La 6ème édition du MaXoE Festival s’est déroulée du 17 au 30 juin 2019 et cette année encore vous avez été très nombreux à suivre les événements que nous vous avions préparés pour ce rendez-vous annuel de l’aventure MaXoE, entièrement dédié à ceux qui nous lisent sur le site et nous suivent sur les réseaux sociaux. Retour sur les événements de cette édition ! Grand Prix des Lecteurs (GPL) Commençons par les votes pour les Sélections dans le cadre du ... En savoir plus !
MaXoE > KISSA > Dossiers > Anime > Ulysse 31 : la Grèce Antique oui, mais autrement…
Anime /
Ulysse 31 : la Grèce Antique oui, mais autrement…

La Grèce Antique au 31ème siècle. Il n’y a que MaXoE pour vous proposer ça. On y parle d’Ulysse et de son Odyssée, et c’est bien assez. Ce dessin animé vous propose une autre vision de la mythologie et c’est juste excellent. 

Ulysse 31 

5

Ulysse vit au 31ème siècle. Il est à bord de l’Odysseus son vaisseau spatial et rentre sur Terre. Il doit se dépêcher d’ailleurs car s’il ne revient pas à temps Pénélope devra épouser un prétendant. Sur le chemin de la maison, Télémaque est enlevé par les moines adorateurs du cyclope, une créature de Poséidon. Il est destiné à être sacrifié mais Ulysse intervient à temps, aidé en cela par Nono le fidèle robot de Télémaque. Ils arrivent à abattre la créature et à s’enfuir in extremis. Mais voilà, ils ont déclencher la colère de Zeus qui les condamne à errer dans l’univers. Ainsi il efface le chemin de la Terre de la mémoire de l’Odysseus et plonge la quasi intégralité de l’équipage dans un sommeil profond. Ulysse, Télémaque, Thémis (prisonnière elle aussi des moines fous) et Nono sont les seuls à rester éveillés et leur voyage commence au sein de la région galactique de l’Olympe. 

Oui j’ai adoré ce dessin animé. Autant à l’époque de mes dix ans que maintenant. C’est une production franco-japonaise qui a donc décidé de projeter l’Odyssée dans un univers de SF et c’est totalement réussi. On suit avec délectation le voyage d’Ulysse, voyage qui lui faire rencontrer nombre de divinités comme Eole le dieu du vent par exemple. Chacune de ces rencontres contient sa dose d’action, d’émotion et surtout de culture sur la mythologie grecque. Oui c’est surtout cela qui me plaît, c’est l’instrument idéal pour initier toute personne à ces formidables histoires. 

Côté dessin, cela a pris, évidemment un petit coup de vieux mais la direction artistique sauve cet anime des affres de l’âge. Et puis la bande son. Un chef d’oeuvre pur, entre rock et musique classique. Nous vous avons d’ailleurs proposé une chronique de l’album de remake de Parallax. 

Vous ne pouvez pas passer à côté de cet anime qui a su trouver le juste milieu entre action et culture. 

26 épisodes de 26 minutes – 1981 – 4/3 – Réalisation de Bernard Deyriès, Kazuo Terada, Kyosuke Mikuriya et Tadao Nagahama – Scénario de Jean Chalopin, Nina Wolmark