MaXoE > GAMES > Tests > PS4 > LocoRoco Remastered : le même en plus beau

LocoRoco Remastered : le même en plus beau
Ambiance zen

NOTE DE MaXoE
7
VOTE DES LECTEURS
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5
On n'en finit pas avec les remakes. Cette fois on va chercher, quand même, un soft PSP ! Bon après tout pourquoi pas, il est sorti en 2006, donc soit vous êtes trop jeunes et vous ne l'avez pas connu, soit vous êtes plus vieux et vous avez oublié ! Dans un cas comme dans l'autre, on vous donne notre avis.

La planète des LocoRocos, espèces de bestioles toutes rondes et élastiques, offrait un véritable havre de paix. Tout le monde y cohabitait dans un bonheur absolu célébré par les chansons et les danses (sic !), et tout ça dans le respect de la nature. Bref, tout allait pour le mieux dans le meilleur des mondes jusqu’à l’arrivée des mojas, des extra-terrestres très méchants, qui vont vous obliger à assumer une mission divine : regrouper tous les LocoRocos éparpillés sur la petite planète, car ce n’est qu’une fois réunis qu’ils pourront chasser les vilains mojas.

Bon ne tournons pas autour du pot, le jeu n’a pas été modifié, en rien. Enfin, à part graphiquement bien sûr. Mais ce n’est pas grave, voici tout ce qu’il faut savoir sur le titre !

 

Les modes

Parmi les modes de jeu proposés, on trouve tout d’abord un mode Aventure donnant accès à 40 niveaux différents. Tous sont rejouables à l’infini et il faudra en passer par là si vous désirez améliorer votre score (temps, nombre de bonus récoltés, passages secrets, etc.). Le mode Maison Loco, quant à lui, vous propose de construire une maison pour les LocoRocos et d’y placer des objets le plus judicieusement possible pour que vos p’tites bestioles s’y épanouissent. Vous obtiendrez ces objets, dont la collection prolonge la durée de vie du soft, dans le mode aventure et dans les minis jeux, ces derniers étant réunis dans le dernier mode de jeu. Sur PSP, il y avait aussi un éditeur de niveaux si on finissait le titre à 100% mais on doit vous avouer qu’on n’a pas réussi à confirmer l’info sur cette version.

Ca tangue !

L’originalité du jeu réside tout d’abord dans son mode de contrôle. En effet, vous n’interviendrez qu’indirectement sur les déplacements des LocoRocos puisque c’est seulement en jouant sur l’inclinaison du terrain avec les gâchette L et R (ou en inclinant la DualShock) que vous dirigerez les petites boules. La seule action directe que vous pourrez leur demander c’est de sauter en appuyant sur les gâchettes simultanément, et encore ne s’agit-il pas ici d’un saut à proprement parler mais plutôt d’une brève secousse de l’environnement provoquant l’éjection des petites boules jaunes. Il va sans dire que c’est de votre aptitude à provoquer ces sauts (ou secousses) au bon moment, dans la bonne direction et avec la bonne impulsion que dépendra votre succès dans les niveaux, le saut étant bien évidemment indispensable à tout bon jeu de plate-forme. Rassurez-vous, malgré l’étrangeté de l’approche, on prend rapidement le coup et conduire les petites boules colorées devient rapidement un vrai plaisir.

Une vidéo de gameplay :

Au début de chaque niveau, vous ne dirigez toutefois qu’un seul LocoRoco. C’est seulement en cours de chemin que vous rencontrerez d’autres congénères qui pourront fusionner avec la petite boule de départ formant ainsi une plus grosse créature. Cette aptitude à fusionner permet de regrouper toutes vos ouailles facilitant d’une part les acrobaties les plus délicates et évitant d’autre part d’en perdre en route, le but étant de toutes les amener jusqu’à la fin du niveau. Cependant, certains passages vous obligeront, par leur étroitesse, à scinder votre grosse boule en minis LocoRocos, ce qui revient aussi à les exposer à de plus grands risques, chaque contact avec un moja ou des épines étant mortel pour un LocoRoco esseulé. Vous jonglerez ainsi, tout au long de votre avancée, entre fusion et séparation.

C’est beau

Graphiquement, le « level design » est tout simplement bluffant d’inventivité ! Les niveaux s’enchaînent sans aucune lassitude, les nouveautés ponctuant régulièrement votre avancée. Les fous furieux qui ont construit ces niveaux ont mis le paquet : plafonds collants, roues dentées, autres types de LocoRoco ou encore courants ascendants sont autant de bonnes idées qui vous obligeront à vous creuser les méninges afin de franchir chaque passage sans anicroche. De plus, les décors sont à géométrie variable, tout étant susceptible de se déformer ou de se fissurer sur votre passage. Ainsi, il vous faudra disposer d’un gros LocoRoco pour passer au travers de certains planchers ou encore pour donner de furieux coups de boule dans un plafond vous séparant d’une zone cachée.

Et côté humour, on est servi également, notamment lors des attendrissantes séances de chorale auxquelles se prêteront vos LocoRocos pour débloquer certains passages. Il arrive même que ces petites bêtes chantent très régulièrement pendant l’action quand elles ne papotent pas carrément entre elles.

Cette version PS4 est donc une jolie copie de la version PSP. Seul changement, les graphismes qui passent en 1080p voire 4k. Cette refonte graphique est vraiment réussie, le titre semble être tout récent. 

NOTE MaXoE
7
VOTE DES LECTEURS
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5

Si vous avez déjà joué sur PSP, vous pouvez passer votre chemin. A part une refonte graphique, certes bien faite, il n'y a rien de neuf dans cette version. Pour les nouveaux, on ne peut que vous conseiller ce jeu qui apaise et qui propose des challenges assez rigolos.
ON A AIMÉ !
- L'esprit LocoRoco
- La musique vraiment sympa
- Toutes les bonnes idées insérées ici ou là
- La refonte graphique
ON A MOINS AIMÉ...
- Copié-collé du jeu PSP, aucune nouveauté
- Gameplay particulier qui ne peut ne pas plaire à tous
LocoRoco Remastered : le même en plus beau
LocoRoco Remastered
Editeur : Sony
Développeur : Sony
Genre : Adresse
Support(s) : PS4
Nombre de Joueur(s) : 1
Sortie France : 09/05/2017

Sur MaXoE, il n'y a PAS DE PUBLICITÉ Par contre, vous pouvez nous en faire sur les réseaux sociaux







Combien de jeux achetez-vous par mois, tous supports confondus ?





Loading ... Loading ...