MaXoE > KISSA > Critiques > Anime > Zoku Natsume Yuujinchou, un voyage ailleurs
Anime
Zoku Natsume Yuujinchou, un voyage ailleurs

Appréciation de MaXoE
5 / 5Sélection Best Of MaXoE
Appréciation des Lecteurs
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5
Natsume est juste un enfant ordinaire, excepté qu’il peut voir des esprits, comme sa grand mère Reiko. Elle utilisait un livre s’appelant « le livre des amis » où elle volait le nom des esprits. Natsume ayant hérité de ce livre, et à l’aide d’un chat peu commun du tout qui n’attend que la mort de Natsume, il tentera d’échapper aux esprits malveillants et de rendre le nom à ceux qui apparaissent dans ce livre.

Bonjour à tous et bienvenue dans le rendez-vous KISSA de la semaine. Comme promis, les rendez-vous passent désormais à tous les lundi, tout ceci pour votre plaisir et le nôtre réciproquement. Voilà deux semaines de ça, je vous parlais de nouvelles licences, mais cette semaine il s’agit plutôt d’une seconde saison d’un anime jamais présenté sur MaXoE, et qui pourtant pourrait bien rivaliser avec des animes comme Mushishi. J’ai nommé : Zoku Natsume Yuujinchou.

La beauté des sentiments

Nous ne parlerons pas uniquement de la Saison 2 dans cet article, mais aussi de la première saison qui était tout simplement un chef d’œuvre. La subtilité de cet anime ne se trouve pas uniquement dans l’aspect graphique splendide, il est un fait que l’animation est de haute qualité et que nous n’avons rien à lui reprocher. Les dessins sont aussi fortement soignés ainsi que l’expression de chaque visage, ce qui est assez impressionnant lorsqu’on voit Madara (le chat) en forme originale avec une expression très visible. Pour peu qu’on s’intéresse à un animé de façon descente, on devrait ressentir un petit picotement au cœur à ce moment précis.

Comme dit plus haut, la subtilité est toute autre qu’un aspect sonore ou graphique, et se retrouve donc fortement dans le texte. Assez hilarant me direz-vous, nous qui présentons la plupart du temps des shônens avec des scènes de combat et très peu de dialogues profonds. Quoi qu’il en soit, Natsume est un jeune homme auquel on peut facilement s’identifier et qui fait évoluer sa maturité en fonction de ses rencontres au fur et à mesure de chaque épisode. Il n’est pas rare d’entendre des analepses, des ellipses, ou encore des emphases, qui sont par ailleurs toutes mises en relief avec l’animation elle-même à chaque utilisation. Cet élément « clé » nous permet vraiment de suivre toutes les manipulations du texte et de l’image pour voir où l’auteur veut nous amener : « Ça forcément, on aime ! ».

Un petit tour d’horizon sur les personnages

Natsume Takashi : Le personnage principal de l’histoire. À l’instar de sa grand-mère Reiko Natsume, Takashi a la capacité de voir les esprits. Il a hérité du « Livre des amis », un livre de noms, mais qu’uniquement Reiko, Takashi, et les autres esprits peuvent lire. Takashi, en raison de la forte ressemblance avec Reiko, est souvent confondu avec elle. Il a décidé de dissoudre le livre en donnant tous les noms à leur propriétaire. Il est accompagné par l’esprit de Madara, surnommé le “Chat” en raison de son apparence, et a promis de passer le livre au chat quand il meurt. Takashi est orphelin. Quand il était jeune, ses parents sont morts, et il a été vivre dans une famille d’adoption. En raison de sa capacité de voir les esprits, Takashi est capable de restituer les noms inscrits dans le Livre des amis, mais pour cela il lui faut d’abord imaginer l’esprit dans sa tête afin d’en apprendre le nom.

Madara/Cat : C’est un mystérieux esprit félin. Madara a été scellé dans un temple, avant d’être libéré accidentellement par Natsume. Parce qu’il a été emprisonné pendant si longtemps, Madara a façonné comme un “chat”. Dans cette forme, d’autres peuvent le voir, c’est pourquoi Natsume a demandé à ses tuteurs s’il pouvait le garder. Il est un puissant esprit, qui protège Natsume des autres, et lui enseigne des sorts à l’occasion. Souvent, ils se battent entre eux.

Encore une fois bien d’autres personnages viennent s’immiscer dans chaque épisode, mais il ne faut pas gâcher ce bonheur de les découvrir.

Comparons une fois de plus

Une partie un peu confuse comme d’habitude, il est vrai qu’il est rare qu’on puisse donner des informations fortement détaillées à ce niveau. Cependant un jour viendra où nous vous présenterons des mangas et où la comparaison avec l’anime sera peut-être aussi très floue pour vous.

Pour revenir au sujet dont on ne s’était pas trop éloigné avec ce préambule, est le fait que cet anime a la particularité de laisser les traits du papier. La modélisation des personnages étant réalisée d’une façon bien particulière, cela nous laissera entrevoir parfois des plans au format papier, et encore une fois : « Ça, on aime ! ».

Il n’y a aucun regret dans cette adaptation, je pourrais même dire qu’une fois encore nous avons droit à une réalisation de grande qualité, et qui devrait même ravir les plus ‘rigides’ de l’animation.

Conclusion

Le temps passe si vite et nous arrivons déjà aux aurevoir, un peu comme avec cet anime, trop court. On regrettera la longueur des épisodes qui frustre au plus haut point le spectateur et cette musique de fin qui donne la larme à l’œil. Cependant, s’il existe bien une référence du genre à l’heure actuelle, il s’agit de cet anime, tout simplement splendide.


Initialement publié le 09 Février 2009

Appréciation de MaXoE
5 / 5Sélection Best Of MaXoE
Appréciation des Lecteurs
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5

Un excellent anime à ne pas rater. C'est un de ces animes qui, comme Mushishi, a son originalité.
ON A AIMÉ !
- Le contexte
- Les dessins
- L'animation
- Les histoires
- L'idée dégagée
ON A MOINS AIMÉ...
- La durée trop courte
- Le peu d'épisodes
Zoku Natsume Yuujinchou
Support(s) : Anime