MaXoE > RAMA > Dossiers > Cinéma / DVD > Sorties DVD Mars 2020 : Hors normes, J’ai perdu mon corps, Roma, La Belle …

Sorties DVD Mars 2020 : Hors normes, J’ai perdu mon corps, Roma, La Belle Epoque, Le Mans 66, Les Misérables, …
Et le César du meilleur film est attribué aux Misérables !

Ce mois-ci dans les bacs, des films oscarisés, des films césarisés, des films primés dans divers festivals. Du drame, de l’animation, de la comédie, du biopic… De la diversité ! Et surtout, le plus beau des César pour un film éminemment engagé !

Mercredi 4 mars

Hors normes

Réalisation et scénario : Olivier Nakache et Eric Toledano

Casting : Vincent Cassel, Reda Kateb, Hélène Vincent, Alban Ivanov, Catherine Mouchet, …

Genre : Comédie dramatique

Durée : 1h 55min

Sortie en salle : 23 octobre 2019

Support : DVD & Blu-Ray

Synopsis officiel : Bruno et Malik vivent depuis 20 ans dans un monde à part, celui des enfants et adolescents autistes. Au sein de leurs deux associations respectives, ils forment des jeunes issus des quartiers difficiles pour encadrer ces cas qualifiés « d’hyper complexes ». Une alliance hors du commun pour des personnalités hors normes. 

La critique made in MaXoE (à retrouver en intégralité ici) : Des gens au service des autres, voilà l’expression exacte pour définir le rôle des deux éducateurs principaux d’Hors Normes. Malik et Bruno sont quotidiennement à l’écoute mettant leur vie privée de côté, presque en retrait, pour s’investir entièrement dans cette cause. Et plus le film avance, plus nous sommes persuadés que ces éducateurs témoignent d’un véritable don de soi. Le scénario bien ficelé, sans séquences larmoyantes, y est pour beaucoup. Les comédiens aussi, à commencer par les excellents Vincent Cassel et Reda Kateb, mais là en l’occurrence, il faut féliciter la performance, juste et impressionnante, des comédiens autistes jouant leur propre rôle et apportant une valeur importante au sujet du film. Dans Hors Normes les véritables stars sont ces jeunes atteints d’autisme.

Le film a été présenté en clôture du Festival de Cannes 2019, hors compétition.

 

Vendredi 6 mars

J’ai perdu mon corps

Réalisation : Jérémy Clapin

Scénario : Jérémy Clapin et Guillaume Laurant, d’après le roman Happy Hand de Guillaume Laurant

Casting (voix françaises) : Hakim Faris, Victoire Du Bois, Patrick d’Assumçao, Alphonse Arfi, …

Genre : Comédie dramatique, animation

Durée : 1h 21min

Sortie en salle : 6 novembre 2019

Support : DVD & Blu-Ray

Synopsis officiel : A Paris, Naoufel tombe amoureux de Gabrielle. Un peu plus loin dans la ville, une main coupée s’échappe d’un labo, bien décidée à retrouver son corps. S’engage alors une cavale vertigineuse à travers la ville, semée d’embûches et des souvenirs de sa vie jusqu’au terrible accident. Naoufel, la main, Gabrielle, tous trois retrouveront, d’une façon poétique et inattendue, le fil de leur histoire…

Critiques de la presse : Véritable odyssée sentimentale et physique, J’ai perdu mon corps est un film d’une richesse et d’une intensité émotionnelle rares. Virtuose et saisissant, plein de drôleries et de poésie, la réalisation de Jérémy Clapin est une des plus belles réussites de l’animation française, qui se hisse sans peine au niveau des films d’animation japonais pour adultes. C’est bien simple : on n’a pas vu une mise en scène aussi racée dans le cinéma français depuis Jacques Audiard

D’abord salué du Grand prix de la « Semaine de la critique » du Festival de Cannes 2019, J’ai perdu mon corps a représenté la France aux Oscars 2020 dans la catégorie « Meilleur film d’animation » avant de remporter le César 2020 du « Meilleur long métrage d’animation », ainsi que celui de la « Meilleure musique originale ».

 

 mercredi 11 mars

Roma

Réalisation et scénario : Alfonso Cuarón

Casting : Yalitza Aparicio, Marina de Tavira, Nancy García, Fernando Grediaga, …

Genre : Drame

Durée : 2h 15min

Diffusion : depuis le 14 décembre 2018 sur Netflix

Support : DVD & Blu-Ray

Synopsis officiel : Ce film fait la chronique d’une année tumultueuse dans la vie d’une famille de la classe moyenne à Mexico au début des années 1970.

Critiques de la presse : Dans un noir et blanc numérique surnaturel de beauté, sans musique artificielle, le cinéaste mexicain Alfonso Cuarón fait mine de filmer l’anodin pour mieux nous terrasser en mêlant le destin intime de son héroïne au tumulte d’une nation. À la fin, les larmes coulent. Avec Roma Cuarón remonte le temps et signe un chef-d’œuvre.

Après son Lion d’or remporté lors de la Mostra de Venise 2018, Roma a obtenu plusieurs autres prix aux Golden Globes ou encore aux BAFTA, avant de recevoir l’Oscar du meilleur réalisateur en 2019 (entre autres !).

 

La Belle Epoque

Réalisation et scénario : Nicolas Bedos

Casting : Daniel Auteuil, Guillaume Canet, Doria Tillier, Fanny Ardant, Pierre Arditi, Denis Podalydès, …

Genre : Comédie dramatique

Durée : 1h 56min

Sortie en salle : 6 novembre 2019

Support : DVD & Blu-Ray

Synopsis officiel : Victor, un sexagénaire désabusé, voit sa vie bouleversée le jour où Antoine, un brillant entrepreneur, lui propose une attraction d’un genre nouveau : mélangeant artifices théâtraux et reconstitution historique, cette entreprise propose à ses clients de replonger dans l’époque de leur choix. Victor choisit alors de revivre la semaine la plus marquante de sa vie : celle où, 40 ans plus tôt, il rencontra le grand amour…

Critiques de la presse : Oscillant constamment, et avec une grande aisance, entre le décapant et le touchant, entre le cynisme et le mélodrame, le deuxième film de Nicolas Bedos ravive les années 1970 avec lyrisme et romanesque. Quant au scénario, il est tout simplement bluffant et d’une maîtrise rare dans le cinéma français actuel. Inventive et intelligente, La Belle Epoque est une superbe comédie dramatique sur le temps qui passe.

Pour ce film, Fanny Ardant a reçu cette année le César de la « Meilleure actrice dans un second rôle », tandis que Nicolas Bedos a obtenu celui du « Meilleur scénario original ».

 

Mercredi 18 mars

Le Man 66

Réalisation : James Mangold

Scénario : Jason Keller, Jez Butterworth et John-Henry Butterworth, d’après Go Like Hell: Ford, Ferrari, and Their Battle for Speed and Glory at Le Mans d’A. J. Baime

Casting : Matt Damon, Christian Bale, Jon Bernthal, Caitriona Balfe, …

Genre : Biopic

Durée : 2h 33min

Sortie en salle : 13 novembre 2019

Support : DVD & Blu-Ray

Synopsis officiel : Basé sur une histoire vraie, le film suit une équipe d’excentriques ingénieurs américains menés par le visionnaire Carroll Shelby et son pilote britannique Ken Miles, qui sont envoyés par Henry Ford II pour construire à partir de rien une nouvelle automobile qui doit détrôner la Ferrari à la compétition du Mans de 1966.

Critiques de la presse : Alors que l’issue est connue de tous, la qualité du récit et la grande maîtrise de la réalisation arrivent à susciter un certain suspense, en partie aussi grâce à l’extraordinaire prestation de Christian Bale, tout simplement prodigieux. Film de courses de voitures le plus impressionnant depuis Rush de Ron Howard, Le Mans 66 s’impose comme un biopic solide et à l’ancienne, axé bien davantage sur l’histoire d’amitié entre Ken Miles et Carroll Shelby que sur la rivalité entre Ford et Ferrari.

Salué pour sa technique, Le Mans 66 a remporté cette année le BAFTA et l’Oscar du « Meilleur montage », ainsi que l’Oscar du « Meilleur montage de son ».

 

 mercredi 25 mars

Les Misérables

Réalisation : Ladj Ly

Scénario : Giordano Gederlini, Ladj Ly et Alexis Manenti

Casting : Damien Bonnard, Alexis Manenti, Djebril Didier Zonga, Issa Perica, …

Genre : Drame policier

Durée : 1h 45min

Sortie en salle : 20 novembre 2019

Support : DVD & Blu-Ray

Synopsis officiel : Stéphane, tout juste arrivé de Cherbourg, intègre la Brigade Anti-Criminalité de Montfermeil, dans le 93. Il va faire la rencontre de ses nouveaux coéquipiers, Chris et Gwada, deux « Bacqueux » d’expérience. Il découvre rapidement les tensions entre les différents groupes du quartier. Alors qu’ils se trouvent débordés lors d’une interpellation, un drone filme leurs moindres faits et gestes…

Critiques de la presse : Les Misérables – premier long métrage de fiction de Ladj Ly – n’est pas un pamphlet mais une invitation à réfléchir, doublée d’un état des lieux alarmant. Urgent, brûlant, bouillonnant, implacable dans son constat et virtuose dans sa forme, à l’image de son final à couper le souffle, il mérite d’être vu par le plus grand nombre. À commencer par ceux qui nous dirigent.

Après avoir reçu le Prix du jury du Festival de Cannes 2019, Les Misérables est part représenter la France aux Oscars 2020 avant de rafler quatre César : « Meilleur montage », « César du public », « Meilleur espoir masculin pour Alexis Manenti, et surtout « Meilleur film » !


Sur MaXoE, il n'y a PAS DE PUBLICITÉ. Par contre, vous pouvez nous en faire sur les réseaux sociaux







Les films, vous les regardez de préférence...





Loading ... Loading ...