MaXoE > RAMA > Dossiers > Cinéma / DVD > Brèves de Cannes – Vendredi 13 mai 2016 : I, Daniel Blake, Ma Loute, Le D…

Brèves de Cannes – Vendredi 13 mai 2016 : I, Daniel Blake, Ma Loute, Le Disciple, …
- Commissaire ! Que s’est-il passé ? Où en est l’enquête ? C’est le deuxième meurtre qui a eu lieu dans ce cinéma ! Pensez vous que le film soit vraiment mauvais ? - Ecoutez, laissez la police faire son travail, dès que j’aurai de plus amples informations croyez bien que vous en serez les premiers informés.

Ma Loute Une

Cannes 2016 AffichePour ce deuxième jour de compétition, place au recordman des sélections toutes confondues du Festival de Cannes : le cinéaste britannique Ken Loach. Dix-huit sélections, dont treize (film de cette année inclus) au sein de la Sélection Officielle. La dernière en date était pour Jimmy’s Hall en 2014. Trois fois lauréat du Prix du Jury (en 1990, 1993 et 2012) pour Secret Défense, Raining Stone et la La Part des Anges. Et une Palme d’Or en 2006 pour le sublime Le Vent se Lève.

Un cinéaste qui n’a eu de cesse tout au long de sa carrière de défendre la cause des oubliés du système, des victimes de la violence capitaliste (ouvriers, chômeurs, migrants), en mettant en scène la lutte des classes sous toutes ses formes. Jimmy’s Hall devait marquer la fin de sa carrière. Mais le réalisateur a encore des choses à dire. C’est pourquoi il présente cette année I, Daniel Blake, une histoire d’entraide entre un quinquagénaire au chômage et une mère célibataire, et qui dénonce en même temps le cynisme grinçant des donneurs d’aides sociales. A bientôt quatre-vingt ans, Ken Loach est toujours aussi militant. Et c’est comme ça qu’on l’aime.

En face, le réalisateur français Bruno Dumont, qui cette année prend le contre-pied de son cinéma grave et radical et présente en compétition une fable burlesque. Lauréat deux fois du Grand Prix, en 1999 pour L’humanité et en 2006 pour Flandres, il présente pour cette 69ème édition Ma Loute, une aventure costumée qui remonte le temps direction le Pas-de-Calais en 1910 où deux mondes se croisent et s’entrechoquent : celui d’une bourgeoisie dégénérée et celui d’un groupe de pêcheurs. Le tout avec une distribution exceptionnelle : Juliette Binoche, Fabrice LuchiniJean-Luc Vincent et Valeria Bruni Tedeschi. Le film sort aujourd’hui dans les salles, et sa bande-annonce est déjà un délire à elle seule.

Et comme Cannes ne se résume pas uniquement à la Sélection Officielle, jetez un œil aujourd’hui à la sélection Un Certain Regard, et plus particulièrement du côté du metteur en scène russe Kiril Serebrennikov et de son Disciple. Un film qui traite de l’emprise mentale liée au fanatisme religieux, ici celui de la religion chrétienne. Et pour reprendre les mots du réalisateur, la religion est « une force trouble, dogmatique, qui répand l’obscurantisme ». Un film éminemment d’actualité. Et sans doute un indispensable.


Sur MaXoE, il n'y a PAS DE PUBLICITÉ Par contre, vous pouvez nous en faire sur les réseaux sociaux







Les films, vous les regardez de préférence...





Loading ... Loading ...