A l’occasion de la sortie du dernier Call Of Duty qui revient à ses premiers amours, à savoir la deuxième guerre mondiale, nous vous proposons de revenir sur ce moment de l’histoire et comme d’habitude nous allons le décliner selon les thématiques qui nous sont chères : la BD, le cinéma, les jeux vidéo, la musique et puis plein d’autres choses bien sûr.  Il fait suite au précédent Focus que nous vous avions proposé sur la Grande Guerre. Notre ... En savoir plus !
Calendrier de l'Avent MaXoE - Voir toutes les idées cadeaux !
MaXoE > TECH > Dossiers > Multimédia > Plantronics RIG 4VR : polyvalent !
Multimédia / PC / PS4 / Xbox One
Plantronics RIG 4VR : polyvalent !
Un casque audio spécial VR

MaXoE fait son festival. C’est le moment ou jamais de vous montrer la diversité des thèmes abordés. Car oui, on s’intéresse aussi au matériel audio par exemple. Aujourd’hui, on vous propose un test du RIG 4VR. 

La technique

D’habitude, on commence par l’ergonomie, le design, mais là on va évacuer la question de la technique en premier. C’est un casque bien équilibré. Dans les faits, on retrouve les caractéristiques du RIG 400 HS que nous avons déjà testé. Ainsi, les fréquences sont classiques : 20 Hz – 20 KHz, c’est à dire l’amplitude de perception humaine. L’impédance de 32 ohms en fait plutôt un casque d’équipement mobile, à sortie mesurée, mais l’essai sur un ampli a été tout à fait satisfaisant. Sur les oreilles, c’est plutôt agréable et les basses, favorisées par des hauts-parleurs de 40 mm, ne nuisent pas à l’écoute car les médiums et les aigus ne sont pas écrasés, pas du tout. Le micro suit aussi les spécificité du RIG 400 HS. Mais alors, me direz-vous, pourquoi ce modèle ? 

 

Calibré pour le Playstation VR

C’est l’ergonomie qui a été pensée pour être compatible avec le VR. Comment ? Et bien regardez notre vidéo d’abord pour voir la bête. 

Le casque est optimisé pour le VR sur deux plans. Celui de la forme des écouteurs, ovales, ils se marient avec le casque de réalité virtuelle de Sony. Mais c’est aussi la connectique qui s’adapte avec deux longueurs possible de prise jack : 40 cm pour le brancher sur le boitier du VR ou 1,2 m pour un usage plus classique. Autre changement par rapport au 400 HS, les écouteurs sont ouverts, ce qui peut limiter la fatigue auditive effectivement. 

Côté confort, c’est du même niveau entre les deux casques. Le 4VR est très léger et les coussin épais garantissent un confort haut de gamme. Bonne idée aussi l’espèce de lanière qui se place entre votre tête et l’arceau, elle permet une adaptation idéale. 

Côté finition, c’est plutôt pas mal. Le plastique blanc donne une impression un peu cheap mais c’est solide, à n’en pas douter. 

Le bilan. C’est un très bon casque plutôt abordable (70 euros) et ceux qui cherchent une véritable immersion pour le VR seront ravis. Maintenant, si vous n’avez pas le casque de Sony, préférez-lui le 400 HS, bien plus abordable avec des qualités auditives équivalentes.