A l’occasion de la sortie du dernier Call Of Duty qui revient à ses premiers amours, à savoir la deuxième guerre mondiale, nous vous proposons de revenir sur ce moment de l’histoire et comme d’habitude nous allons le décliner selon les thématiques qui nous sont chères : la BD, le cinéma, les jeux vidéo, la musique et puis plein d’autres choses bien sûr.  Il fait suite au précédent Focus que nous vous avions proposé sur la Grande Guerre. Notre ... En savoir plus !
Calendrier de l'Avent MaXoE - Voir toutes les idées cadeaux !
MaXoE > STYLE > News > Mode / Bijoux > Metal Gear Solid V : Hideo Kojima se lance dans la lunetterie avec Jean-François Rey
Mode / Bijoux / PS3 / PS4 / PSP
Metal Gear Solid V : Hideo Kojima se lance dans la lunetterie avec Jean-François Rey

Metal Gear Solid V : Hideo Kojima se lance dans la lunetterie avec Jean-François ReyA l’occasion de la sortie du nouvel opus de Konami, METAL GEAR SOLID V: The Phantom Pain, Hideo Kojima (KONAMI) et Jean-François Rey s’associent pour créer une collection capsule de montures optiques et solaires exceptionnelles.

Créative, typée et haut de gamme, cette ligne promet de séduire les fans les plus fidèles des deux créateurs. Inattendue sur la scène vidéoludique, la collection est disponible sur mgsv-jfrey.com dès aujourd’hui et sur amazon.com, à partir de Septembre 2015. Présentation !

Une rencontre à la fois improbable et très spontanée entre les deux créateurs a donné naissance à cette collection. Pionnier du design lunetier haut de gamme, Jean-François Rey est reconnu par ses pairs comme un véritable initiateur de tendances. Fasciné par le Japon, il ouvre sa boutique en nom propre à Tokyo et devient au Japon un ambassadeur incontournable de la création lunetière française.

Metal Gear Solid V : Hideo Kojima se lance dans la lunetterie avec Jean-François Rey

Hideo Kojima (KONAMI), génie japonais du jeu vidéo, est quant à lui un grand fan de la marque : il porte et collectionne les modèles J.F.Rey au point de les placer sur ses cyber-héros. Guidés par la passion commune de la création et de l’aventure, ils offrent une surprise absolument unique à tous les fans de la série METAL GEAR SOLID.

Lignes futuristes, palettes de teintes oxydées et camouflages aux accents militaires, les modèles puisent dans le répertoire graphique du jeu et cultivent avec soin l’esprit d’aventurier urbain. La collection se décline autour de vingt-et-un modèles sélectionnés par Hideo Kojima, dont une série limitée étonnante: Hideo Gear. La ligne optique se fait remarquer pour son design ultra-moderne et sa qualité irréprochable. Elle privilégie la technologie Bluelight avec l’utilisation de verres anti-lumière bleue sur les modèles Razor Gear Solid, Razor Gear Light, DD Gear et Hideo Gear.

Metal Gear Solid V : Hideo Kojima se lance dans la lunetterie avec Jean-François Rey

Le concept DD Gear mise quant à lui sur l’esthétisme avec ses coques acétate profilées qui osent des motifs camouflages très réussis. Un hommage tout particulier est rendu au créateur de METAL GEAR SOLID V puisque le modèle qu’il porte personnellement a donné naissance à la ligne Hideo Gear. Une gamme de deux concepts solaires vient compléter la collection. Les formes pilotes de Kaz Gear et les coques ultra-design du modèle Ocelot Gear séduisent avec le décor camouflage très original des verres solaires.

« Nous sommes extrêmement ravis de cette collaboration, inattendue dans le secteur de la création lunetière haut de gamme. C’est une nouvelle aventure, une magnifique expérience comme nous les apprécions chez J.F.Rey et qui n’aurait pu voir le jour sans la précieuse collaboration de M. Hideo Kojima. Cette collection lui rend hommage, et tout particulièrement la ligne Hideo Gear qui porte son nom. Nous avons tenu également à ce que les montures portent le nom des héros du jeu. Nous espérons tous que cette collection sera vraiment une belle surprise pour la communauté des gamers », précise Jean-François Rey.

Avis aux fans de la saga qui seraient tentés !

Metal Gear Solid V : Hideo Kojima se lance dans la lunetterie avec Jean-François Rey