MaXoE > RAMA > News > Livres / BD > ‘Les villages de Dieu’ de Emmelie Prophète (Sélection GPL 2022)

‘Les villages de Dieu’ de Emmelie Prophète (Sélection GPL 2022)

Voici un nouvel ouvrage sélectionné lors du Grand Prix des Lecteurs 2022 du MaXoE Festival avec lequel nous vous conseillons de partir en vacances.

Après la Sélection Récits / Bio avec ‘Du crash à la voltige’ de Dorine Bourneton, puis ‘La société très secrète des marcheurs solitaires’ de Rémy Oudghiri dans la Sélection Nature & Animaux du GPL 2022, place à un ouvrage de notre Sélection Romans avec aujourd’hui Les villages de Dieu‘ de Emmelie Prophète !

Survivre à Port-au-Prince, entre gangs armés jusqu’aux dents et misère omniprésente, c’est ce que tente de faire la jeune Célia, l’héroïne du nouveau roman d’Emmelie Prophète. Sorti aux éditions Mémoire d’encrier l’année dernière, ‘Les villages de Dieu‘ nous transportent en Haïti, au sein de sa capitale en ruine.

Les tremblements de terre successifs et les tremblements politiques à répétition se suivent et forment des strates sous lesquelles les habitants tentent de survivre. Car c’est de survie dont il est question ici, y parvenir par tous les moyens, la prostitution et les réseaux sociaux pour la jeune adolescente qui veut échapper à une vie qu’elle ne considère pas comme en étant une. A elle de (se) trouver ces opportunités dans une société où l’Etat impuissant livre sa population à elle-même. Cette violence endémique des bidonvilles de l’ile caribéenne de laquelle tente de s’extraire Célia, alors qu’autour d’elle la corruption, la drogue et les cadavres gangrènent tout.

Et pourtant, l’inspiration est là, celle portée par des femmes, dont Grand Ma. Et l’amour aussi, mais sans grandes illusions. Emmelie Prophète fait jaillir la lumière pour mieux en faire sortir les démons de l’obscurité ambiante, elle parvient à nous immerger dans la cité, entre espoir et résignation. Celle qui est devenue en début d’année Ministre de la Culture et de la Communication d’Haïti transmet la réalité, brute, sans jamais la dénaturer ni la caricaturer. Un état des lieux qui nous saisit, littéralement.

Extrait : Dehors, le vacarme habituel. Mon corps comptait des traversées imaginaires. Je n’avais que le présent et des histoires sans commencement. Tout était sombre. Mon sommeil sec, juste utile. Je ne me reposais ni ne rêvais. Juste une courte transition entre deux blessures. Cet homme venait depuis cinq jours. Il frappait discrètement. Toujours à la même heure. Dix-huit heures trente. Il était gros, semblait timide, portait une chemise à rayures, comme celles que fabriquait le tailleur de la rue Ficelle. Son pantalon lui arrivait au-dessus des fesses, l’entrejambe trop court, ou son ventre trop gros, l’empêchait de le remonter jusqu’à la ceinture. Ses chaussures avaient des semelles épaisses en caoutchouc. Elles étaient propres, bien lustrées. Il portait les mêmes vêtements chaque fois que je le voyais. Son eau de toilette sentait très fort, restait imprégnée dans le drap et l’oreiller. Je n’avais jamais envie de lui parler. Il souriait quand nos regards se croisaient. Moi pas. Je n’avais jamais encouragé de conversation. Je sentais qu’il voulait bien, lui. Il se déshabillait timidement, lentement, gêné par son physique. Il était en vérité laid. Court sur pattes, son ventre paraissait plus gros quand il enlevait sa chemise. Il flottait un peu dans son slip blanc abîmé par les lavages. Il devait avoir une mère ou une femme obsédée par la lessive, soucieuse des vêtements blancs, comme le fut ma grand-mère…

Informations pratiques

Les villages de Dieu‘ de Emmelie Prophète
Date de parution : 19/08/21
Editeur : Mémoire d’encrier

Nombre de pages : 217
Format : 14,0 cm × 21,0 cm × 1,8 cm
Prix : 19.00 €

Code ISBN : 978-2-89712-728-2


Sur MaXoE, il n'y a PAS DE PUBLICITÉ Par contre, vous pouvez nous en faire sur les réseaux sociaux







Depuis combien de temps lisez-vous MaXoE ?





Loading ... Loading ...