie France : 02/05/2014

Sur MaXoE, il n'y a PAS DE PUBLICITÉ Par contre, vous pouvez nous en faire sur les réseaux sociaux







Combien de jeux achetez-vous par mois, tous supports confondus ?





Loading ... Loading ...