MaXoE > RAMA > Dossiers > Livres / BD > Comics en Vrac : Bad Ass T4 (Delcourt) et Heart In A Box (Glénat)
Livres / BD /
Comics en Vrac : Bad Ass T4 (Delcourt) et Heart In A Box (Glénat)
L'opposition des styles ...

Deux comics bien différents. Le premier traite de fin du monde et de dictature, le second nous propose une exploration des sentiments. Ce sont deux ouvrages datant de 2016 mais l’été c’est aussi l’occasion de revenir sur certains ouvrages non ? 

Bad Ass T4, Very Bad Team 

4

Bad Ass, c’est un comics bien déjanté. Nous vous en avions parlé dans nos chroniques ici et . On est très loin des héros parfois trop clean des mondes Marvel et DC, non ici, tout le monde fait n’importe quoi. On retrouve la planète sous la domination de la FJA. Ces anciens héros ont décidé de poser une main de fer sur la planète. Une bien jolie dictature. Face à eux ? Et bien notre Dead End et quelques autres héros qui s’assimilaient plutôt à des vilains d’ailleurs. Il s’entoure ainsi de The Voice ou de Master Of Pain. Il y a aussi cette voiture si différente qu’est la Dead Mobile. En bref il est temps de contre-attaquer et d’aller botter les fesses de cette ligue bien peu sympathique. 

C’est définitivement différent. Si vous êtes un fan des comics plus traditionnels, ceux qui se prennent un peu plus au sérieux, vous risquez d’être déçus. Ici on fait preuve d’humour à tout moment mais il y a aussi une belle dose de cynisme sur chaque page de l’album. Et nous on aime ça. Quel plaisir que de voir ces héros/vilains sans foi ni loi tirer la couverture à eux. C’est même parfois malsain mais cela passe plutôt bien. Le dessin n’est pas très original mais il fait le job comme on dit. Le scénario ne manque pas de saveur non plus avec quelques rebondissements bien sentis. Bref, on vous le conseille. 

Scénario : Herik Hanna – Dessins : Bruno Bessadi – Bad Ass T4, Very Bad Team – Delcourt – Contrebande – 112 pages – septembre 2016 – prix 15,95 €

 

 

Heart In a Box

4

Emma a le coeur brisé. Son petit ami en est évidemment la cause. Désespérée, elle ne supporte plus les sentiments qui agitent son palpitant. Du coup, elle souhaite se débarrasser de tout cela et malheureusement son voeu est exaucé. Un inconnu, une sorte de créature divine, disperse alors des fragments de son coeur un peu partout dans le pays. Elle pense aller mieux mais plus rien n’a de goût. Elle décide alors de récupérer le précieux organe mais pour cela il va falloir arpenter les routes et agir de manière à ce que les nouveaux hôtes (un fragment par personne) aient le coeur brisé ou décident de lui donner de plein gré. Il se pourrait que ces personnes ne soient pas étrangères à l’histoire d’Emma. 

On a eu chaud. Le scénario aurait pu déboucher sur un truc mièvre, sur un thème effleuré simplement. Mais non, on nous offre, au contraire, un voyage terriblement humaniste. Finalement il n’est nul question de magie, il s’agit simplement de la quête émotionnelle d’une jeune fille qui a perdu tous ses repères. Autant de kilomètres parcourus, autant de rencontres différentes et autant de remises en question. Le récit est touchant en tous points et Emma est un personnage terriblement attachant. Le dessin, très particulier, apporte aussi sa pierre à l’édifice. Même si ce comics date un peu, ne passez pas à côté ! 

Scénario : Kelly Thompson – Dessins : Meredith McLaren – Heart In a Box – Glénat – Glénat Comics – 160 pages – mars 2016 – prix 15,95 €