MaXoE > KISSA > Critiques > Anime > Les enfants loups, un hommage poignant pour une super maman
Anime / Cinéma / DVD
Les enfants loups, un hommage poignant pour une super maman

Appréciation de MaXoE
5 / 5Sélection Best Of MaXoE
Appréciation des Lecteurs
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5
Elever des enfants ça n'est pas toujours facile... N'importe quelle maman opinera du chef à la lecture de ces lignes. Elever des enfants seule est encore plus difficile. Alors... comment faire lorsque l'on a deux enfants, que l'on est seule et que ces enfants sont à moitié animaux ? C'est le tour de force que va accomplir Hana super maman pendant près de 2h.

Hana est une jeune étudiante au sourire doucereux. Travailleuse et assidue, elle ne ménage pas sa peine entre ses études et le travail qu’elle occupe en parallèle dans une blanchisserie. Sa petite vie, agitée mais monocorde, prend une toute autre direction dès lors qu’elle aperçoit la nuque d’un charmant jeune homme auréolé de mystère.

La vie suit son cours. Il semble distant, mais la jolie Hana trouve la méthode pour l’apprivoiser. Et ce qui devait arriver, arriva, ils tombent éperdument amoureux l’un de l’autre. C’est aujourd’hui plus que n’importe quel autre jour, qu’elle doit savoir la vérité. Celui dont elle est éprise est le dernier représentant de la race des loups japonais, ces hommes à moitié animaux qui ont la capacité de se transformer en loup. Mais qu’importe. Hana a le coeur pur, ces quelques poils supplémentaires ne l’effraient pas et son amour pour son dulciné reste intact.

Très vite, la jeune femme tombe enceinte d’une petite Yuki, puis viendra juste derrière la turbulente aînée, le petit Ame. Deux petits perdus entre le monde des humains et celui des loups, pas tout à fait enfants, pas tout à fait louveteaux. Mais malheureusement, à la suite d’un tragique accident dont on ne peut qu’imaginer la nature, le père décède, laissant Hana élever leurs deux enfants seule. L’histoire du destin incroyable de cette maman nous est conté par sa propre fille, Yuki.

Hana, une maman envers et contre tout

Les enfants loups, Ame & Yuki, est un film qui plonge le rôle de maman dans un écrin délicat un peu amer. Bien que l’histoire soit sortie des limbes de l’imagination de Mamoru HOSODA, chaque mère pourra se reconnaître à un moment ou à un autre dans cette histoire, tant les difficultés qu’affronte Hana sont on ne peut plus actuelles. Comment les nourrir, comment les loger, comment les soigner, comment les rendre heureux, les protéger du mal et des dangers. Chaque mère s’est posé ou se posera ces questions tant de fois au cours de sa vie…

En cela, et dans bien d’autres domaines, ce film est une merveilleuse réussite. Car nous plongeons dans une histoire qui, si l’on a un tant soit peu les pieds sur terre, n’est pas réellement concevable. C’est une histoire, c’est une fiction, les bébés humains-louveteaux ça n’existe pas !

Oui, bien sûr. Et pourtant ! La magie du cinéma, la magie de l’animation et plus particulièrement du dessin d’animation japonais, le talent de Mamoru HOSODA, c’est de réussir à nous faire croire. Vous allez vous demander comment Hana va bien pouvoir gérer la turbulente petite Yuki qui se transforme systématiquement en loup dès qu’elle est en colère. Vous réfléchirez avec elle à la façon dont il convient de planter un légume, voire hurlerez dans votre tête si vous vous y connaissez « mais non !!! Pas comme ça !!! »

Les enfants loups, c’est l’histoire de la vie difficile d’une mère, mais c’est aussi la complexité que procure la confrontation de deux choix radicalement opposés. Rester loup en renonçant à son humanité ou étouffer l’animal pour tenter de vivre sereinement comme un être humain…? C’est aussi toute la complexité à laquelle ces deux enfants vont devoir faire face en grandissant.

L’héritier de Miyazaki ? Arrêtez avec ça !

J’ai lu une interview très intéressante du réalisateur des Enfants loups, Ame & Yuki dans l’édition de Télérama de cette semaine, que je vous conseille par ailleurs.
Monsieur Hosoda semblait gêné, peut être un peu contrarié, qu’on le compare (pour la énième fois semblerait-il) avec le cofondateur du Studio Ghibli et géant du film d’animation, monsieur Hayao MIYAZAKI himself. Il semblerait que la collaboration qui les unit dans le passé ne se soit pas très bien terminée. Au point où monsieur Hosoda mentionnerait qu’un contrat stipulant le silence aurait été conclus entre eux. Réalité ou exagération ? En définitive peu importe. Car Hosoda n’est pas Miyazaki.

Je me suis demandée pour quelle raison on s’acharnait tant à comparer ces deux artistes. Certes, le trait n’est pas sans rappeler le papa du Voyage de Chihiro parfois… Mais il n’est pas le seul dans ce cas.
Peut être à cause des loups… Miyazaki s’étant vraiment approprié le mythe qui entoure ces animaux avec la si célèbre Princesse Mononoké… Hosoda ne détronera pas Mononoké, qui est trop ancrée dans les coeurs, le mien tout autant que le vôtre j’espère ! Mais cette créationDes enfants loupsest la digne soeur de la princesse. Une soeur tout aussi belle mais pourtant bien différente. Car les « pattes » de ces deux loups là ne sont pas les mêmes. Si vous avez suivi le travail du maître Miyazaki, vous vous en apercevrez tous seuls très vite.

Délicat, sensible, émouvant… en un seul mot ? Magique

Après La traversée du temps, qui est un film absolument superbe que je conseille à chacun d’acquérir en vidéo (disponible en dvd chez Kaze) et Summer Wars, au succès un tout petit peu moins médiatisé mais pourtant tout aussi méritant, cette 3ème création maison du réalisateur/scénariste Mamoru HOSODA est une véritable petite merveille.

Il sait appuyer là où ça fait mal, déclencher des craintes sur ce qu’il va se produire et asseoir très rapidement le fait que vous pourrez toujours imaginer plusieurs scénarios possibles, vous ne saurez jamais réellement lequel prendra le dessus avant de l’avoir sous les yeux. Il saura éveiller en vous un sentiment d’injustice ou au contraire de bien-être doucereux, de soulagement peut être ? Préparez-vous à verser quelques larmes, émues et compatissantes, pour la pauvre Hana qui ne démérite décidément à aucun moment.

Appréciation de MaXoE
5 / 5Sélection Best Of MaXoE
Appréciation des Lecteurs
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5

Si je n'ai qu'un seul conseil à vous donner... dirigez-vous vers le cinéma le plus proche et laissez-vous emporter par la magie des Enfants loups, Ame & Yuki. Le dernier né de Mamoru HOSODA est une véritable merveille d'animation. Tout est beau, délicat, travaillé, poignant, que cela soit triste ou bien heureux. Nul doute qu'après "La traversée du temps" et "Summer wars", Mamuro HOSODA s'impose comme le nouveau grand maître de l'animation japonaise.
ON A AIMÉ !
- Le scénario est poignant, vibrant... vivant
- Les dessins sont beaux et soignés
- Les couleurs sont délicates sans pour autant être fades
- La bande son vous accompagne du début jusqu'à la fin sans fausse note
- Les doublages japonais sont absolument excellents, sans niaiseries excessives. Aoi MIYAZAKI incarne une Hana absolument superbe, douce et bienveillante comme le reflètent ses traits et attitudes
ON A MOINS AIMÉ...
- Rien du tout !!!
Les enfants loups, Ame & Yuki
Support(s) : Anime, Cinéma / DVD
Réalisation : Mamoru HOSODA
Scénario : Mamoru HOSODA
Durée : 1h56
Genre : dessin d'animation / fantastique
Sortie en France : 29/08/2012
Production : Takafumi Watanabe, Yuichiro Sato, Takuya Itô