MaXoE > RAMA > Dossiers > Cinéma / DVD > Brèves de Cannes – Mercredi 25 mai 2022 : Leila’s Brothers, Stars a…

Brèves de Cannes – Mercredi 25 mai 2022 : Leila’s Brothers, Stars at Noon, Clôture de la Semaine de la Critique, Orson Welles & Baz Luhrmann
Les producteurs sont heureux de vous annoncer que le bruitage du film peut continuer normalement. Merci de votre compréhension.

Tandis que la compétition est toujours en cours du côté de la Sélection Officielle, et cela pour trois jours encore, La Semaine de la Critique est la première des sections parallèles à s’achever, avec une cérémonie de clôture qui aura lieu en fin d’après-midi.

Côté Palme d’Or, ce sont à nouveau deux films que les festivaliers découvrent aujourd’hui, une semaine après le lancement de la compétition.

Jeune réalisateur et scénariste iranien, Saeed Roustaee n’avait réalisé que deux longs-métrages avant sa première montée des marches cette année, directement en lice pour la Palme d’Or. Cela dit, son précédent film – La Loi de Téhéran – avait fait partie de la sélection d’un autre grand festival de cinéma en 2019 : la Mostra de Venise. À Cannes, il présente Leila’s Brothers, un film sur l’entraide fraternel afin de sortir de la précarité, qui sera mise à mal par certains membres de la famille même.

En face, troisième entrée française en compétition avec Stars at Noon, de la réalisatrice Claire Denis, déjà venue une fois en compétition en 1988, puis deux fois au Certain Regard (1994 et 2013). Son film – qui s’offre un casting international avec notamment l’acteur-réalisateur Benny Safdie et la révélation Margaret Qualley (fille d’Andie McDowell découverte dans The Nice Guys et Once Upon a Time… in Hollywood) – est une adaptation du roman de Denis Johnson : une histoire d’amour sur fond de révolution au Nicaragua.

Loin du stress de la compétition, le Palais des Festivals accueillera aujourd’hui la version restaurée du film d’Orson Welles de 1962 et adapté du très grand roman de Franz Kafka sur l’absurdité et l’opacité du système administratif et judiciaire, poussées à leur paroxysme dans un régime totalitaire : Le Procès.

Enfin, après que le Cinéma de la Plage ait accueilli hier son tout premier film et également premier volet de la Trilogie du Rideau Rouge (Strictly Ballroom, 1992, présenté à l’époque dans la section Un Certain Regard), l’australien Baz Luhrmann foulera le tapis rouge hors compétition avec une nouvelle comédie musicale : Elvis, portée par Austin Butler et Tom Hanks. Pour mémoire, deux autres de ses films avaient fait par deux fois l’ouverture du Festival : Moulins Rouge ! (2001, en compétition) et Gatsby le Magnifique (2013, hors compétition).


Sur MaXoE, il n'y a PAS DE PUBLICITÉ Par contre, vous pouvez nous en faire sur les réseaux sociaux







Les films, vous les regardez de préférence...





Loading ... Loading ...