A l’occasion de la sortie du dernier Call Of Duty qui revient à ses premiers amours, à savoir la deuxième guerre mondiale, nous vous proposons de revenir sur ce moment de l’histoire et comme d’habitude nous allons le décliner selon les thématiques qui nous sont chères : la BD, le cinéma, les jeux vidéo, la musique et puis plein d’autres choses bien sûr.  Il fait suite au précédent Focus que nous vous avions proposé sur la Grande Guerre. Notre ... En savoir plus !
MaXoE > RAMA > Dossiers > Livres / BD > La BD du jour : De rose et de noir de Thibaut Lambert (Des ronds dans l’o)
Livres / BD
La BD du jour : De rose et de noir de Thibaut Lambert (Des ronds dans l’o)

Il est parfois dur de se reconstruire après une rupture sentimentale. C’est le cas de Marion marquée dans sa chair et dans son esprit par une relation compliquée avec Steph, un ami devenu amant. Si elle est soutenue par ses proches, elle mesure le travail qui lui reste à accomplir pour à nouveau faire confiance…

Ces derniers mois la vie n’a pas été facile pour Manon. La jeune femme a vécu une relation compliquée avec Steph, un garçon rencontré lors d’un festival musical et dont elle s’est vite entichée. Un amour fort contrebalancé par une peur et une angoisse face à certaines situations du quotidien. Car Steph, buvait. Il buvait même parfois plus que son corps ne pouvait le supporter. Et dans ces cas-là, il se faisait déjà nettement moins charmant, infligeant à Manon des humiliations avant de la battre physiquement. Puis, un jour, il n’est plus revenu, laissant Manon devant un océan de questionnements. C’était il y a un an et demi. Depuis, la jeune femme, qui vient de finir ses études et travaille désormais dans une crèche, vit avec une anxiété qui l’empêche de se reconstruire et d’envisager une relation stable avec un autre homme. Même si elle est entourée d’amies proches qui la soutiennent dans cette étape de moins bien, elle décide de franchir enfin le pas et d’approcher une psychothérapeute qui pourra cibler les maux qui la ronge et entrevoir une sortie du tunnel. Si les moments compliqués reviennent à la surface, elle fait la rencontre d’Hugo, un étudiant qui doit soutenir son mémoire dans quelques mois. Parviendra-t-elle à s’engager dans cette relation qui arrive peut-être un peu tôt dans son étape de reconstruction ?  

Thibaut Lambert nous avez séduit par son premier récit publié aux Ronds dans l’o il y a maintenant trois ans. Une histoire au plus près de ses personnages qui analysait d’une manière touchante et pudique un moment difficile dans la vie de couple d’Eric et de Georges, ce dernier étant touché par la maladie d’Alzheimer. Dans De rose et de noir il explore la détresse d’une jeune femme, Manon, qui ne parvient pas à tirer totalement un trait sur le passé d’une relation très douloureuse. Il décortique le quotidien de son héroïne avec une redoutable minutie. Les doutes, les espoirs, les peurs, les souvenances d’un passé douloureux, un quotidien partagé avec des amies qui ne l’ont jamais laissé tomber, et cet amour naissant qui avance sur la pointe des pieds composent des éléments structurants de son récit. La jeune femme sait qu’elle doit son maintien à flot à ses amies proches, mais elle prend conscience aussi de cette nécessité de passer par un traitement adapté pour avancer de nouveau. Hugo dans ce contexte se fait attentif et compréhensif face à ses craintes. Thibaut Lambert possède ce talent de poser sa caméra où il faut, de faire défiler des moments de vie a priori anodins mais qui sont essentiels dans la construction de son récit. Marquant.

Thibaut Lambert – De rose et de noir – Des ronds dans l’o