MaXoE > RAMA > Dossiers > Livres / BD > Comics en Vrac : Green Lantern – Emerald Twilight de Marz (Urban Comics)

Comics en Vrac : Green Lantern – Emerald Twilight de Marz (Urban Comics)

Nous publions pas mal de chroniques sur les comics DC. Du coup le MaXoE Festival est une occasion rêvée pour vous parler de Green Lantern. 

Green lantern – emerald twilight

3

Hal Jordan va mal. A la place de Coast City, il y a désormais un cratère de 20 km de diamètre. C’est Mongul, le dictateur du monde Warworld qui est la cause de tout cela. Hal est désespéré, il commence alors à reconstituer son passé à l’aide de son anneau, il crée des images de sa ville et de ses proches. Mais ces images sont éphémères, Hal veut aller plus loin, il veut tout réparer. Il décide alors de se rendre sur OA pour prendre toute la puissance disponible pour son anneau pour créer l’impossible. Petit à petit sa tristesse se transforme en colère et aucun Green Lantern venu l’arrêter n’est à la hauteur de celle-ci. Les gardiens craignent la prise de pouvoir du héros et décident d’employer les grands moyens. Parmi ceux-ci, il y a le recrutement d’un nouveau Green Lantern sur Terre. 

Ce n’est pas la première fois que l’on chronique une BD de la collection DC Confidential. Nous l’avions déjà fait pour l’album Batman Huntress. L’idée c’est de revenir sur des récits qui n’ont pas forcément été sous la lumière des projecteurs. C’est aussi l’occasion de rassembler des arcs pour nous raconter une histoire cohérente. Dans notre cas, il s’agit d’une révolution dans le monde des Green Lantern puisqu’ici il est question de dire au-revoir à Hal Jordan et d’accueillir Kyle Rayner. Il a pris le relais dans ce monde pour bouleverser un peu nos vieilles habitudes. Vous le savez, depuis, Hal est revenu pour notre plus grand plaisir mais en tout cas ce récit avait été un sacré choc à l’époque, en 1994. Cela n’a pas plu à tout le monde. Mais aujourd’hui avec le recul, c’est un événement majeur puisque Kyle Rayner est totalement intégré dans l’univers DC. Et puis il fallait le faire, limoger Hal Jordan ! Côté histoire, c’est parfois maladroit et un peu simpliste aussi, c’est peut-être lié à l’époque, mais j’ai beaucoup aimé la gestion de la colère de notre Green Lantern et ses doutes sur sa mission de super-héros. Kyle se pose aussi beaucoup de questions sur sa vie, sur ses objectifs. Côté dessin, évidemment on est sur du old-school mais moi j’adore ça, c’est sûrement lié à mon âge. En bref, un comics charnière dans la continuité DC. 

Contenu vo : Green Lantern #48-55, #0, #78

Scénario : Ron Marz – Dessins : collectif – Urban Comics – DC Confidential – 272 pages – mars 2020 – prix 22,50 €


Sur MaXoE, il n'y a PAS DE PUBLICITÉ Par contre, vous pouvez nous en faire sur les réseaux sociaux







Depuis combien de temps lisez-vous MaXoE ?





Loading ... Loading ...