Focus Spécial Joker
MaXoE > KISSA > Critiques > Drama > Vampire Host, preuve par l’image qu’un vampire peut être profondément débile
Drama
Vampire Host, preuve par l’image qu’un vampire peut être profondément débile

Appréciation de MaXoE
1 / 5
Appréciation des Lecteurs
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5
Fan de vampires, vous les imaginez avec une classe folle, une aura surnaturelle, un charisme froid et dangereux... Vous aimez le côté fantastique de ces êtres de la nuit, leur implacable sang froid, leur halo mystérieux.... Et bien en voilà un qui va vous prouver que non, les vampires n'ont pas tous la grande classe !

Rion KANOU est une jeune lycéenne à la recherche de sa copine perdue. Cela fait plusieurs jours qu’elle s’est volatilisée sans laisser de trace ni donner la moindre nouvelle. Rion, très inquiète, ne cesse de l’appeler sur son portable, sans succès.
Anxieuse, la jeune fille décide de fouiller dans les affaires de son amie pour, peut être, découvrir un indice quelconque qui lui expliquerait cette disparition. Une découverte l’intrigue particulièrement : une carte de visite venant d’un club d’hôte et portant le nom d’un certain Suou.

 
Quand vampire rime avec « attendez-vous au pire »

Le fameux Suou travaille dans l’un des nombreux clubs d’hôtes que compte la ville. Mais celui-ci est un peu particulier… Les jeunes hommes qui y travaillent se déguisent tous en vampires. La décoration est on ne peut plus gothique entre bougies, cercueils, croix renversée, roses rouges et autres babioles que l’on peut incorporer dans un univers de vampires. Clientèle variée et assez… hétéroclite… il est certain que ce style de club attire un public d’amatrices qui ne demande qu’à se faire mordre…

A force de fourrer son nez là où elle ne devrait pas le mettre, Rion découvre que Suou est en réalité un vrai vampire. Elle commence par l’accuser de séquestrer son amie, puis finit par se laisser convaincre que les vampires sympas ça existe et se retrouve embarquée dans des aventures abracadabrantes en sa compagnie.

 
Mon avis

Si vous aimez le doux frisson de la peur qui court le long de votre échine…
Si vous vous délectez de sombres fictions et aimez l’univers des vampires, prenez vos jambes à votre cou et fuyez tant qu’il est encore temps !
Ce drama est sans nul doute le pire de tous ceux que j’ai vu jusqu’à aujourd’hui. Le scénario est nul, sans intérêt, tout est grotesque, ridicule, sans saveur qu’elle soit peur ou rire. On ne frôle pas le débile, on patauge allègrement dedans. On sent bien qu’à certains moments le scénariste a essayé de redresser la barre et d’incorporer un peu de sérieux, de lourdeur, de poids à l’action. Mais fort est de constater que c’est totalement raté. Le grotesque pourrait cependant être drôle, même si un peu lourdo…, mais non même pas !

On aura du mal à leur trouver des excuses valables. La série date un peu il est vrai (2004). Pourtant nous possédons bien un superbe Entretien avec un vampire qui est âgé de dix ans de plus (1994). Le seul point que nous pourrons éventuellement pardonner, de part la date de production, est les effets spéciaux devenus totalement has been à notre époque.

L’acteur qui incarne le vampire Suou a percé en suivant cette horreur de la nature télévisuelle, et poursuit sa carrière au Japon. Ce n’est pour autant pas le cas de Minako KOMUKAI (le rôle de Rion) qui a fait quelques apparitions dans d’autres dramas, pour complètement disparaître des écrans radars ensuite. Celui-ci lui aurait-il porté la poisse ? La question peut se poser !

 

Satoshi MATSUDA (Himitsu Chouhouin Erika, Keitai Sosakan 7) interprète Suou. Les fans de vampires vont s’en retourner vers leurs cercueils illico, car voilà bien l’exemple parfait du vampire ridicule et pas glamour pour un radis. Difficile de savoir si le personnage est volontairement surjoué ou si c’est le caractère naturel imposé par le scénariste. Mais il est indéniable que quelque soit le moment, et même s’il entre dans une phase dite impressionnante ou sérieuse, c’est l’échec total. On pardonnera à l’acteur qui a fait de meilleurs dramas en suivant… et je qualifierai ce rôle de grosse erreur de casting de début de carrière !

 

Minako KOMUKAI (Tokumei Kakarichou Tadano Hitoshi 3, Kodoku no Utagoe) joue le rôle de Rion KANOU. Rion est une lycéenne plutôt banale, sans intérêt ni charisme particulier. Elle s’accroche comme une tique à celui dont elle découvre qu’il est un vampire. Les situations entre ces deux là sont souvent ridicules et sans grand intérêt. Vous sourirez à peine et lorsque cela arrivera ça sera sans doute de dépit plus qu’autre chose.

 
Reste du casting

Sano Shiro dans le rôle de Tenran / Nobukawa Seijun dans le rôle de Tomoda Tomoyo/Diana / Suzuki Ryoji dans le rôle de Azuma Mamoru / Kuranuki Masahiro dans le rôle de Moegi / Kojima Yurie dans le rôle de Aiga Shiho / Yamamoto Isao dans le rôle de Shian / Yakura Ryou dans le rôle de Asashi / Shimode Jouichi dans le rôle de Kogane / Kei dans le rôle de Sakura / Fujita Tsuyoshi dans le rôle de Azuki

 
Infos pratiques

Vampire Host – 6 épisodes diffusés au Japon en 2004

Infos +

Le drama est tiré du manga du même nom, imaginé par Yuki KAORI et qui a été publié en 2003 au Japon. Le manga est édité en France chez Tonkam.

Appréciation de MaXoE
1 / 5
Appréciation des Lecteurs
1 / 52 / 53 / 54 / 55 / 5

Si vous êtes sensible au charme de ces créatures à dents longues que sont les vampires, ou qu'au contraire vous ne développez pas d'admiration particulière, en gros quelque soit votre penchant fantastique... vous pouvez passer à côté de ce drama sans un regret ! Aucun intérêt, scénario sans saveur, personnages grotesques, scènes ridicules. Laissez tomber, vous ne ratez rien.
ON A AIMÉ !
- Aucun !
ON A MOINS AIMÉ...
- Tout !
- Scénario
- Personnages
- Bande son
Vampire Host
Support(s) : Drama
Réalisation : One Hitoshi
Scénario : Fukuda Takuro
Durée : Environ 45 minutes / épisode
Genre : Fantastique / Romance
Musique : Nakanishi Kyo
Production : TV Tokyo
Informations complémentaires / A noter : D'après l'oeuvre originale de Yuki KAORI