MaXoE > RAMA > News > Livres / BD > ‘Le Grand Tour’ de Olivier Guez (Sélection GPL 2022)

‘Le Grand Tour’ de Olivier Guez (Sélection GPL 2022)

Nous poursuivons notre tour d’horizon des ouvrages sélectionnés du Grand Prix des Lecteurs 2022 du MaXoE Festival dans les différentes catégories : Récits / Bio, Nature & Animaux, Romans et Art & Culture.

Après vous avoir présenté le gagnant de la catégorie Art & Culture avec ‘Paris, capitale de Guerlain’ de Laurence Benaïm puis ‘Pionnières, ces femmes qui ont fait l’art’ de Laure-Caroline Semmer qui est arrivé troisième des suffrages, place aujourd’hui à l’ouvrage arrivé en seconde position des votes avec ‘Le Grand Tour‘ de Olivier Guez.

Et si un souffle nouveau était donné à l’Europe, ce vieux continent ? Dans la préface de son dernier ouvrage ‘Le Grand Tour: Autoportrait de l’Europe par ses écrivains‘ paru chez Grasset au mois de mars, Olivier Guez écrit : ‘In fine, le Grand Tour répond à la définition de l’Europe de Milan Kundera : un maximum de diversité dans un minimum d’espace – quelques centaines de pages‘.

C’est une balade au coeur de la culture et de l’histoire européennes que nous propose Olivier Guez qui à l’occasion de la présidence française de l’Union Européenne, a réuni 27 auteurs de toute l’Europe (un par état membre) pour nous faire partager un lieu qui évoque la culture ou l’histoire européenne. Le ghetto de Varsovie, texte fort et poignant de la Polonaise Agata Tuszynska, les plages du Débarquement par la Française Maylis de Kerangal, en passant par le Maltais Imannuel Mifsud qui parle du sort des migrants, l’Espagnol Fernando Aramburu, l’Allemand Daniel Kehlmann ou encore le Roumain Norman Manea qui évoque la poésie de Paul Celan, originaire comme lui de la Bucovine…

Cet ouvrage nous offre leur vision, celle d’une Europe multiple qui n’est pas que géographique mais aussi historique et culturelle. La culture, parent pauvre de la construction européenne, délaissée par ceux qui la dirigent et pourtant essentielle à ce continent qui a vécu et vit de nouveau aujourd’hui, des moments sombres. Un recueil qui remet au centre de la réflexion notre communauté de destin de bien belle manière !

Extrait / Hohenschönhausen : la prison qui n’existait pas, par Daniel Kehlmann : La femme qui nous fait visiter le bâtiment a été incarcérée ici longtemps. Après quelques semaines en cellule individuelle, on lui avait soudain imposé une codétenue, qu’elle décrit comme une jeune femme sympathique, intéressée, vive et curieuse, évidemment une agente de la Stasi. Ne me sous-estimez pas, avait-elle dit à l’homme qui l’interrogeait, je ne vais sûrement pas raconter à cette femme ce que je ne vous dis pas pendant l’interrogatoire. L’homme avait répondu qu’il ne voyait pas de quoi elle parlait et le lendemain, la codétenue avait disparu. Nous la suivons dans le couloir jaune-marron à l’odeur de linoléum et de plastique. Des câbles reliés à des signaux lumineux courent au plafond. Ce système d’ampoules, nous dit-elle, permettait d’éviter que les prisonniers ne se croisent en allant à l’interrogatoire ; lorsqu’un détenu passait dans un couloir prioritaire, un autre détenu venant d’un couloir secondaire était aussitôt enfermé dans une des cellules annexes prévues à cet effet jusqu’à ce que le premier soit passé et hors de vue.

Informations pratiques

Le Grand Tour‘ de Olivier Guez
Date de parution : 02/03/22
Editeur : Grasset

Nombre de pages : 464
Format : 140 x 205 mm
Prix : 24.00 €

EAN : 9782246830474


Sur MaXoE, il n'y a PAS DE PUBLICITÉ Par contre, vous pouvez nous en faire sur les réseaux sociaux







Depuis combien de temps lisez-vous MaXoE ?





Loading ... Loading ...