MaXoE > KISSA > Critiques > Anime > Pandora Hearts, le shônen philosophique
Anime / Manga
Pandora Hearts, le shônen philosophique

Appréciation de MaXoE
5 / 5Sélection Best Of MaXoE
Appréciation des Lecteurs
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5
Oz Bezarius héritier des Bezarius vient tout juste d'avoir 15 ans, comme le veut la tradition pour ceux qui atteignent cet âge il doit assister à une cérémonie de passage à l'âge adulte. Durant cet événement le manoir sera envahi par un mystérieux groupe et Oz sera jeté dans la prison de "Abyss", c'est là qu'il rencontrera Alice une habitante d'Abyss qui lui proposera un contrat afin qu'ils puissent s'échapper tout les deux.

Bonjour à tous, en ce lundi de rendez-vous KISSA, nous voulions dans un tout premier temps vous dire de bien profiter de la nouvelle version MaXoE. Heureux d’être l’un des premiers à alimenter MaXoE > KISSA sous cette nouvelle version, je vais aujourd’hui vous présenter un manga en cours de diffusion en version animé depuis la reprise des cours aux Japon : j’ai nommé Pandora Hearts.
Faisons les présentations

Pandora Hearts est un manga japonais réalisé par le mangaka Jun Mochizuki. La sérialisation de ce manga a originalement commencé en Juin 2006 dans un magazine shônen appelé GFantasy publié par Square-Enix. Actuellement, il existe huit volumes disponibles au Japon. Cette série a également été licenciée aux États-Unis, il faudra encore attendre un bon moment pour voir peut-être apparaître une licence chez nous. L’anime en cours de diffusion depuis un petit mois maintenant, a été adapté par les studios XEBEC.

Notre héros Oz Bezarius, héritier d’une maison de duc, vient tout juste d’avoir ses quinze ans. Sa vie est riche et insouciante, assombrie par l’absence constante de son père. Lors de son passage à l’âge de la cérémonie, un événement presque inattendu se produit. Pour aucune raison qu’il peut discerner et malgré son intelligence et sa logique pour se sortir de toutes les situations, il est jeté dans la prison connue sous le nom de “Abyss ». Pour en sortir, il doit passer un contrat avec un “chain”. C’est ce qu’il fera avec un des « chain » les plus dangereux, connu sous le nom de Bea Rabitt, ou encore Alice (pour l’usage de Oz uniquement). Pourquoi a t-il été jeté dans Abyss, qu’est-ce que l’organisation connue sous le nom de “Pandora” veut de lui, qu’attend Alice de lui ? Ce sont aussi les questions auxquelles vous aurez des réponses en lisant le manga ou en regardant l’anime.

Pandora Hearts, des révélations philosophiques

Comme vous devez vous en douter, les mangakas ne laissent jamais rien au hasard, et malgré la difficulté qui m’attend à présenter cette partie du manga car en relation directe avec une œuvre philosophique encore très controversée, je fais tout de même le premier pas et me lance tel un insouciant dans la comparaison avec le livre de Lewis Carroll « Alice au pays des merveilles ».

Tout d’abord il me semble important d’évoquer les points les plus explicites. Prenons simplement le nom du chain qui s’appelle Alice, comme à la base la jeune fille du livre, sauf que dans le manga Alice représente aussi le lapin, ce qui n’est pas le cas dans l’œuvre de Carroll.
On peut cependant mettre en relief l’idée qu’utilise Mochizuki vis à vis de l’œuvre philosophique ; dans le roman de Carroll les déambulations oniriques d’Alice sont jonchées de variations sur des thèmes logiques, comme par exemple le principe d’identité et celui de non-contradiction. Alice s’inquiète de savoir si elle est véritablement elle-même, elle ne peut concevoir qu’elle soit à la fois la même et différente. C’est une idée que l’on retrouve dans la personnalité de Bea Rabbit (Alice) dans le manga, elle est à la recherche de sa mémoire, de sa personnalité, elle est victime d’une totale amnésie.

Oz pourrait très facilement représenter un personnage de l’œuvre de Carroll : le chat du Cheshire (en fait peu après la critique, le Chat du Cheshire est apparu dans le manga comme le protecteur des rêves de Alice. Malgré tout, notre idée de départ reste étroitement liée à la suite du manga.) – qui met à l’épreuve la logique d’Alice et son bon sens en prenant ses énoncés au pied de la lettre. Il tend toujours à faire en sorte de la mener à une logique à laquelle elle n’avait pas réellement pensé. C’est aussi une caractéristique que l’ont retrouve dans Oz, sa logique et son intelligence le pousse à laisser parler Alice tout en lui expliquant le bon sens des choses et sur les bonnes décisions à prendre. Quelque part, le Chat du Cheshire ou Oz semblent avoir un esprit malicieux et dangereux. La sémantique du mot dangereux n’est pas à assimiler dans son sens propre mais plutôt dans le sens de la manipulation de l’esprit.

Le dernier point un peu plus intrinsèque qu’il me semblait important de développer et avec lequel on ne peut pas directement établir de rapprochement est le monde dans lequel évoluent nos deux histoires.

Dans Alice au pays des merveilles comme dans Pandora Hearts, on oscille entre ce que de nombreux philosophes aiment appeler la réalité et l’illusion. Il serait aussi intéressant de faire intervenir l’idée de contingence, mais je ne vais pas m’aventurer trop loin non plus. Restons dans l’idée de « ce qui existe vraiment » et de « ce qui semble exister ».
Tout le monde connaît le dessin animé où le monde illusoire du rêve d’Alice a des milliers de portes avec un espèce d’espace tout autour qui apparaît, alors en regardant le manga de Mochizuki on remarque bien que le monde « Abyss » est semblable en tout point au monde évoqué juste avant. Les deux auteurs ont point pour point mis en place la même relation entre le réel et l’illusion, d’où mon idée principale de parler de contingence, car il est difficile de savoir quand « ce qui est peut aussi ne pas être » dans ces deux histoires.

Les personnages

Oz Bezarius : C’est le personnage principal, c’est un jeune homme énergique et très optimiste. Il cherche à connaitre le péché pour lequel il a été plongé dans Abyss. La relation entre Alice et notre héros va évoluer jusqu’à son paroxysme tout au long de l’histoire, le compte à rebours est lancé…

Alice : Elle possède une forme humaine d’une jeune fille, cependant c’est une puissante chain de « Abyss », elle peut aussi se transformer en forme de grand lapin noir. Lorsque la première rencontre entre Alice et Oz a lieu, il est inévitable de sentir qu’Alice éprouve une sorte de sentiment interne pour Oz. Il semblerait que cela soit lié à un des descendants Bezarius.

En conclusion

Que dire sur ce manga, hormis le fait que certainement la majorité d’entre-vous le verra d’une façon totalement différente suite à cette analyse ou au contraire va penser que l’auteur est allé trop loin. Cependant un point est sûr, pour ceux qui pensent qu’il s’agit d’un shônen comme tous les autres, sachez que vous faites fausse route et j’ose espérer que cette critique aura pu vous ouvrir les yeux. Les shônen peuvent aussi apporter une réflexion intrinsèque, Pandora Hearts en est la preuve.


Initialement publié le 11 Mai 2009

Appréciation de MaXoE
5 / 5Sélection Best Of MaXoE
Appréciation des Lecteurs
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5

Un excellent manga qui arrive à renouveler l'idée barbare qu'on peut se faire d'un shônen. Non, la brutalité n'est pas la seule chose qui existe en ce monde, mes amis.
ON A AIMÉ !
- Les dessins
- Le concept
- L'histoire
- La caractérisation des personnages
ON A MOINS AIMÉ...
- Pas licencié en France
Pandora Heart
Support(s) : Anime, Manga