MaXoE > KISSA > Critiques > Drama > Liar Game… le jeu du menteur

Liar Game… le jeu du menteur

NOTE DE MaXoE
5 / 5Sélection Best Of MaXoE
VOTE DES LECTEURS
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5
KANZAKI Nao est une jeune fille honnête, franche et droite. Foncièrement bienveillante, elle ne conçoit pas que la duperie et le mensonge puissent exister. Nao fait partie de cette catégorie de personnes qui est persuadée qu’il y a du bon en chacun, même chez les plus mauvais des êtres humains. Lorsqu’elle se retrouve embarquée dans le Liar Game complètement à son insu, ses convictions sont bien mises à mal.
Concrètement le Liar Game c’est quoi ?

Une obscure organisation nommée la LGT a mis en place un jeu auquel certains participent de leur propre chef mais où, au contraire, d’autres se font entraîner sans l’avoir vraiment voulu : le Liar Game.
C’est le cas de notre petite Nao (photo ci-dessous). Innocente comme l’enfant qui vient de naître, l’étudiante trouve au bas de sa porte une lourde boite noire sur laquelle trône une enveloppe. Alors que le bon sens influencerait n’importe quel être humain normal à ouvrir la lettre en premier, puis le colis… c’est bien tout l’inverse qui se produit.
A l’intérieur… 100 millions de yens en petites coupures.
Stupéfaction totale ! Pourquoi, comment… cet argent est-il arrivé là… ? Paniquée, la jeune femme s’enferme à double tour dans son appartement et finit enfin par ouvrir l’enveloppe qui n’est autre qu’une invitation à participer au Liar game et qui l’engage à visionner la cassette vidéo cachée sous le magot.

 
Liar Game 1 – Kanzaki Nao 0

La cinématique est claire. A partir du moment où Nao ouvrait la boite qui contenait l’argent, cela revenait à conclure un accord tacite de participation au jeu du menteur. Elle n’a plus le choix, elle ne peut plus reculer. La voilà embarquée dans une histoire rocambolesque dont la 1ère épreuve consiste à subtiliser, par n’importe quel moyen, l’argent d’un concurrent avec lequel elle se retrouve en binôme. Un mois pour réaliser un exploit qui entre clairement dans le domaine de l’utopie quand on sait à quel bisounours des bois on a à faire. Si elle ne rend pas l’intégralité de la somme prêtée en début de jeu, la lycéenne se retrouvera avec la dette faramineuse de 100 millions de yens. Si elle arrivait à subtiliser tout ou partie de la somme détenue par son binôme, en ce cas elle pourrait garder l’excédant de ces 100 millions.

 
Entrée en jeu d’un arnaqueur

Vous l’aurez compris, Nao est dans de beaux draps. Par chance, se dit-elle, son concurrent n’est autre que l’un de ses anciens professeurs de collège, monsieur Fujisawa. Au grand damne du spectateur qui commence doucement mais sûrement à cerner la personnalité de la demoiselle au sourire doucereux, elle fait toute confiance à son adversaire et lui remet ses 100 millions de yens…
Bien entendu il s’agit d’une superbe manipulation, son ex-professeur ne comptant pas lui rendre son argent le moins du monde. C’est alors que, conseillée par un étrange policier aux allures assez louches, Nao décide de demander de l’aide à quelqu’un qui s’y connait. Quelqu’un qui excelle dans l’art de la manipulation et de la stratégie : AKIYAMA Shinichi (photo ci-dessous). Ce beau gosse au caractère ténébreux sort à peine de prison où il vient de purger une peine pour… arnaque.

 
La persévérance vient à bout de tout

Cela n’aura pas été sans mal, mais la petite japonaise réussit enfin à convaincre Shinichi de l’aider. Habile dans l’art de la duperie, roi des menteurs et tacticien de génie, le jeune homme met rapidement une stratégie au point pour récupérer les 100 millions de celle qui deviendra rapidement sa protégée, quoi qu’il ne le montrera que peu par la suite.

 
2ème round

Le couple formé par un hasard du sort se sépare, du moins tente de le faire. Car cela aurait été trop beau que la fin de cette histoire soit « tout est bien qui finit bien ». Le bureau du LGT ne compte bien évidemment pas en rester là et envoie l’invitation à la 2nd épreuve à la petite Nao qui replonge instantanément dans un état de grande panique. Cette mystérieuse organisation semble comploter quelque chose dont l’ampleur leur échappe encore… La LGT est comme la partie immergée d’un iceberg. Elle seule sait l’immensité de ce qui se trouve sous la surface.

 
Mon avis

Lancez le 1er épisode et croyez moi, vous ne pourrez vous arrêter que lorsque vous tomberez de sommeil et que vos paupières décideront qu’une bonne fois pour toutes ce sont elles qui commandent !
Ce drama est parmi les plus prenants que j’ai vu jusqu’à aujourd’hui. Le casting est impeccable, les acteurs justes et toujours fidèles à leurs personnages. Les connaisseurs reconnaîtront d’ailleurs l’Idole MATSUDA Shota dans le rôle d’AKIYAMA Shinichi.

La 1ère épreuve du Liar Game est en soi la moins intéressante de toute. Elle permet de vous familiariser avec les personnages, leurs caractères, leurs façons d’envisager les gens et la vie. Tout se complique nettement dès l’entrée en scène de la 2nd épreuve.
Vous irez de surprise en surprise à chaque nouvelle révélation, chaque nouvelle manipulation vous paraîtra encore plus tordue, encore plus poussée que la précédente. Et le plus fort c’est que ça marche ! Car vous aurez la petite explication stratégique qui va bien à chaque fois. Vous ne pourrez que constater que tout se tient. La plupart du temps vous serez à mille lieux d’avoir bien jugé celui ou celle qui mentait, celui ou celle qui trompait les autres. Attendez-vous donc à être bluffé tout au long de ce drama !

La série comprend deux saisons et un film qui conclut l’histoire, s’étalant de 2007 à 2010. Le casting est simplement splendide. Si vous ne connaissez pas ces acteurs et actrices, il y a de grandes chances pour que vous les adoriez !

TODA Erika (Ushi ni Negai wo: Love & Farm, Hana Yori Dango 2) dans le rôle de KANZAKI Nao. Niaise à souhait, innocente à un point où l’on rentrerait bien dans la télé pour lui mettre deux trois baffes, simplement histoire de la réveiller, Erika interprète parfaitement son rôle au sourire bienveillant près. Ceux qui la connaissent à travers d’autres films ou dramas risquent d’avoir des surprises.

MATSUDA Shota (Jotei, Hana Yori Dango, Tsuki no koibito) interprète le rôle de l’arnaqueur beau gosse, AKIYAMA Shinichi. Les traits de visage de Shota l’engagent souvent sur la pente du ténébreux qu’il joue à merveille, il faut bien le reconnaître. Le calme à tout épreuve du personnage qu’il incarne et son sens de l’analyse sur aigüe sont assez remarquables. Mais paraît-il que ça serait de famille, car tous les membres de la Matsuda family sont des acteurs. Son grand frère, par exemple, n’était autre que le fameux Ren du manga Nana adapté pour le cinéma.

KICHISE Michiko (Hanawake no Yon Shimai, BOSS, Bloody Monday) incarne la froide et insensible Eri (photo ci-dessus) du bureau du Liar Game, la LGT. Qu’on se le dise, cette femme a tout pour elle. Sa beauté est incontestable, son jeu toujours juste, sa prestance presque écrasante. Vous la retrouverez d’ailleurs bientôt dans la chronique suivante que je vous mijote, celle du drama Bloody Monday.

 
Reste du casting Bureau du Liar Game et joueurs

Watanabe Ikkei dans le rôle de Tanimura Mitsuo / Kisan Shiego dans le rôle de Leronira / Kitaooji Kinya dans le rôle de Hasegawa / Kitamura Soichiro dans le rôle de Fujisawa Kazuo / Wada Soko dans le rôle de Eto Koichi / Iwasa Mayuko dans le rôle de Ishida Rie / Sakamoto Makoto dans le rôle de Ono Wataru / Morishita Yoshiyuki dans le rôle de Tsuchida Yasufumi / Ippongi Shingo dans le rôle de Makita Tomoyuki / Otaka Hiroo dans le rôle de Kida Noriyuki / Umishima Yuki dans le rôle de Takamura Yoshimi / Doi Yoshio dans le rôle de Sajima Kenta / Nakagome Sachiko dans le rôle de Aso Hiromi / Izumi Masayuki dans le rôle de Okano Kenya / Aoki Hajime dans le rôle de Kinoshita Keigo / Mizuta Fumiko dans le rôle de Kawamura Chisato / Hatakeyama Akiko dans le rôle de Nozoe Keiko / Yukishima Naoki dans le rôle de Sugawara Yuji / Sakamoto Mitsunari dans le rôle de Nishino Takahiko / Kobayashi Kinako dans le rôle de Kayama Harumi / Baba Yuju dans le rôle de Hanayama Tetsuo / Yoshimura Tamao dans le rôle de Iimura Jun / Kiatahara Hitomi dans le rôle de Nakaya Kazuko / Suzuki Kousuke dans le rôle de Fukunaga Yuuji / Suzuki Kazuma dans le rôle de Yokoya / Taguchi Hiroko dans le rôle de Takada Michiko

Infos pratiques

Liar Game – 11 épisodes, diffusé au Japon en 2007
Liar Game 2 – 11 épisodes, diffusé au Japon en 2009
Liar Game Final Stage, diffusé au Japon en 2010

Infos +

Le drama est tiré du manga du même nom qui est publié au Japon depuis 2005. Il est édité en France chez Tonkam depuis juin 2010. Le tome 10 est paru le 15 février, le tome 11 est attendu pour avril 2012.

NOTE MaXoE
5 / 5Sélection Best Of MaXoE
VOTE DES LECTEURS
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5

A ne rater sous aucun prétexte ! Regardez le 1er épisode, vous trouverez ça chouette. Enchaînez sur le second et vous perdrez toute vie sociale pour les prochaines heures !
ON A AIMÉ !
- Casting de rêve
- Scénario construit et bien ficelé
- Les mêmes acteurs de bout en bout !
- Une bande son très chouette qui vous plonge d'autant plus dans l'action
ON A MOINS AIMÉ...
- Les scènes qui trainent parfois un peu... mais il faut bien ménager le suspens !
Liar Game... le jeu du menteur
Support(s) : Drama
Réalisation : Matsuyama Hiroaki, Oki Ayako, Ueda Yasushi, Nagase Kunihiro
Scénario : Furuya Osho, Kuroiwa Tsutomu
Casting : voir dans l'article
Durée : environ 35 minutes / épisode (11 épisodes chaque s
Genre : Thriller psychologique
Musique : Nakata Yasutaka
Production : Shimuta Toru, Azuma Yasuyuki
Informations complémentaires / A noter : 2 saisons, 1 film, aucune distribution en France

Sur MaXoE, il n'y a PAS DE PUBLICITÉ Par contre, vous pouvez nous en faire sur les réseaux sociaux







Depuis combien de temps lisez-vous MaXoE ?





Loading ... Loading ...