Quai des Bulles approche et comme chaque année, un plaisir à peine dissimulé s’installe dans les chaumières de ceux qui se préparent à s’y rendre. Le festival est devenu mythique et beaucoup le préfèrent au FIBD d’Angoulême par son cadre propice à la rencontre, par la mer qui invite aux voyages lointains et par sa programmation souvent judicieuse qui mêle expositions, rencontres, concerts dessinés, projection de films, masterclass et bien d’autres choses encore. Le ... En savoir plus !
Le mois d’octobre débute et avec lui notre premier Focus Spécial depuis la rentrée de septembre, et non des moindres ! L’équipe de MaXoE se mobilise pour vous proposer un contenu qui sera consacré à la Grèce (Antique) que nous allons aborder comme dans tous nos Focus, par des biais très différents. Les thématiques habituelles que vous connaissez déjà bien sur MaXoE seront au coeur de ce Focus, nous allons ainsi vous parler de jeux vidéo évidemement avec notre ... En savoir plus !
MaXoE > RAMA > Dossiers > Livres / BD > Comics en Vrac : Devolution de Remender et Wayshack (Glénat Comics)
Livres / BD /
Comics en Vrac : Devolution de Remender et Wayshack (Glénat Comics)

Le comics de cette semaine nous parle d’un monde en souffrance. La Terre est revenue à une ère bien peu propice aux jeux intellectuels. 

Devolution

4

La terre a bien changé. Des créatures gigantesques jouent avec des bâtiments en ruine. Des hommes préhistoriques regardent, dubitatifs, les restes de la technologie de l’Homo Sapiens. L’origine du désastre ?  Un monde qui n’allait plus, la pollution, le réchauffement climatique, la surpopulation, autant de facteurs qui ont permis le développement d’une guerre mondiale. A l’heure du bilan, les religions ont été désignées coupables de tout. Des scientifiques se sont alors emparés de la question et ont produit une sorte de virus à même de réduire la partie du cerveau qui développe l’envie d’appartenir à une religion. Oui mais voilà, comme d’habitude, c’est plutôt la cata, le virus attaque une plus grande partie du cerveau et fait n’importe quoi avec les ADN mondiaux. Au milieu de ce bazar, certains humains sont immunisés ou protégés. Et puis il y a Raja, proche du scientifique qui a développé le virus. Elle sait qu’il existe un sérum et se met à sa recherche. Ses investigations passent par un gang de Néo-Nazis qui n’ont rien à envier aux hommes qui ont dévolué. 

J’ai bien aimé cette BD. Le propos est un peu brut de décoffrage et la violence est parfois un peu trop présente mais il a le mérite de proposer une vision intéressante de la nature humaine. Chacun roule pour lui dans un monde en ruine, à part Raja, bien sûr. Sa quête est tellement désespérée que l’on s’accroche aux pages avec le même espoir qu’elle. Oui l’immersion est forte, on vit dans ce nouveau monde et on peut s’y sentir oppressé et en danger. C’est là la réussite des auteurs qui nous manipulent avec ces planches. Le ton n’est pas forcément optimiste, à ne pas lire dans un moment de blues ! 

Scénario : Rick Remender – Dessins : Jonathan Wayshak – Devolution – Glénat – Glénat Comics – 176 pages – septembre 2019 – prix 17,50 €