MaXoE > KISSA > Dossiers > Anime > A retenir de 2010: L’avis du Monster Munch
Anime / Manga / MaXoE Land / Musique
A retenir de 2010: L’avis du Monster Munch

Tout d’abord, tous mes vœux à ceux qui liront ce petit article. Comme l’a dit Tadam dans sa lettre ainsi que Stan dans sa sélection 2010, nous sommes des grands dans MaXoE et comme personnellement je me sens quelque part obligé de faire ce qu’aucun de mes confrères du site n’a encore fait et parce que j’essaye d’innover pour ne pas vous endormir, je vais commencer ce qui m’a marqué en 2010 par la mort de grands personnages et alors ensuite nous pourrons sourire (la minute de silence se fait toujours au début n’es-ce pas ?).


Un hommage

Peu d’entre-vous ont dû s’y intéresser, mais cette année a été marquée par le décès de nombreux artistes, écrivains, intellectuels, réalisateurs, scénaristes et j’en passe. Nous nous intéressons dans notre article, principalement à des artistes musicaux évoluant sur la scène Metal mondiale, c’est pourquoi c’est surtout à eux que nous rendrons hommage.

Le premier de cette courte liste est Paul Gray (1972 – 2010), mort à l’âge de 38 ans. Paul Dedrick Gray aussi surnommé Porky dans le groupe SlipKnoT dans lequel il était bassiste. Il portait ce nom à cause de son premier masque qui était un cochon avec le nez troué par un cadenas.
Il sera retrouvé mort le lundi 24 mai 2010 dans une chambre d’hôtel de Johnson. On retrouvera près de son corps des cachets, une seringue et des bouteilles d’alcool…




Le second de notre liste est Ronnie James Dio (1942 – 2010), mort à l’âge de 67 ans. Ronald James Padavona de son vrai nom est un chanteur et auteur-compositeur de Heavy-Metal. Il s’agit d’une des plus grosse figure emblématique du style et aura travaillé avec les plus grands comme Rainbow, Black Sabbath, Elf ou encore son groupe : Dio. Peu le savent mais le geste que tous les « métaleux » utilisent en fermant le poing et relevant l’index et l’auriculaire est originaire de cet homme.
Dans la matinée du 16 mai 2010 alors qu’il était en pleine collaboration avec d’autres membres de Black Sabbath, il succombe à un combat qu’il menait depuis six mois contre un cancer de l’estomac.



Le troisième et dernier de notre liste est Peter Steele (1962 – 2010), mort à l’âge de 48 ans. Peter Tatajczyk était le chanteur, bassiste du groupe métal Type O Negative. Sa voix, son style et surtout sa taille faisaient de lui une figure incontournable dans le groupe. Avant d’être dans Type O Negative, Peter jouait dans le groupe de Trash appelé Carnivore.
Il s’agit d’un personnage très particulier, connu pour ses dépressions, son humour noir et les différents traitements qu’il a subit pour sortir de tout ça. Steele reste quand même un gros consommateur de cocaïne et disait que ça l’aidait à aller mieux. Malgré tout, ce géant nous quitte le 14 avril 2010 suite à une crise cardiaque. Peter était alors sur la composition de nouvelles chansons pour un futur album…


Voilà, je pense que c’est suffisant pour notre « minute » de silence.


Côté musique…

Black Label Society – Order of the black.

Il s’agit du dernier album du groupe où Zakk Wylde est le guitariste / chanteur. C’est le huitième album du groupe et il est sorti le 10 août de 2010.
Cet album mélange à la sauce de Mr Wylde des riffs très lourds avec d’incroyables mélodies, ce qui permet de dire que le groupe reste dans cette optique Heavy/Trash qu’on lui connaît tout en se mettant à faire des sonorités plus d’actualité mais toujours aussi accrocheuses.  Il s’agit là probablement du meilleur album Heavy de l’année et les américains ne s’y sont pas trompés. Order of the Black s’est vendu à 33 000 copies aux États-Unis en seulement une semaine. Il s’est glissé à la quatrième place du classement Billboard 200. Autant dire que ce petit chef d’œuvre est à posséder par tous les fans de métal : tout est bon à prendre dans cet album !



Slash – Slash

Qu’elle ironie de la part de l’ancien guitariste des Guns’ and Roses et des Velvet Revolver de vouloir enfin faire son propre album solo. Enfin… Un album solo où le guitar hero s’est payé le luxe de ne faire que des feat, lui permettant ainsi de cacher son incapacité à écrire des textes et à les chanter. Quoi qu’il en soit, on retrouve de grandes pointures comme Ozzy Osbourne, Iggy Pop, Alice Cooper, Izzy Stradlin, Duff Mckagan ou encore Steven Adler pour ne citer qu’eux.
En une semaine l’album s’est vendu à 61 000 exemplaires, lui donnant la troisième place dans les charts américains. On remarque aussi sa présence à la première place des charts au Canada, Nouvelle-Zélande, Suède ou encore Autriche, ce qui laisserait les plus septiques du genre Hard-Rock se détromper. Les Gibson Les Paul et les micros Seymour Duncan Alnico II Pro de Saul Hudson ont un son et une âme lui donnant indéniablement la place de numéro un de son style en 2010.


Côté animation

Nous ne parlerons pas des sorties de mangas (papier) en France et au Japon, mais cela ne nous empêche pas de citer quelques titres sortis en France, sur lesquels vous pourrez vous renseigner. Dans cette liste on a : Liar Game édité par Tonkam, Shi Ki édité par Kazé, Wolf Guy édité chez Tonkam, Tegami Bachi édité chez Kana, Deadman Wonderland, Bakuman ou encore la réédition 2010 de Ashita no Joe qui a débuté mi-décembre.

Au niveau des animes, il sera plus facile de vous diriger, car on y retrouve les très connus Bakuman, Fairy Tail ou encore High School of the Dead qu’on ne présente plus. On a retrouvé cette année des suites comme par exemple Ikkitousen : Xtreme Xecutor qu’il est aussi inutile de vous présenter (un Shônen / Ecchi pour faire simple).

Côté nouvelles séries, il est strictement impossible de passer à côté de Arakawa Under The Bridge, que nous avions présenté cette année sur MaXoE à l’occasion de la nouvelle version de septembre 2010. Il me semble aussi impossible de passer à côté de Seikon no Qwaser, qui lui aussi est un Shônen / Ecchi qui devrait en intéresser plus d’un. Nous finirons avec un anime qui, d’après moi s’est révélé comme la grande surprise de cette année : Katanagatari. Des épisodes savoureux par ses dessins peu communs, des personnages très charismatiques, du rire sans modération, des combats très bien réalisés et surtout des épisodes anormalement longs (40 minutes).

Certains peuvent regretter que nous ne rentrions pas dans les détails, cela dit, l’année 2011 n’a encore rien annoncé de concret, alors il n’est pas impossible que vous ayez dans les prochains mois une critique pour certains titres présentés ainsi qu’un certain nombre de critiques non ré-publiées depuis la mise en marche de la nouvelle version de MaXoE. Hoooo que oui !

Bonne Année !